Aujourd'hui, jour de beau temps... sonne sur ce blog comme "Il √©tait une fois" au d√©but d'un conte. Une entr√©e en mati√®re qui se consume de banalit√©, mais qui, de votre Belgique ou Alsace natale ressemble peut-√™tre √† une histoire d'un autre temps. Bref. Plus prosa√Įquement, il faisait aujourd'hui et contrairement √† aucune attente un soleil √©clatant de rayons. Raquetissima √©tait programm√© au calendrier depuis fort longtemps, mais, comme chacun le sait, toute date hors rel√Ęches vaudoises est b√©nie des astres. Il n'y avait donc aucun lieu de s'inqui√©ter quant aux conditions de la journ√©e et, par cons√©quent, au succ√®s de la manifestation.

La course se faisait par équipe et en raquettes. Elle débutait pour les participants à St-Jean, en haut les Ziettes, avec arrivée à Bendolla. Absente de ces événements pour cause de réveil tardif, il suffisait pourtant de débarquer à Bendolla à l'heure du repas pour y humer une ambiance festive et fort prisée. Ce genre de manifestation magnétise par ailleurs hors de leurs foyers bien des locaux que nous voyons peu en altitude habituellement. Et beaucoup, beaucoup de monde extérieur à la vallée, foi de riveraine. Toute l'esplanade de la télécabine et du restaurant était fort encombrée. Des cousins croisés sur le parvis dudit restaurant n'ont pas tardé à confirmer nos impressions. La course avait tout simplement été fabuleuse et le parcours plaisant. Pour ne pas lui voler son image, nous avons laissé Lucien, 3 ans, pompon rouge et raquettes au pied s'échapper au bras de sa maman. Dans la foule, il se murmurait qu'il était le plus petit participant concourant de la journée. Un petit bonhomme en raquettes de cette envergure, il faut venir à Grimentz pour le voir!

La journ√©e s'est √©coul√©e sur une note un peu nostalgique. La farandole des navettes gratuites touche √† sa fin. Pour la saison 2006-2007? En Valais, nous dirions "Adjeu" aux navettes et √† leurs conducteurs si sympas et enjou√©s. Mais cet "Adjeu" n'a pas valeur d'un d√©finitif comme chez nos amis fran√ßais, ce qui les surprend toujours autant. De ceci nous en sommes convaincus. Nous souhaitons donc √† Philippe et ses coll√®gues un bon √©t√© et √† tout bient√īt :-)

NB. Vous l'aurez s√Ľrement constat√©, ces derniers temps, nous avons rapatri√© les messages de notre ancien blog sur celui sur lequel vous vous trouvez. Ceci afin de centraliser les textes, par conv√©nience, mais pour faciliter vos recherches √©ventuelles et votre navigation. Merci √† tous ceux qui nous lisent et y compris √† ceux qui nous disent qu'ils nous lisent m√™me sans y laisser leur trace sous forme de commentaires, √ßa r√©chauffe!