L'immoblog ou les vacances Ă  la montagne

Immobilia-Grimentz

mardi 31 juillet 2007

Carnets de route de l'Angola - part II

Le 27 février dernier, l'immoblog vous avait présenté, Philippe Dahinden journaliste indépendant, et fervent vacancionnier-propriétaire à Grimentz, son combat en terres africaines depuis de nombreuses années. Le voici de retour avec un documentaire à découvrir sur la TSR dimanche prochain. Mais... laissons Philippe nous relater lui-même son périple et ses motivations.

Lire la suite

lundi 30 juillet 2007

Le firong

Le firong est un terme issu du patois qui signifie "petit marché". Ce petit marché avait lieu à l'époque le lendemain de la célèbre foire St-Catherine à Sierre - pour les néophytes, la foire St-Catherine se déroule le dernier week-end de novembre car la St-Catherine se fête le 25 du mois. C'est l'une des plus grosses bamboulas de la région, puisque les sierrois sont d'indécrottables foireurs et les anniviards n'y sont pas en reste puisqu'un sierrois est dans la plupart des cas d'origine anniviarde. CQFD.

Le petit marché regroupe, pourrait-on généraliser, ceux qui ont résisté au week-end - interprétation strictement personnelle de l'immoblog nullement transmise par l'ancien qui nous renseigne sur la question. On n'y retrouvera plus les vaches, par exemple, mais les locaux ou les petits stands (normal, une vache cuite, ça ne peut que se traîner à l'étable à 4 pattes (!), tandis qu'un sierrois ça tient encore longtemps la route... ok, bon, j'arrête).

Depuis quelques années à Grimentz, la coutume du firong n'a donc pas été reprise, mais interprétée. Chaque vendredi, les commerces du lieu offrent leurs produits dans le vieux village à la curiosité des badauds. Une rapide recherche sur Google nous offre en première page la définition du firong selon,

Suisse Tourisme (.ch) avec photo Ă  l'appui... :
Tous les vendredis. Au coeur du village de Grimentz, découvrez les saveurs des produits typiquement valaisans.
Abracadabois (.ch), petit commerce au centre du village :
Petit marché dans la ruelle du vieux village de Grimentz. Le rendez-vous des produits du terroir.
Vous l'aurez donc compris, vous y trouverez chaque vendredi des produits que vous ne trouverez ... qu'ici. Vaches comprises, si nous nous en référons au dernier firong en photos.


Sur la place de la Cure, les produits du terroir de Jacqueline au et les confitures de géraniums (entre autres) de Janique.


Champignons de nos forĂŞts cueillis par ces jeunes messieurs.


La femme du boulanger en costume traditionnel anniviard.


L'oncle Jean, célèbre guide touristique de Grimentz et inestimable puits de science historique du village, ici en pleine action.


4 taureaux de St-Jean sur la place de la Scierie, gros succès de ce Firong.


De la vache au lait, les accessoires d'antan et d'aujourd'hui.


La ruelle centrale du village avec bien d'autres petits stands et de nombreux touristes en goguette.

Avant le firong des vaches de vendredi dernier, nous avons eu en vrac celui du vin, celui des fifres et tambours (plus animé, celui-là) et celui des géraniums, si nos souvenirs sont bons. Le prochain sera cyclophile avec la présence de Pascal Corti, vainqueur du Grand Raid 1998, des tests vélos, un mini Grand Raid pour les enfants et bien d'autres animations à l'affiche encore. Quant aux suivants, nous les découvrirons ensemble au fil de l'été.

Dans l'immédiat, nous vous disons donc A vendredi!

NB. Le correcteur orthographique qui a servi a ajusté l'une ou l'autre incertitude de ce billet ne reconnaît même pas le terme "foireur", une vérification s'imposera par curiosité dans le dictionnaire des mots suisses à l'occasion ;-)

dimanche 29 juillet 2007

Vidéo - part V

... pas encore au bout de notre parcours vidéos tournées à Grimentz. La suite avec :

Kalellouwagie - Grimentz 2007


florisson - grimentz crash


La suite dans quelques jours...

jeudi 26 juillet 2007

L'envol bis - fin mot de l'histoire

Vous êtes plusieurs à avoir abordé l'immoblog en live. Le sujet vous intrigue. Certains d'entre vous connaissaient même déjà la réponse. Dont un suisse allemand car la pratique semble plus répandue là-bas.

Par contre, personne n'a semblé motivé par la bouteille de Fendant, on dirait ;-)

Ce petit orifice pratiqué dans la paroi de nos vieux chalets en bois brûlé et soigneusement colmaté par un morceau taillé à juste mesure ne se dégageait que dans le cas exceptionnel d'un décès dans la maisonnée. Il servait à laisser l'âme du défunt s'échapper pour rejoindre les cieux (après, les histoire de revenants... c'est un autre sujet...). Pas plus bête que ça.

La photo que l'Immoblog vous présente ici est un coin de la maison dénommée Lè Janctè (en bon français dans le texte) et est parfaitement visible depuis la Place du Chauderon. Il n'existe mis à part cela plus que 2 autres maisons munies de cette "commodité". L'une sous la même Place du Chauderon au-dessus d'une porte de cave dans un raccourci. L'autre, visible depuis le coin de la Place de la Cure du côté de l'Herbière sur la partie avant (côté vallée, s'entend). Là aussi, juste au-dessus de la fenêtre de l'appartement du bas de la maison (clin d'oeil au tonton Pierrot qui y habite).

Je me demandais à tout hasard si d'autres villages de la vallée avaient des demeures qui possédaient également ce genre de curiosité. Si vous en connaissez, n'hésitez pas à me le faire savoir!

lundi 23 juillet 2007

Week-end chaud - feed back

Mis à part toutes ces choses fort sérieuses, le week end, comme nous le disions vendredi a été chaud. Beaucoup de musique à travers le village en journée, beaucoup de pluie en soirée, tant et si bien qu'elle a perturbé le spectacle de Cuche et Barbezat qui, eux!, sont restés imperturbables et nous ont offert une impro magistrale en attendant d'à nouveau pouvoir se faire entendre et continuer au fil de l'eau (si j'ose...).

Dimanche, les animations ont pris de la hauteur. Musique, clowns, jeux, apéros et bonne ambiance. Tout y était sur l'Alpe. Même le soleil. Et vous?

Un téléphérique pour rejoindre Zinal

«C’est le meilleur résultat depuis la création de notre société en 1967»

Selon Charly Arbellay du Nouvelliste d'aujourd'hui, lundi 23 juillet:
Trois éléments d’importance ont ponctué la dernière assemblée des Remontées mécaniques de Grimentz S.A.: les résultats mirobolants de la saison écoulée, l’augmentation du capital-actions et le projet de liaison Grimentz-Zinal.

Lire la suite

dimanche 22 juillet 2007

Météo des cabanes

Pour une météo plus fiable - www.meteo-des-cabanes.ch
Ce site permet de connaître avec précision le temps qu’il fait dans le secteur de douze cabanes valaisannes. Expérience pilote en cours cet été.
De Charles MĂ©roz dans Le Nouvelliste du 20 juillet 2007:

«En haute montagne, à savoir au-dessus de 2000 mètres d’altitude, les informations météorologiques sont pauvres, fragmentaires, voire même parfois erronées pour le canton du Valais», explique Robert Bolognesi, du bureau Meteorisk, à Sion.

Lire la suite

samedi 21 juillet 2007

Assemblée générale des remontées mécaniques de Grimentz

La société anonyme des remontées mécaniques de Grimentz se réunit cette année pour la 39ème fois et ceci sous la présidence de Nico (-las Salamin) et la direction de Yves Salamin accompagné du conseil au complet sur la photo.

La séance débute dans la bonne humeur sur une note très positive puisque le chiffre d'affaires de cette saison s'offre une augmentation de 5,6% alors que la moyenne nationale est de -5% avec l'un des meilleurs cash flow de l'histoire de la société.

Lire la suite

vendredi 20 juillet 2007

Week-end chaud

Ce week-end Ă  Grimentz, c'est chaud, chaud, chaud!

Vendredi commence par le Firong des fifres et tambours dont nous ne manquerons pas d'entendre l'écho, c'est garanti. S'ensuivent des activités ponctuelles dans les commerces comme une dégustation de vins et de chocolats au barrage de Moiry ce soir-même à 18 heures.

Demain samedi, aura lieu la grande assemblée des actionnaires des remontées mécaniques sous la présidence de Nico (-las Salamin, accessoirement patron d'Immobilia-Grimentz, ça vous dit quelque chose?...). Ceci sur les hauteurs de Bendolla. Au village, c'est, et pour tout le week-end, le tournoi de foot du HC-Anniviers avec grande soirée sous tente et le fabuleux spectacle des humoristes Cuche et Barbezat dès 21 heures.

Dimanche, grande fête sur l'Alpe, à Bendolla. Pour l'apéro, on y retrouvera nos humoristes en animation, mais il y aura une foule d'autres activités, de la musique, des rires et... du soleil!

L'immoblog reviendra sur l'une ou l'autre chose en photo, mais rien de cela ne vous procurera l'immense plaisir de flâner dans nos ruelles et de prendre part à toutes ces activités. De toute manière, c'est la fournaise en plaine, alors autant en profiter pour prendre l'air!

Voilà. On espère vivement n'avoir rien oublié tant le programme est dense!!!

mardi 17 juillet 2007

Vidéos - part IV

On continue notre tour de vidéos avec on6hp et kimiborracho!

on6hp - Grimentz winter 2007


kimiborracho - Grimentz i val d'anniviers (Valais)


A tout bientôt avec la Vème partie!

dimanche 15 juillet 2007

Les foins

Essentiels pour assurer l'hivernage des troupeaux, les foins sont une des tâches centrales de l'été. Une des plus pénibles aussi. L'herbe est coupée à la faux. Etendue, retournée, mise en tas, elle sèche sur le pré avant d'être transportée dans la grange.

La charge sera traînée, portée sur les épaules ou fixée sur le dos d'un mulet.
La médiathèque Valais regroupe les archives valaisannes et relate cet épisode en accompagnement d'une photo d'époque, mais celle qui vous est présentée - les foins à Sierre - est l'oeuvre du grand photographe Charles Krebser, valaisan par mariage qui a observé le Valais de l'entre-deux guerre avec attention à travers son objectif.

Peu de choses ont changé, aujourd'hui, en y réfléchissant bien. La montagne étant toujours aussi pentue, les foins demeurent une activité périlleuse et éprouvante. Cette année de plus, les fenêtres météorologiques sont assez restreintes. Il faut donc louvoyer entre les nuages car des foins coupés, mis à sécher et trempés par la pluie, non seulement ce n'est pas réutilisable, mais en plus c'est lourd à soulever.

Si à l'époque, faux et mulet étaient de rigueur - costume traditionnel de lourds tissus pour les femmes, cela va de soi... - la faux demeure dans la plupart des cas aujourd'hui, mais le mulet a été remplacé par des remorques ou des basco, tel celui de Clément que l'immoblog a surpris à faire le plein. Cette petite carriole rouge, très adaptée à notre environnement pour les travaux des champs fait sa grande sortie des garages et on en voit partout dans les rues, ces derniers jours. Si le terme s'écrit correctement? Impossible de le dire car une recherche sur Google ou sur Wikipédia ne mène qu'à des consonnances plutôt issues du Pays Basque et il n'y a bien que l'immoblog pour poser ça par écrit. Nous nous en tiendrons donc à cet orthographe, faute de mieux. Quoi qu'il en soit, avant de retomber mollement dans le dos de ce véhicule, le foin est entassé dans de grandes bâches en chanvre qui forment une boule gigantesque et disproportionnée si l'homme qui transbahute décide de placer cette balle sur sa tête.

La faux doit quant à elle souvent être aiguisée pour assurer un travail efficace. C'est d'ailleurs exactement ce qu'est entrain de faire en ce moment, avec son bruit caractéristique de va et vient métallique, le propriétaire suisse allemand du Mazot qui se situe juste en face de notre lieu d'écriture, le balcon. En effet, monsieur aime à soigner ses extérieurs.

La campagne environnante est donc parsemée de lopins de champs bariolés au gré des zones coupées et du foin qui y sèche. En action pour mener à bout la lourde tâche, ce sont souvent les membres d'une famille équipés de grosses chaussures, fichu ou casquette sur la tête et le corps luisant de chaleur et de crème solaire.

Des rencontres inopinées avec orvets et vipères ont souvent lieu - c'est d'ailleurs peut-être l'une des raisons qui motive le port des chaussures de montagne... rempart infranchissable pour ces petites bestioles au demeurant fort sympathique, non?...

Les foins, c'est strictement règlementé, doivent être faits d'ici à fin juillet. Plus tard dans la saison, on parle encore de regain, plus communément "des regains", la deuxième coupe. Si nécessaire.

Des près fauchés courts sont une condition sine qua non en montagne. Ceci afin d'éviter le glissement de la neige à la saison venue.

jeudi 12 juillet 2007

L'envol - bis

Observez bien cette photo. Y voyez-vous le petit carré de bois qui semble obstruer un trou au coin supérieur droite de la fenêtre? L'avez-vous déjà observé sur la façade de certaines maisons du vieux village? Vous êtes-vous demandé à quoi cela sert/servait? Pour autant que cet orifice ait ou ait eu une utilité, bien sûr...

La bonne réponse dans une dizaine de jours.


1 bouteille de Fendant avec les honneurs de l'immoblog à qui découvre avant!

lundi 9 juillet 2007

L'envol

Le week-end des musiques populaires n'a pas été des plus silencieux, et pour cause! Pourtant, par-dessus la mêlée et après cela encore, ce sont d'autres chants qui dominent le village.

Si vous habitez dans la région et que vous avez un chat, vous l'aurez déjà constaté: ces jours-ci, les petits oiseaux prennent leur envol. La criée peut être parfois terrible tant l'agitation est intense et si le nid se cache sous le rebord d'un toit, vous savez... juste au-dessus de la fenêtre de votre chambre à coucher vous ne pouvez l'ignorer bien avant l'heure du réveil.

En tout cas, celui que l'immoblog a rencontré semblait assez téméraire et paraissait aimer le bruit et l'agitation. Il a investi un bout de barrière bordant la route du Carovilla qui accède au vieux village, juste en face de l'office de tourisme. Il avait encore ses plumes de bébé.

dimanche 8 juillet 2007

Sondage emblématique de l'été - résultat intermédiaire

Voici aujourd'hui un résultat intermédiaire du sondage de l'été. Vous êtes pour l'instant 22 à avoir voté et plébiscitez pour le moment la première image, celle de l'église et du village sur fond d'hôtel Weisshorn:

1. Eglise et village - 11 votes (50%)
2. Caves blanches et Ă©glise - 3 votes (14%)
3. Rue du village de la fontaine - 3 votes (14%)
4. Rue du village de la Claire - 4 votes (19%)
5. Scex de Marenda - 0 vote (0%)
6. Eglise depuis rue du village - 1 vote (5%)

Surprenant, non?

L'immoblog, en tout cas, ne s'y attendait pas. Mais au fait, peut-être êtes-vous inspirés par une autre image qui ne figure pas dans ce palmarès? Laquelle?? Ainsi donc, la partie est loin dêtre finie. Continuez de participer afin de faire basculer les votes!

Sinon, quoi de neuf à Grimentz? La routine pour le moment point de vue météo :-( La journée de hier samedi a été fantastique avec un soleil éclatant, une luminosité remarquable et des oiseaux qui chantaient à tue-tête.

Sur les terrasses, chaude ambiance au son des musiques folkloriques et carrément torride dans les restaurants jusqu'à pas d'heure en soirée - pour les normes grimentzardes en tout cas.

Mais aujourd'hui, la pluie s'est remise à tomber, même si la musique n'a pas cessé.

Est-ce mieux chez vous?

A l'heure qu'il est, un calme insolite a abattu le village. Bonne semaine.

vendredi 6 juillet 2007

Les hĂ´tels de Grimentz

Chers hĂ´tes,

La neige a saupoudré nos cimes une (dernière?) fois, le premier Firong grimentzard d'une série qui se terminera un vendredi d'août a eu lieu aujourd'hui au son des musiques populaires qui animeront notre beau village ce week-end durant. Il est temps de faire votre sac, d'attraper votre brosse à dent au vol, de fuir la grisaille de votre ville et de... décamper!

Un séjour de vacances se limitant à un petit week-end - ou à peine plus - tel que l'immoblog vous le propose devient une entreprise onéreuse en agence de location car les coûts fixes de base de la location d'un chalet ou d'un appartement tels que les taxes, le nettoyage du logement ou la location de matériel divers ne peuvent être réduits en proportion. A moins d'être féru de ce genre de vacances et d'insister. Mais nous avons à Grimentz des hôtels familiaux très bien tenus et fort charmants.

Il nous arrive ainsi parfois de relayer notre correspondant vers la liste des hôtels de Grimentz sur le site de notre destination touristique SAT (Sierre-Anniviers Tourisme pour les intimes). Nous y retrouvons pour notre petit village: Il y a peu, il y avait encore l'hôtel La Cordée et Le Marenda, mais ces derniers ne sont pas exploités pour l'heure. Mais à l'avenir, Le Marenda renaîtra de ses cendres dans le contexte du Hameau des Bains et le projet d'établissement **** Les Guernerés est à venir.

Mais dans l'immédiat, tous les établissements sont ouverts et le retour éclatant du soleil dès demain matin fera, nous n'en doutons pas une seconde, fondre l'ultime (c'est beau l'espoir!) neige sur nos monts et les glaces sur les terrasses dans une ambiance animée et décontractée.

Quoi?!?!?! Vous n'ĂŞtes pas encore partis?!?!?!?!!!

jeudi 5 juillet 2007

Chat - avis de disparition

Le sujet est grave, chers amis, et l'immoblog sourit tout juste en disant cela.

Une de nos locataires occupe un chalet dans les bas du village, zone Garage Solioz - Menuiserie Theytaz. Son petit chat gris de 2 ans répondant au nom de Mimi a disparu depuis mercredi. Il semble assez confiant de nature.

Si vous savez ce qui lui est arrivé, faites-nous signe au 027 476 17 60 ou sur nos numéros privés ou 027 476 17 61 en dehors des heures de bureau. Même s'il est arrivé quelque chose à Mimi, il vaut mieux savoir, alors n'hésitez pas. Merci d'avance pour la famille propriétaire du petit chat...

lundi 2 juillet 2007

Stats de juin

Bonsoir cher lecteur,

Je peux bien te dire que les statistiques du mois de juin ont explosé et te le prouver de visu ou sur analyse, mais à l'instant, je me fiche de ces chiffres. Je m'en fiche car aujourd'hui encore en m'a abordée en parlant de l'intérêt qu'on y trouve, à ce blog. Tout comme le week-end dernier, tout comme lors de tant d'occasions auparavant. C'est à chaque fois une grande surprise car la remarque sort de manière souvent inopinée et pas forcément de la bouche de ceux auxquels on s'attendait. Et ça fait un immense plaisir!

Alors, les chiffres de ce mois-ci... on s'en balance!

Bonsoir, cher lecteur, et merci!

dimanche 1 juillet 2007

Vidéos - part III

Voici les aventures de Gazonleparapentiste et Kalellouwagie.

Gazonleparapentiste - Vol Ă  grimentz


Kalellouwagie - Grimentz 2007


A bientôt pour le 4ème épisode avec...
Add to Technorati Favorites blogCloud