Afin de combler cette lacune et dans un souci d’amélioration de la sécurité des randonneurs, un nouveau site – www.meteo-des-cabanes.ch – a été créé sur l’internet en collaboration avec Valais Tourisme et l’Association des gardiens romands des cabanes suisses (AGRCS). Sous forme d’observations et de prévisions, ce site se propose de transmettre de manière ciblée des données quotidiennes sur le temps qu’il fait en haute montagne. Douze cabanes valaisannes sont partie prenante dans l’expérience pilote en cours, rendue possible grâce au soutien de plusieurs sponsors. Coût de l’opération: 15 000 francs environ.

«La fiabilité des informations locales constitue notre objectif prioritaire», a indiqué Robert Bolognesi hier à Sion lors de la présentation du concept. Raison pour laquelle le travail dans le terrain est effectué par les acteurs locaux, soit les gardiens de cabanes. Concrètement, tous les matins entre 6 et 9 heures, ils opèrent des relevés et procèdent à des observations météorologiques aussitôt communiquées à Meteorisk. Lorsque l’ensemble des données sont recueillies, elles sont mises en ligne dans la matinée sur l’une des trois pages de meteo-des-cabanes.ch. Les informations diffusées portent sur le type de temps, la température de l’air, la direction et la force du vent, les précipitations (pluie et neige) des dernières vingtquatre heures et la hauteur de neige au sol.

Quant aux prévisions, mises en ligne vers 16 heures par Meteorisk, elles se limitent à vingt-quatre heures pour des raisons de fiabilité. Elles s’accompagnent de tendances générales à trois jours.

A noter que le site comporte une galerie photos présentant les cabanes avec des liens sur les sites internet de celles qui en sont dotées. D’autres informations pratiques sont également à la disposition des internautes.

BientĂ´t en hiver!
Du côté de Valais Tourisme, associé à l’opération en termes d’organisation et de logistique, la satisfaction est naturellement de mise, ainsi que l’a confirmé hier le directeur adjoint Vincent Bornet: «La simplicité de la lecture, ainsi que la clarté et la fiabilité de l’information font la force de ce site internet. En un coup d’oeil, chacun peut avoir accès aux prévisions météo de la cabane qui l’intéresse. »Quant à Babette Dayer, présidente de l’AGRCS, elle a également salué cette initiative qui répond «à un besoin tant pour les randonneurs que pour les cabanistes».

Un bilan de l’opération sera dressé à l’issue de la saison estivale. Selon Robert Bolognesi, d’autres cabanes dans le Bas-Valais et du côté des Alpes vaudoises ont déjà manifesté leur intérêt pour la démarche en cours. L’an prochain, le service devrait aussi intéresser la saison de ski de randonnée avec des informations sur les conditions d’enneigement et le danger d’avalanches.

Vincent Bornet - directeur adjoint de Valais Tourisme et ancien directeur de l'office de tourisme de Grimentz rajoute :

Le site internet ne se limite pas à la transmission de données sur le temps qu’il fait dans le secteur des douze cabanes intégrées au réseau. Meteo-des-cabanes.ch se propose également de livrer des prévisions météo générales pour l’ensemble du Valais romand. Vincent Bornet, directeur adjoint de Valais Tourisme: «Certaines informations récentes me font grimper au mur. Il me paraît en effet utopique de prévoir le temps qu’il va faire pour l’ensemble de la saison. Les prévisions effectuées sur le plan national sont très souvent éloignées de la réalité valaisanne. En raison de la particularité de notre microclimat, des variations de temps sont toujours possibles d’une vallée à l’autre. La fiabilité de la météo est un souci quotidien dans les milieux touristiques. Il est essentiel de pouvoir compter sur des informations justes et précises. Si ce n’est pas le cas, les conséquences économiques pour une station, voire même pour une cabane de montagne peuvent être catastrophiques. Le concept mis en place avec la complicité des acteurs locaux que sont les gardiens vise à obtenir plus de fiabilité au niveau des prévisions météo. Le but est en effet de fournir des données précises dans l’intérêt de tous les acteurs du tourisme.»
S'agissant là d'une expérience pilote avec un échantillon de cabanes, il est très probable que nous y retrouverons la Cabane de Moiry également. Pour l'instant, cette dernière, et bien loin de ces préoccupations informatiques, est entrain de subir les assauts des montagnards et se trouve fort occupée malgré un ciel nuageux.