L'immoblog ou les vacances Ă  la montagne

Immobilia-Grimentz

vendredi 31 août 2007

Projets et constructions - Liaison Zinal-Grimentz

AprÚs avoir étudié plusieurs variantes de captation d'eau, les remontées mécaniques de Grimentz, comme vous le savez par l'intermédiaire de précédents messages:
Les remontées, disions-nous, sont donc pour l'heure à la recherche de fonds dans le but d'une augmentation de son capital-actions. Voici donc un complément d'illustration sur lequel on discerne les variantes étudiées de la région de Lona (jaune fort), la variante adoptée et actuellement mise en place depuis le barrage de Moiry (bleu), desservant la zone indiquée en jaune pùle.

Mais venons-en maintenant à la question qui se posait dans notre article du 24 août dernier. Voici tout d'abord une photo de Zirouc, la montagne qui fait face au village de Grimentz et nous sépare de Zinal, avec un tracet indicatif du téléphérique de la liaison à venir. Cliquez sur cette photo et vous obtiendrez un plan plus précis du projet vu du ciel.

Les 2 cercles bleus indiquent les zones de Sorebois (zone centrale des pistes de ski de Zinal) et de Bendolla (idem mais pour Grimentz, cela va de soi). Ces 2 zones sont reliées par des remontées à celles, en rouge, qui sont les points de départ et d'arrivée du futur téléphérique. Les P1, P2, P3, etc. sont évidemment les parkings servant à garer votre véhicule avant embarquement.

Si la piste des Chamois est d'une qualité et d'une pente exceptionnelle et constitue un but de visite à nos amis de Zinal trÚs apprécié, il n'en demeure pas moins qu'elle n'est pas accessible à tous! Ni en tout temps, d'ailleurs. De plus, cette liaison drainera, nous en sommes certains, des foules immenses à rapatrier en fin de journée. La navette n'y suffira point - nous en sommes tout autant convaincus. C'est pourquoi il est prévu de créer depuis Zinal un nouvel accÚs partant de la mi-hauteur des pistes pour revenir sagement sur notre beau village et non pas depuis le sommet comme des tarés de douze en bas les champs de bosses, si j'ose m'exprimer ainsi ;-)

Pourquoi un téléphérique? Quelques mots-clés:
  • Forte pente en zone avalanches
  • Grandes portĂ©es Ă  faire circuler (pensez aux foules attendues)
  • Impact faible sur l'environnement avec seulement 3 pylĂŽnes
  • Variante tĂ©lĂ©cabine impossible
  • Variantes Funitel ou 3-S plus coĂ»teuses. Et lĂ , on parle dĂ©jĂ  de quelques centaines de tickets...
Quelques données techniques pour assaisonner le tout:
  • 2 cabines de 120 Places
  • 6.5 courses par heure
  • Longueur - 3522 m
  • 3 pylĂŽnes - le reste vole
  • Vitesse - 10 m/s - 36 Km/h
  • Temps de parcours - 7 min 20 sec (on ira mĂȘme faire un saut au village en passant par les pistes!!)
  • DĂ©bit choisi - 800 pers/h
Euh... réfléchissons à ce qu'il pourrait encore manquer comme information sur ce sujet...

Aaaah oui. Le jour oĂč cette liaison sera rĂ©alisĂ©e, soit lorsque nous aurons rassemblĂ© les fonds nĂ©cessaires pour l'opĂ©ration (2011?), les remontĂ©es mĂ©caniques de Grimentz et Zinal fusionneront.

Nous avions par ailleurs déjà parlé de ce projet dans les billets Assemblée générale des RMA et fusion et
Vers une fusion des remontées mécaniques de Grimentz et Zinal?. N'hésitez pas à les relire!

Pour l'heure, nous vous rappelons l'augmentation du capital-actions qui est mise en place pour l'enneigement artificiel. Informez-vous en détail : prospectus augmentation et souscrivez!

jeudi 30 août 2007

Du moratoire, illustration - ici on fait le point, lĂ  on anticipe




























;-)

Du moratoire, suite - ici on fait le point, lĂ  on anticipe

La suite de l'analyse sur le moratoire de la vente aux étrangers. Les questions posées à notre président Gaby Solioz par Le Nouvelliste:

1. Quel bilan dresse le président de commune aprÚs huit mois de moratoire?
Le moratoire n’a strictement rien changĂ©. Au contraire. Il y a eu un afflux de demandes juste avant, quarante-six demandes en dix jours au lieu des sept ou huit par an habituellement. Aujourd’hui, la construction d’un hĂŽtel 4Ă©toiles est Ă©galement bloquĂ©e. En effet, l’Etat nous demande de publier un moratoire sur toutes les rĂ©sidences secondaires durant deux ans, sans quoi il n’homologue pas le plan de quartier.

2. Quelles mesures ont Ă©tĂ© ou vont ĂȘtre prises?
Une commission, composĂ©e du Conseil communal et de quelques spĂ©cialistes externes, est en train de plancher sur un rĂšglement qui impliquerait un contingentement des rĂ©sidences secondaires. On discute des quotas, mais pour notre village c’est impensable de l’imaginer Ă  50% de rĂ©sidences principales pour autant de secondaires. Il devrait ĂȘtre prĂȘt dans six Ă  neuf mois, mais ça prend du temps. Contrairement aux fonctionnaires de l’Etat du Valais, nous ne sommes pas des professionnels.

3. A la fin 2007, lequel de ces scénarios vous paraßt le plus intelligent?
Le moratoire tombera de lui-mĂȘme, puisque chaque commune va se l’imposer. Comme nous, sous la pression de l’Etat. Il ne devrait pas toucher d’autres communes, puisqu’elles prennent toutes des mesures.

Les phrases-clés des autres présidents de communes concernés par le moratoire:

Joseph Dayer - Hérémence
«Nous aurons un rÚglement sur les résidences secondaires»
Henri-Bernard FragniĂšre - Veysonnaz
«L’Etat doit simplement installer des garde-fous»
Francis Dumas - Nendaz
«Soit le moratoire disparaßt, soit il devient cantonal»
Jean-Michel Gaillard - Riddes
«Le moratoire a eu pour nous des effets pervers»
Christophe Dumoulin - Bagnes
«Le moratoire a démontré son inefficacité»
Philippe Es-Borrat - Val d'Illiez
«Epargner ceux qui ont pris des mesures»

Retrouvez l'article complet des questions aux présidents de commune et analyse avec d'autres exemples communaux.

mercredi 29 août 2007

Projets et constructions - La Marenda et Le Hameau des Bains

Oui, le vieil hĂŽtel de La Marenda fait partie intĂ©grante du futur projet du Hameau des Bains. Il en est mĂȘme l'Ă©picentre puisque c'est lui qui hĂ©bergera toute la partie wellness Ă  proprement parlĂ©. Mais tout d'abord, petit rappel des faits avec Vincent FragniĂšre, journalise du Nouvelliste en date du 5 octobre 2006.

Sous peu (ce mois d'août encore?), la destruction intérieure de l'édifice devrait débuter.

Il y a une année, le projet avait été présenté aux habitants de Grimentz. Un show présidé par le promoteur Thierry Dubuisson qui en aura certainement marqué plus d'un. Il s'agit d'un complexe de bains et d'infrastructures wellness et/ou médicales, le tout paré d'un hÎtel et parsemé de toute une zone à vocation immobiliÚre. La commune avait alors accepté le projet à condition que la construction des bains soit prioritaire sur les parties hÎteliÚres et parahÎteliÚres.

L'hÎtel Marenda se situe dans la partie inférieure de la zone du projet, appelée Fontana. Elle s'étend jusqu'à l'hÎtel La Cordée, vendu et fermé cet été. Au-dessus de la route de Roua, donc au-dessus des hÎtels Marenda et La Cordée ainsi que tout le territoire intermédiaire comprenant pour l'heure 2 chalets, ce sera la zone de construction immobiliÚre (chalets) dénommée Courtarée.

De vastes parkings accueilleront bien sûr les visiteurs à l'entrée de ces 2 zones, soit à l'entrée du village et sur la route de Roua.

Les derniÚres oppositions levées au début de l'été, les travaux débuteront donc avec les premiÚres démolitions, continueront avec le lancement de la construction à mi-septembre des 2 parkings de Fontana et de Courtarée. Suivront en octobre le début de construction de la partie immobiliÚre de Couratrée et en novembre celle de Fontana.

Pour la partie immobiliĂšre, on nous rassure Ă  propos des autorisations de vente aux Ă©trangers Ă  venir. Donc, si on en croit la bonne mise en voie de ce projet, l'ensemble de ces diverses constructions - bains, zone haut et bas, parkings - devrait aboutir pour la fin 2010.

Cher Brian, on mise donc sur l'avenir et on réserve déjà nos accÚs particuliers aux bains turcs? Si d'aventure nous devions nous croiser au bar longeant le bassin intérieur, je vous offre avec grand plaisir le jus de fruits de l'amitié ;-)

mardi 28 août 2007

Du moratoire - 30 communes doivent revoir leurs constructions

Tout le monde se souvient de la bombe lancée par l'exécutif valaisan en fin d'année derniÚre à propos du moratoire sur la vente immobiliÚre aux étrangers. Grimentz, tout comme 6 autres communes à cette époque, était touchée de plein fouet. Il vous souffit de taper "moratoire" dans le champ de recherche dans le menu droite de cette page pour accÚder aux articles ayant trait à cette thématique ou de relire celui du l'information aux amis de Grimentz, en date du 5 janvier dernier. Mais venons-en à l'actualité.

Un bilan intermĂ©diaire a Ă©tĂ© dressĂ© hier par les autoritĂ©s valaisannes et il est - c'est Le Nouvelliste lui-mĂȘme qui le rapporte dans ses colonnes en page 2 et page 3 - mitigĂ©.

30 communes sont aujourd'hui concernées et doivent revoir leur politique. Pour certains politiques, l'augmentation des demandes d'autorisation sont la preuve que ce moratoire ne résout rien. Pour d'autres, il aurait pourtant limité les demandes qui auraient été plus élevées encore si ce couperet n'était tombé.

Une Ă©vidence en tout cas: la mise en doute du calcul Ă©tabli pour la dĂ©finition des communes a tomber sous le coup de cette nouvelle loi. En effet, il paraissait Ă©vident que certaines communes - si l'on considĂšre les mĂ©thodes supputĂ©es pour la pĂ©nalisation - Ă©chappaient de maniĂšre mystĂ©rieuse au dĂ©cret en 2006 (lire "La preuve que rien n'est rĂ©solu", propos de Gabriel Luisier). Mais elles figurent aujourd'hui dans ce palmarĂšs de 30. Et mĂȘme des 9 nouvelles Ă  prĂ©senter un dĂ©lai d'attente supĂ©rieur Ă  3 ans. La situation s'Ă©claircit tout simplement.

Si l'état, par son chef du Service de l'aménagement du territoire René Schwéry, amÚne quelques pistes ou solutions à la gestion des constructions, plusieurs communes se sont déjà lancées dans des plans de gestion intéressants. Quid de Grimentz et d'Anniviers? Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant.

Petite rĂ©flexion Ă©galement, dans ces mĂȘmes colonnes, quant Ă  l'abrogation de la Lex Koller, cette fameuse loin tant dĂ©criĂ©e Ă  propos de vente aux Ă©trangers toujours. L'arrivĂ©e des Ă©lections de cette automne aux chambres fĂ©dĂ©rales aidant, cet Ă©pineux sujet devient un boulet pour les diffĂ©rents partis. On a tendance Ă  traĂźner la patte. Et vu d'ici, on piĂ©tine...

A la fin de l'année, le Conseil d'Etat valaisan va devoir décider de la suite à donner à ce moratoire. Le maintenir et le renforcer ou le lever? Telle sera la question.

jeudi 23 août 2007

Secret de polichinelle

Chut, ne le dites Ă  personne... mais le chef fĂȘte son anniversaire aujourd'hui. Comme il y a prescription sur l'Ăąge, nous nous en tiendrons Ă  l'illustration que l'immoblog vous propose pour l'occasion ;-)

A vos claviers pour les voeux que vous ne manquerez pas de lui adresser!










ComplĂ©ment extraordinaire du 27 aoĂ»t, faisant suite Ă  la fĂȘte de famille du dimanche. Le mĂȘme personnage et le mĂȘme vĂȘtement... 56 ans plus tard! GrĂące aux bons soins des frangines qui lisent ce blog avec attention (et avec nos chaleureux remerciements, hihi)!











mercredi 22 août 2007

Les grands projets de construction de la commune de Grimentz

Dans la rubrique des grands projets Ă  Grimentz, vous ĂȘtes nombreux Ă  nous poser des questions sur le sujet. Il est vrai que beaucoup de bruits courent Ă  travers le village, auxquels nous ne souscrirons pas. Petit tour d'horizon factuel:

Les Guernerés. Le site des architectes, indique que les travaux débutent début septembre.












Le Hameau des Bains. Les actes de vente signĂ©s, les oppositions levĂ©es en juin, le Bulletin Officiel du canton du Valais met Ă  l'enquĂȘte publique en date du 27 juillet dernier sous la commune de Grimentz la nature du projet "dĂ©molition de chalets, garages, annexes et autres ouvrages". Ceci au nom de requĂ©rant "SociĂ©tĂ© Le Hameau des Bains S.A. Ă  Grimentz". L'auteur des plans, l'atelier d'architecture est sis Ă  La CordĂ©e, appellation Ă©galement usitĂ©e pour la forme de sociĂ©tĂ© anonyme choisie par le regroupement.

Le dossier a été déposé le 16 juillet dernier au bureau communal. Travaux au début septembre?

Last but not least, Les Flives. Ce projet subit Ă  l'heure actuelle un important retard sur la planification initiale, entre autre dĂ» Ă  des problĂšmes d'eau car le terrain en est imbibĂ©. Une partie des chalets auraient dĂ» ĂȘtre prĂȘte pour NoĂ«l 2006. Et aujourd'hui, tout nous laisse Ă  penser qu'ils ne le seront pas pour 2007 (affaire Ă  suivre). Sans entrer dans l'intimitĂ© de ces logements de luxe boisĂ©s de toute part, voici un panomrama du chantier d'octobre l'annĂ©e derniĂšre Ă  ce mois d'aoĂ»t en images:

Le chantier en mai 2006















Le chantier en août 2007















Ruelle du chantier en mai 2006















Ruelle du chantier en août 2007
















Le petit jeu de l'avant-aprÚs avec photos idylliques vs. chantier d'aujourd'hui peut continuer, ce n'est pas le matériel qui manquerait, mais l'exercice ne servirait qu'à entretenir une polémique sentimentale qui n'est pas de notre ressort. Quoi qu'il en soit, voici une derniÚre prise de vue dans la quiétude du matin. La grange existe toujours. Plus le pré:











Dans la mesure oĂč nous pouvons Ă©tayer nos dires un minimum, nos reviendrons volontiers sur ces diffĂ©rentes affaires afin de vous tenir au courant de l'Ă©volution de notre village. Il va sans dire que de nombreux autres projets sont en cours de construction, ceci vous le savez dĂ©jĂ , mais ces derniers sont le fait de promotions locales qui, pour le moment, sont moins sujettes Ă  questionnement que ceux que nous venons d'aborder. Et ce ne sont pas forcĂ©ment ceux qui vous intriguent le plus, non? Quoi qu'il en soit, nous ouvrons volontiers la discussion si vous souhaitez Ă©mettre une opinion Ă  ce propos.

mardi 21 août 2007

La réservation directe, enfin!

Nous l'attendions depuis fort longtemps.

La mise en place de notre nouveau systĂšme informatique de gestion immobiliĂšre se met enfin en vitrine et Ă  votre service. Vous voulez voir de quoi ça a l'air? Allez sur notre site www.i-g.ch et suivez le chemin « RĂ©servation directe ». Testez ce nouvel outil en sĂ©lectionnant des critĂšres adĂ©quats (nombre de personnes, etc.) et des dates auxquelles il est disponible (par exemple entre le samedi 15 dĂ©cembre et le samedi 22 dĂ©cembre 2007), mais Ă©vitez d'introduire votre numĂ©ro de carte de crĂ©dit si vous n'avez pas l'intention rĂ©elle de rĂ©server car votre compte serait immĂ©diatement dĂ©bitĂ© ! L'affichage des objets disponibles est alĂ©atoire et met en Ă©vidence ceux qui apparaissent le moins souvent en tenant compte d’un Ă©ventail de 3 personnes Ă  partir du nombre choisi. Soit, pour une demande de 2 personnes, un maximum de 50 objets de 2 Ă  5 personnes se prĂ©sentera Ă  votre Ă©cran. Il vous est ensuite possible d'affiner la recherche.

En affichant le dĂ©tail, vous obtenez le descriptif du logement, les photos, les visites virtuelles durant l'automne, les caractĂ©ristiques influençant la classification ainsi que des informations gĂ©nĂ©rales ou des prĂ©cisions sur les prestations complĂ©mentaires. Un calendrier Ă  trois mois offre la possibilitĂ© d’adapter le sĂ©jour en fonction des disponibilitĂ©s pour un logement particulier. DerniĂšre information, mais de choix, une carte interactive permet de situer avec exactitude le logement et mĂȘme d’en relever les coordonnĂ©es dans son GPS, lequel vous conduira tout droit Ă  destination.

Par la suite, les propriĂ©taires auront mĂȘme la possibilitĂ© de consulter le planning de leur logement au moyen d'un simple login et d'un code d'accĂšs.

Aaaaaaaaahhhhh la technique... quels miracles ne fait-elle pas...!

Pourtant, vous ĂȘtes surpris. Surpris car nous vous offrions auparavant la possibilitĂ© de visionner les photos des logements. Cette possibilitĂ© demeure, mais comme elle offre plus par l'intermĂ©diaire d'une consultation on-line des disponibiltĂ©s et des dĂ©tails des objets, elle impose des contraintes auxquelles vous n'ĂȘtes pas habituĂ©s. Comme nous vous l'avions dit plus haut, il faut, pour que l'objet de vos rĂȘves apparaisse sur votre Ă©cran, sĂ©lectionner une pĂ©riode durant laquelle il est libre. En automne ou juste Ă  la fin de la saison d'hiver, par exemple. BientĂŽt, vous pourrez aussi sĂ©lectionner votre logement directement par son nom. La page est en cours d'adaptation, donc "coming soon".

Ces adaptations sont indispensables car elles permettent aux agences immobiliÚres valaisannes d'unifier leurs activités et d'offrir un professionnalisme à tout crin sur un marché toutjours plus concurrentiel. De plus et à l'avenir, les différentes plates-formes Internet permettront non seulement la réservation d'un logement, mais aussi l'achat de l'abonnement pour les remontées mécaniques, les cours à l'école de ski, la participation à une manifestation, etc. Tout cela grùce au débit d'un seul paiement qui sera automatiquement crédité aux différents prestataires.

Nous voulons par consĂ©quent ĂȘtre prĂȘt pour le futur!

Notez au passage que vous ĂȘtes nombreux - belges, français, allemands ou hollandais entre autres - Ă  subir les frais consĂ©quents des mandats internationaux pour le paiement de la location. Combien de fois n'avons-nous entendu votre question rituelle et parfaitement fondĂ©e: "quand donc pourrons-nous payer par carte de crĂ©dit?". En effet, une location impose le paiement des arrhes Ă  la signature du contrat, puis le solde 1 mois avant votre arrivĂ©e. Si la plupart des banques prĂ©lĂšvent leurs 10€ sur la transaction, il en va jusqu'Ă  70€ pour certaines Sparkassen! Maintenant, vous avez donc la possibilitĂ© de rĂ©server, de tout payer en une fois, soit, mais d'Ă©viter ces coĂ»ts astronomiques. Et tout ceci depuis votre salon! Nous rĂ©flĂ©chissons encore Ă  toutes les solutions exploitables sur ce terrain, mais l'avancĂ©e technologique nous laisse au moins entrevoir des solutions valables pour vous.

Pour ou contre? Vous qui ĂȘtes notre interlocuteur sur www.i-g.ch, que pensez-vous de ces nouveautĂ©s? Avez-vous testĂ©? Faites-nous part de vos commentaires!

lundi 20 août 2007

Avis mortuaire

L'immoblog n'imaginait pas ĂȘtre le vecteur d'une si triste nouvelle, mais voici celui de Christophe, mort en plein Grand-Raid.



Pensées profondes pour la famille...












dimanche 19 août 2007

Grand-Raid Cristalp - RĂ©sultats grimentzards

Voici, en complément, les excellents résultats des représentants grimentzards de la course :

HS1 341. Crittin Yves 1968 Grimentz 7:23.43,9 3:06.57,0 (5111)
HH 266. Delessert Nicolas 1988 Grimentz 7:46.36,1 3:43.50,1 (4153)
HH 184. Epiney Alain 1985 Grimentz 6:51.32,5 2:48.46,5 (4113)
HH 267. Epiney Gilles 1988 Grimentz 7:46.36,6 3:43.50,6 (4268)
HS2 270. Gantner Romain 1958 Grimentz 7:58.45,5 3:19.45,4 (4289)
HS1 336. Herrington Will 1968 Grimentz 7:21.56,9 3:05.10,0 (6039)
HS1 166. Hor Serafino 1967 Grimentz 6:22.09,7 2:05.22,8 (6046)
HS1 158. Monard SĂ©bastien 1971 Grimentz 6:19.16,5 2:02.29,6 (4177)
HHJu 5. Salamin David 1990 Grimentz 4:45.07,5 22.51,1 (2113)
HH 196. Salamin Mathieu 1988 Grimentz 6:55.25,8 2:52.39,8 (5028)
HH 244. Salamin Thomas 1987 Grimentz 7:29.22,4 3:26.36,4 (4052)
HS3 66. Salamin Yves 1949 Grimentz 9:15.40,6 4:03.39,8 (5131)
HHJu 51. Solioz Baptiste 1989 Grimentz 7:23.27,2 3:01.10,8 (6270)
HS2 371. Solioz Martial 1964 Grimentz 2:54.21,4 EvolĂšne (4250)

Bravo Ă  chacun d'eux!

Retrouvez tous les résultats à l'adresse http://services.datasport.com/2007/mtb/GrandRaid.

samedi 18 août 2007

Le Grand-Raid Cristalp

La journée du Grand-Raid est une grande et raide journée à Grimentz, si l'immoblog ose s'essayer à ce genre de jeux de mots pas trÚs glorieux ;-)

Le village est tout investi dans la manifestation et la circulation débute tÎt le matin pour effectuer son parcours par Ayer à l'arrivée. Prendre son café sur la balcon avant 8 heures déjà est une aventure sans précédent. Le silence est étrangement calme à l'entrée du village alors que les véhicules effectuent une ronde effrenée sur la route d'en face.

D'ici au milieu de journée, lorsque la route des Morasses est envahie, le parcage se poursuit par la route de Grimentz en repartant vers la vallée. Le défilé des voitures se fait alors intense, doublé par celui des hélicoptÚres, et sera discontinu jusqu'en soirée. La navette postale engagée pour l'occasion fait son xiÚme passage devant nos bureaux.

Quant à l'ambiance à l'aire d'arrivée, nous nous contenterons de nos souvenirs des années antérieures, des récits des gens de passage et des photos de la journée obtenues par mandat. En effet, les 3/4 de l'équipe d'Immobilia se trouve sur le terrain de ravitaillement et le dernier quart assure l'ouverture de l'agence. Or, il fait beau et les gens patientent assez. La traversée du village est de toute maniÚre plus rude que l'attente au guichet.

Les rĂ©cits, justement, nous rapportent qu'un alsacien a gagnĂ©e la course, qu'un arrĂȘt cardiaque a coĂ»tĂ© la vie Ă  un jeune homme de 31 portant un nom local - le choc! les manifestations festives sont d'ores et dĂ©jĂ  annoncĂ©es comme annulĂ©es en signe de deuil - qu'une dame profite, quant Ă  elle, de la manifestation pour terminer la course sous les applaudissements du public car elle enterre officiellement sa vie de jeune fille. Beaucoup, beaucoup d'Ă©motion, donc, et l'immoblog la vit mĂȘme derriĂšre ses guichets!

En photo et pour la petite histoire, voici Annelyse Locher, gagnante de l'équipe dame "senior" (à 35 ans tout juste! coup de blues pour l'immoblog...) partie de Hérémence avec un magnifique temps de parcours de 5 heures 22. Toute pimpante à l'arrivée, on dirait.

Quant aux compte-rendus et rĂ©sultats, vous les trouvez tous dans les mĂ©dias, si ce n'est dĂ©jĂ  fait, sous le site de la course, de mĂȘme que dans les journaux Le Matin, Le Nouvelliste, Ă  la radio sur RhĂŽne FM, Ă  la TSR aux nouvelles de hier ou ce soir, etc.

A l'heure de la signature de ce message, les hĂ©licoptĂšres tournent encore. C'est la tombĂ©e de la nuit. Profitons-en pour souhaiter de beaux rĂȘves Ă  tous les acteurs de cette grande journĂ©e annuelle.

vendredi 17 août 2007

Société des remontées mécaniques - augmentation du capital-actions

"AUGMENTATION DU CAPITAL-ACTIONS DE NOTRE SOCIETE POUR LE FINANCEMENT DE L’ENNEIGEMENT ARTIFICIEL", peut-on lire en titre du communiquĂ© adressĂ© par la sociĂ©tĂ© anonyme Ă  ses actionnaires ces jours-ci.

Le 21 juillet dernier, l'assemblée générale des remontées mécaniques de Grimentz approuvait l'augmentation du capital-actions de Fr. 2'000'000 et donnait ainsi toute latitude au conseil d'administration pour la recherche de fonds servant à financer des travaux devisés à Fr. 4'500'000.- pour "assurer un enneigement artificiel rapide et de qualité".

(...) il (ndlr. le conseil d'administration) a dĂ©cidĂ©, aprĂšs Ă©tude de plusieurs variantes, d’amĂ©liorer en 2007 l’approvisionnement en eau de l’installation d’enneigement actuelle, en construisant une canalisation de 6 kilomĂštres entre Moiry et Bendolla. En 2008, le rĂ©seau sera prolongĂ© jusqu’au sommet du tĂ©lĂ©siĂšge de la Tsarva.
Si le courrier s'adresse pour l'heure aux actionnaires avec droit préférentiel,
Les actions non libĂ©rĂ©es au 30 septembre prochain seront ensuite attribuĂ©es par le Conseil d’administration Ă  de nouveaux actionnaires, avec un agio de Fr. 150.--.
Vous voulez saisir votre chance de participer au développement économique de votre station et de prendre une part active aux décisions qui régissent notre communauté?

Informez-vous en détail : Prospectus augmentation et souscrivez!

Deutsche Version - Ausgabeprospekt und Zeichneugschein

jeudi 16 août 2007

St-Théodule

St-ThĂ©odule est le patron de Grimentz. Il se fĂȘte le 16 aoĂ»t. Ce qui veut dire que c'est fĂȘte au village, aujourd'hui.

Saint ThĂ©odule (ou ThĂ©odore) est un missionnaire chrĂ©tien venu d'Orient. Il a probablement Ă©tĂ© le premier Ă©vĂȘque du Valais suisse Ă  la fin du IVe siĂšcle.

Sous le chapitre Célébration, Wikipédia nous explique:

Les catholiques le fĂȘtent le 16 aoĂ»t et les vignerons valaisans le 20 avril, mais on trouve aussi le 3 mai ou le 4 septembre car des confusions se sont Ă©tablies avec d'autres saint ThĂ©odore ou, plus rarement, saint ThĂ©ophile : ces patronymes Ă©taient trĂšs rĂ©pandus aux premiers siĂšcles chrĂ©tiens et les lĂ©gendes se sont croisĂ©es.

Il est le patron des vignerons du Valais et diverses lĂ©gendes l'associent Ă  l'implantation de la vigne dans la rĂ©gion : il est d'ailleurs frĂ©quemment reprĂ©sentĂ© avec une grappe de raisin Ă  la main et Ă  cĂŽtĂ© d'une cloche, liĂ©e elle aussi Ă  certaines lĂ©gendes oĂč intervient le diable.

Quelques dictons associent son nom Ă  la floraison printaniĂšre : « A la Saint ThĂ©odore, fleurit chaque bouton d’or » ou « A la Saint ThĂ©odule, fleurit la belle fĂ©rule ».

De nombreuses Ă©glises et chapelles lui sont consacrĂ©es en Suisse (Sion – OrsiĂšres – GruyĂšres - Grimentz - Ăźle d'Ogoz ...) mais aussi en Savoie (Abondance – Thyez ...) ou dans le Massif du Jura français (abbaye de Mont Sainte Marie et de Saint ThĂ©odule aux Longevilles-Mont-d'Or dans le dĂ©partement du Doubs, ou Marigny dans le dĂ©partement du Jura ...).
(ndlr. l'immoblog s'est permis de rajouter la mention de Grimentz dans Wiki puisqu'elle n'y figurait pas)

A Grimentz, la fĂȘte patronale coĂŻncide avec la consĂ©cration du prix des fleurs. Vous connaissez Grimentz pour ses cĂ©lĂšbres gĂ©raniums, localitĂ© fleurie d'Europe par excellence. Des mystery men ont sillonnĂ© le village. Quand et combien de fois, inutile de chercher. Toujours est-il que les rĂ©sultats seront proclamĂ©s cet aprĂšs-midi. Le suspens est donc Ă  son comble ;-)

Pour la petite histoire, l'immoblog confirme par son illustration (ou partie car St-ThĂ©odule lui-mĂȘme ne donne rien en photo, mais vĂ©rification a Ă©tĂ© faite) que les raisins font bien partie du patrimoine paroissial, aussi sur le vitrail, et que les gĂ©raniums sont le symbole de la journĂ©e.

dimanche 12 août 2007

Sierre-Zinal 2007 - Ă©dition fantastique sous le soleil

19:30 le journal - 19:30 le journal : Course alpine: Sierre-Zinal (VS) innove avec une Ă©preuve de relais http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=500009&bcid=0520642&vid=8099556
La fusion des communes d'Anniviers a généré l'idée d'une course relais à la mythique Sierre-Zinal. Cette course en est à sa 34Úme édition (2 de plus que le Paléo, tiens...). De fait, on est presque étonnés que personne n'y ait songé plus tÎt et, comme le dit si bien le reportage, cette formule du relais par équipe tout au long du parcours permet à des personnes qui n'y avaient pas accÚs jusqu'à présent de participer activement à l'événement. La dame qui illustrait le propos dépassait, à en juger, largement la septantaine et en paraissait ravie.

Le résultat de cette édition vous est connu ou alors vous en trouverez le détail sur le site de la course, mais les athlÚtes venus de pays lointains font chaque année beaucoup parler d'eux dans les médias. Ce sont, on ne vous les présente plus, Ricaro Mejia ou à l'époque Pablo Vigil. Mais ce sont aussi ces éthiopiens dont on a parlé hier soir aux nouvelles. Ce matin à notre arrivée à Zinal aprÚs un saut trÚs trÚs matinal sur Chandolin, ils étaient là et attendaient leur transport pour rejoindre le départ de 9 heures à Sierre, celui des catégories professionnelles. Un café et une attente finalement pas si longue que ça plus tard, l'arrivée des premiers concurrents s'amorçait de maniÚre exponentielle. Les participants sont aujourd'hui mesurés tout au long du parcours à l'aide d'une puce fixée à une chaussure. Si les moyens technologiques évoluent et se mettent au service de la course, ils désservent parfois pourtant les concurrents. C'est ainsi qu'Augustin le speaker s'est vu soudain nous expliquer qu'une de ces jeunes éthiopiennes venait de perdre la sienne et devait rebrousser chemin afin de reprendre la route avec l'équipement de mise. Nous qui nous étions pourtant levés tÎt mais sans nous targuer d'un effort si méritoire, l'idée de recommencer ne serait-ce qu'une infime partie du long parcours qui l'attendait nous a laissé songeurs et fort désolés.

Des photos de la journée ne remplaceront pas vos souvenirs car vous étiez nombreux le long du parcours pour ravitailler et encourager l'un des vÎtres. C'est pourquoi nous nous contenterons d'un résumé en une prise de vue de l'ambiance de la journée, un Besso majestueux au lever du soleil encore tout frippé sous la couche de neige de cette semaine.

Jean Vouardoux

L'immoblog inaugure aujourd'hui officiellement sa rubrique "Célébrité locale" avec sa premiÚre célébrité... locale. Cette derniÚre a jusqu'ici existé par la présentation à 2 reprises d'un hÎte de Grimentz, mais le but de cette nouvelle rubrique est de vous présenter les gens du cru.

Qui d'entre vous ne s'est pas dĂ©jĂ  posĂ© la question, en route pour votre sĂ©jour Ă  Grimentz depuis de nombreuses heures, comment diable s'appelle dĂ©jĂ  le monsieur de... ou la maman de... etc. Et ce gentil commerçant qui vous accueille avec le mĂȘme sourire bonhomme, combien a-t-il d'enfants, dĂ©jĂ ? Et puis... tu te rappelles, LoĂŻc, le prĂ©nom de ton prof de ski de l'hiver dernier?

HonnĂȘtement parfois, ce sont aussi les habitants du lieu qui cherchent dĂ©sespĂ©rĂ©ment Ă  remettre un nom ou une filiation.

Attaquons donc notre rubrique avec une personne connue aussi bien du village que de ses hÎtes, puisqu'il nous le fait découvrir chaque lundi. Pleins feux sur Jean Vouardoux.

Lire la suite

vendredi 10 août 2007

Vidéos - la der

Le temps s'est enfin levĂ© sur Grimentz. La pluie et les nuages nous ont rappelĂ© une rĂ©alitĂ© peu commune, mais cela ne fut pour nous que fraĂźcheur et dĂ©sagrĂ©ment, contrairement Ă  des rĂ©gions entiĂšres dĂ©vastĂ©es par les intempĂ©ries, la boue et les inondations. Dans la journĂ©e, nous avons enfin entendu le rotor d'un hĂ©licoptĂšre, annonçant la livraison de vivres Ă  la cabane de Moiry. Celle-ci s'est en effet retrouvĂ©e sous une masse de neige, empĂȘchant ses pensionnaires de raisonnablement rejoindre la plaine, avec une maisonnĂ©e pleine Ă  craquer, mais sans livraison possible Ă  cause du brouillard. EspĂ©rons donc que l'attente n'a pas Ă©tĂ© trop longue et que l'ambiance fut bonne. En idĂ©alisant certainement un tantinet, on les envierait presque de cette aventure, n'est-ce pas?

Voici donc pour conclure notre série, les 2 derniÚres vidéos que l'immoblog vous propose et qui ont évidemment été tournées ici.

florisson - grimentz ramp


navy11production - Grimentz


Ceci n'est qu'un échantillon. Si le coeur vous en dit, continuez vos recherches du document inédit sur Youtube, mais prenez garde d'y mettre un terme dans quelques heures ;-)

Et peut-ĂȘtre Ă  l'annĂ©e prochaine pour une nouvelle sĂ©rie...

mercredi 8 août 2007

...

Il neige!

dimanche 5 août 2007

Fabuleuse journée des artistes!

La journée des artistes qui a eu lieu à Grimentz ce samedi 4 août 2007 a été exceptionnelle! C'est pourquoi, l'immoblog vous propose sans tarder d'écourter son propos pour faire un tour du village en images. Comme si vous y étiez en cliquant sur la photo pour ouvrir la galerie et ... visiter!






samedi 4 août 2007

Randonnée - A pied de Montreux à Moiry

Une marche de 130 kilomĂštres Ă  travers les montagnes vaudoises et valaisannes pour fĂȘter le 100e anniversaire du Club alpin suisse Montreux. DĂ©part aujourd’hui.

Mais que vient faire la section montreusienne du Club Alpin Suisse dans l'immoblog? Et pourquoi marquer un tel anniversaire sur nos terres? Charly Arbellay du Nouvelliste nous explique.

Lire la suite

vendredi 3 août 2007

Journée des artistes, prévisions du weekend

Un petit rappel avant ce samedi pour vous signaler qu'a lieu la grande journée des artistes.

Une foule d‘artistes et d‘artisans animeront le vieux village tout au long de la journĂ©e, fer forgĂ©, peinture, bois, verre, soie, une dĂ©couverte Ă  chaque stand

dixit www.grimentz.ch dans sa rubrique Manifestations.

Une jolie animation qui investit nos ruelles de maniÚre fort poétique. Cela avait d'ailleurs déjà bien commencé ce soir avec le firong (pour l'animation, pas pour le poétisme).

N'hésitez donc pas à venir nombreux profiter de la belle journée qui s'annonce!

jeudi 2 août 2007

Webcams pour météo

Le site www.meteo-des-cabanes.ch dont nous parlions le 22 juillet dernier amorce-t-il une action qui hante la rĂ©flexion des valaisans depuis si longtemps? Rappelez-vous, cet hiver dĂ©jĂ , nous abordions souvent le thĂšme des prĂ©visions du week-end, las d'entendre les mĂ©dias nous annoncer le pire Ă  chaque week-end alors que nous ne voyions pas l'ombre d'un nuage! A la grande satisfaction de l'immoblog, nous lisions samedi dernier dans Le Matin une petite note sybilline, rĂ©digĂ©e par le rĂ©dacteur en chef mĂȘme du journal - Peter RotenbĂŒhler, qui ressemblait Ă  cela:
J’ai passĂ© le week-end dernier en Valais, Ă  2000 mĂštres d’alti­tude, et je dois dire que je ne serais jamais parti si j’avais fait confiance Ă  la mĂ©tĂ©o et au temps qu’il faisait dans le bassin lĂ©mani­que. En rĂ©sumĂ©: c’étaient les ora­ges et la pluie en bas, le beau temps avec de petites pluies inter­mittentes en haut. Or, quand il tonne en plaine, on s’imagine toujours qu’il va faire pire Ă  la montagne, ce qui n’est apparem­ment pas le cas. Surtout en Valais, oĂč les chaĂźnes de montagnes «cassent» les orages. Finalement, le temps est devenu si imprĂ©visi­ble qu’il n’y a qu’une mĂ©thode Ă  adopter pour les week-ends et vacan­ces Ă  la montagne: y aller par tous les temps et se laisser surprendre (en bien, si possible) et surtout s’équiper de pĂšleri­nes, de pulls, de cha­peaux, de bonnets et de gants Ă  toutes les saisons. Et, quand je profite de la fraß­cheur d’une petite pluie de montagne, je tĂ©lĂ©phone Ă  mon ami qui vit au sud de l’Espagne et croule sous la chaleur

Tout bon valaisan jubilera Ă  ces mots. Pas moins!

Durant la semaine en effet, un article du mĂȘme journal Le Matin Ă©nonçait enfin haut et fort la solution, une solution, si Ă©vidente aujourd'hui: les webcams. Nous ne pouvons en effet que vous suggĂ©rer de vous y rĂ©fĂ©rer. Et pas seulement en cas d'incertitude! L'article ne parlait peut-ĂȘtre pas de Grimentz, mais notre rĂ©gion est densĂ©ment couverte de ce genre de petits objets blancs et mĂ©tallisĂ©s, oblongs ou ronds, et mĂȘme de webcams live, dans le village comme sur les pistes de ski.

Pour votre plaisir et votre information, vous retrouverez toujours toute une série de "régionales de l'étape" sur nos pages et ces derniÚres sont également à disposition dans le menu droite de ce blog.

Alors, si les météorologues s'en servaient au moment de faire un bilan suspicieux, au moins pour la journée en cours?

Reprenons donc espoir pour le mois d'aoĂ»t! On nous annonçait le pire pour tout l'Ă©tĂ©? Contrairement Ă  la trĂšve que nous accorde aujourd'hui le soleil, il rĂšgne en maĂźtre depuis de fort nombreuses journĂ©es (on ne les comptait mĂȘme plus). La lune la nuit. Les petits nuages servent tout juste Ă  rĂ©duire l'intensitĂ© des tempĂ©ratures, les averses Ă  donner Ă  boire Ă  la nature et Ă  laver les vaches qui broutent dans les prĂ©s (elles sont bien propres, ce soir, ouf!). On ne parlera pas de catastrophe climatique ces prochaines jours, promis. Et dĂšs demain, on repart pour une ronde d'UV minimum jusqu'Ă  mardi.

Quoi, votre sac de voyage n'est pas encore prĂȘt?!?!?

Annexe: Les photos qui illustrent ces propos ont été prises au lendemain d'orages nocturnes. Bien loin de la réalité pourtant, le rendu des couleurs (aucun traitement d'image!!) souligne malgré tout la clareté particuliÚre des ces journées. Comme quoi le mauvais temps n'occasionne pas que des méfaits...
Add to Technorati Favorites blogCloud