L'immoblog ou les vacances Ă  la montagne

Immobilia-Grimentz

dimanche 30 décembre 2007

MĂ©decins et urgences pour Anniviers

Le 13 dĂ©cembre dernier, nous vous mettions Ă  disposition la liste des gardes de nos mĂ©decins, Caloz et Zufferey. Cette liste est valable pour le premier semestre 2008. [obsolĂšte] Mais on vous rappelle ici volontiers les numĂ©ros des cabinets pour le cas oĂč:
  • Jean-Marc Caloz - 027 475 26 66
  • Franziska et StĂ©phane Zufferey - 027 475 47 07

Au-delà du périmÚtre de notre vallée, ce sont les hÎpitaux de Sierre (027 603 70 00) et de Sion (027 603 40 00) qui, selon la répartition de leurs spécialités, accueillent petits et grands bobos. Nos hÎpitaux sont réunis sous l'égide du Réseau Santé Valais dont vous trouverez liste et coordonnées complémentaires directement ici.

Hors heures d'ouverture de bureau, soit de 19 heures à 07 heures la nuit et durant les week-ends et jours fériés, de jour donc, un numéro central des médecins du Valais répond à toutes les questions qui n'ont pas un caractÚre d'urgence, mais plutÎt de conseil. Il s'agit du 0900 144 033. Le Dr. Roman Kuonen est parfaitement en mesure de vous accueillir en français et en allemand. En cas de décision rapide, il est en contact direct avec le 144, numéro d'urgence national, pour vous envoyer le secours nécessaire sans délai ou tout au moins pour réveiller, sur la base de fondements avérés, le médecin de garde de votre région/district.

Si vous avez un doute sans oser déranger le 144 qui a certainement des cas plus graves à traiter et que vous n'osez - pour si peu? - tirer votre médecin des bras de Morphée, appelez sans remord et à toute heure le 0900 144 033 pour un conseil avisé et avenant.


Résumé

MĂ©decins anniviards:
  • Jean-Marc Caloz - 027 475 26 66
  • Franziska et StĂ©phane Zufferey - 027 475 47 07

Agrandir le plan

Numéros d'urgence:
  • Urgence grave: 144
  • Urgence de nuit et informations gĂ©nĂ©rales: 0900 144 033

samedi 29 décembre 2007

Avis mortuaire, encore...

C'est avec un immense pincement au coeur pour sa femme Mariette et toute sa famille que nous apprenons aujourd'hui la disparition d'Hermann Salamin. Jovial et chaleureux, il ne devait y avoir que les jaloux pour ne pas l'aimer au village. La photo du souvenir ci-contre investit Hermann dans sa fonction de directeur des RMG qu'il fut pendant de nombreuses annĂ©es, probablement une bonne quinzaine, aprĂšs un passage tout de mĂȘme plus rapide au conseil bourgeoisial.

DÚs ce soir, les petites lumiÚres en bordure de note cimetiÚre, face à l'entrée de la crypte de notre église se sont rallumées. Les visites sont prévues demain dimanche entre 18 et 19 heures.

La messe d'ensevelissement se dĂ©roulera dans cette mĂȘme Ă©glise de Grimentz lundi - 31 dĂ©cembre - Ă  15 heures.

Skier en Suisse, un plaisir pas si cher...

Ouf, on ose enfin. Le mythe de la chÚreté suisse clairement battu en brÚche.

Seuls les indĂ©crottables irrĂ©ductibles y croient encore, ceux qui ne font pas face Ă  la rĂ©alitĂ©. Vos vacances en Suisse n'est plus un rĂȘve, mais en devient vĂ©ritablement un une fois sur notre sol. La preuve en images:

Un reportage à la frontiÚre de l'irréel.

Préparez donc vos bagages et emmenez vos lattes!

Le Boconnett vu par la TV - un must!

Le charmant reportage qui donne suite Ă  notre petite annonce d'avant-hier vous narre l'histoire du Boconett Ă  la maniĂšre d'un blog, tel celui auquel vous ĂȘtes dĂ©sormais familier, mais sous forme de vidĂ©o.

DrĂŽle et touchante, la quĂȘte du narrateur, Robin Harsch, vous happe d'un coup de bus magique dans l'univers mystĂ©rieux d'un village fĂ©Ă©rique. L'histoire finit mĂȘme par vous arracher une larme nostalgique Ă  la fin. Et si tel n'est pas le cas, c'est que vous n'avez pas de coeur!

D'entrĂ©e de jeu, on n'est pas surpris de retrouver l'oncle Jean dans le rĂŽle de la voix off, et, pour ceux qui ne pratiquent pas la religion locale, en voilĂ  une excellente de faire connaissance avec notre curĂ© ainsi qu'un moyen de se rappeler, enfin, son nom pour l'avoir lu Ă  l'Ă©cran ;-). En dignes reprĂ©sentants de l'alpage, puisqu'on y parle de fromage [encore!], ce sont Do, Armand - patronyme Ă  prĂ©cision vraiment pas utile - et Michel Burket. Pour ceux qui ont le plaisir de les cĂŽtoyer, de judicieux gros plans sur tante Denise, Simone ou Chantal puis sur une foule compacte et dense Ă  l'Ă©glise et enfin au Boconett oĂč, pour la petite histoire, j'ai mĂȘme eu le plaisir mitigĂ© de m'y rencontrer [j'avais pas captĂ© qu'il s'agissait de la TSR et non de la RTBF]. Bon, c'est fait, passons. Mais, les vrais hĂ©ros de toute cette histoire, ce sont bien les enfants.

La version du Boconett qui vous est contĂ©e ici diffĂšre-t-elle ou complĂšte-t-elle celle que nous tirions des bouquins il y a prĂšs d'une annĂ©e? Cette incertitude, mĂȘlĂ©e aux doutes sur les variantes Ă©mises Ă  l'Ă©cran nous laisse avec grand bonheur le soin de continuer de butiner d'une imagination Ă  l'autre. La science n'ayant rien prouvĂ© sur ce terrain-lĂ , nous nous retrouverons pour bien des siĂšcles encore les garants d'une tradition que l'immoblog est trop tentĂ© de joliment qualifier de "bucolique".


La série complÚte de la TSR la "Suisse mystérieuse" à découvrir ou à revoir.
LE reportage, encore une fois.

vendredi 28 décembre 2007

Vins et fromages - au diable les idées reçues!

Vous dire qu'en Valais on boit du vin et on mange du fromage vous fera bien rigoler. Ben non, pour les sushi vous repasserez :-(

Mais n'allez pas en faire tout un fromage, surtout en Anniviers on a des tommes d'alpage! Le flyer nous les annonce nouvelles et la fromagerie d'Anniviers vous accueille volontiers à ses heures, mais l'immoblog serait le premier étonné si vous ne les trouviez pas aussi auprÚs de votre épicerie aussi [dans la vallée, s'entend].

En attendant, on ne résiste pas au plaisir de vous livrer les secrets du mariage des vins et des fromages [au placcard vos idées reçues!] suite à une parution locale agricole [La Terre Valaisanne] qui fera de vous un spécialiste AOC valaisan confirmé sur la question! On appelle cela de la culture, pas de la politique. Si si.

Si à tout hasard ce message vous sert de suggestion pour le réveillon, vous aurez une pensée de bons voeux pour l'immoblog le moment venu, n'est-ce pas?

jeudi 27 décembre 2007

Sur le Boconett, ce soir!

Bonsoir Ă  tous,

Ce soir, Ă  18h35 sur TSR 1, Grimentz passe Ă  la
télévision dans "Suisse mystérieuse".



Voici le résumé que vous trouvez sur le site de la TSR:




Le rite protecteur - Grimentz VS Le paisible village de Grimentz (VS) pratique encore un rituel dont le but est de protéger les habitants de la faim, des maladies et des catastrophes. On y raconte qu'une année, le rituel du Boconett fut oublié, et que d'immenses catastrophes s'abattirent sur le village. Rencontre avec des Valaisans fiers de leur histoire. RéalisationRobin Harsch



VoilĂ ,



Salutations à tous et trÚs bonne soirée,

RĂ©tro 007 Anniviers & co - extraits choisis









Quelques perles liées à l'actualité de notre petite vallée pour 2007. Celles-ci ont figuré dans le JDS de vendredi dernier. A savourer sans plus de commentaire...
























N.B. La totale des perles de la région en cliquant sur les illustrations.









mercredi 26 décembre 2007

Pépin chez Combustia, répit chez Immobilia

L'arrivĂ©e de la neige en ce dĂ©but du mois de dĂ©cembre fut, pour nous les grimentzards et pour Immobilia en particulier, un grand soulagement. Le cours du pĂ©trole venait de faire passer la barre du diesel Ă  Fr. 2.00. Notre vue panoramique sur les colonnes [on dit "pompe Ă  essence" en français de France, c'est exact?], juste en face de nos grandes baies vitrĂ©es, se modifiait radicalement. La publicitĂ© subliminale que nous subissons quotidiennement sans nous en apercevoir - hĂš, c'est le propre de ce genre de pub, non? - nous faisait dĂ©sormais tiquer Ă  chaque coin d'Ɠil. LĂąs, nous n'eĂ»mes pas vraiment le temps de nous y habituer car la neige par rafales rĂ©tablit bien vite la situation.

Vous faire un roman pour Combustia. L'immoblog vous voit d'ici, pensif, Ă  vous demander si le travail n'est pas dĂ©finitivement entrain de noyer nos neurones [le travail, j'ai dit, pas l'alcool! mauvaises langues...]. Sachez pourtant qu'Immobilia-Grimentz est VOTRE interlocuteur en cas de pĂ©pin. MĂȘme les grimentzards ne le savent pas forcĂ©ment, alors cela valait bien un billet? Plus d'jus, votre carte absorbĂ©e sans espoir de retour ou un billet non consommĂ©, le bureau des dolĂ©ances est juste en face. Nous n'avons qu'un voeu pour vous servir: venez nous dire tout de suite si la machinerie est bloquĂ©e et que vous ne pouvez donner Ă  boire Ă  vos chevaux! La question sera d'autant plus vite rĂ©glĂ©e et l'inconvĂ©nient sera moindre pour chacun, surtout pour les suivants bien sĂ»r, si nous avons rapidement pu y remĂ©dier, ne serait-ce qu'en contactant tout de suite le spĂ©cialiste.

Ce spĂ©cialiste, nous l'avons beaucoup vu durant la deuxiĂšme partie de l'automne - nous lui prĂȘtons parfois mĂȘme des dons de voyance Ă  le voir dĂ©barquer, tel un Don Quichotte des temps modernes, au moment-mĂȘme oĂč nous pensions, de force, de force, justement Ă  lui - car son artillerie est douĂ©e d'informatique. Et l'informatique, inapte Ă  certain vaccin, se grippe plus facilement lors de changements de tempĂ©ratures tels que nous les subissons en montagne. PremiĂšrement parce que lorsqu'elle se met Ă  baisser, elle n'y va pas par 4 chemins et deuxiĂšmement parce que le soleil la rĂ©chauffe ici beaucoup durant la journĂ©e pour ensuite lui faire prendre des chemins abyssaux dĂšs sa lĂąche fuite derriĂšre les montagnes. Comme dans le dĂ©sert, en somme. Sauf que c'est moins haut. Il est vrai que sous votre couche de stratus, vous n'avez pas la moindre idĂ©e de ce genre de variations, n'est-ce pas?

Bref. Souvenez-vous en: pépin chez Combustia = répit chez Immobilia!

mardi 25 décembre 2007

Le Val d'Anniviers un sapin tout décoré grandeur nature

Sur Ayer [illustration] comme à Grimentz depuis les balcons [dessous], tous les chalets sont illuminés, enguirlandés, se parant de mille couleurs. C'est chÎli!










Mais bien sĂ»r... vous n'ĂȘtes pas lĂ  pour nous lire... puisque vous ĂȘtes ici, dans ces mĂȘme chalets...

Comme vous Ă  n'en pas douter, je m'en retourne donc Ă  la bouteille qui trĂŽne sur ma table!








lundi 24 décembre 2007

Au voleur!! - Conte de Noël

Il était une fois une agence, Immobilia-Grimentz, qui fut vandalisée!

On pénétrùt ce jour-là dans nos locaux par effraction. Dossier Ex-clusif!







Lire la suite

dimanche 23 décembre 2007

Bus navettes - c'est bien parti pour les canaris jaunes

Le jour ne s'était pas encore levé hier matin - le flemmard! - que les mini bus qui rythmeront nos journées d'hiver s'en venaient déjà à boire à la fontaine à pétrole. Comme les chameaux, ils faisaient la réserve pour leur journée. Ou partie.

Bref, c'est reparti avec tous ces canaris jaunes estampillĂ©s Car Postal, commune de Grimentz et RMG. En grand, les bus habituels et interlocalitĂ©s. En petit ceux qui trottinent autour de notre village. Pour ces derniers, les petits, un horaire cadencĂ© de 15 Ă  20 minutes est prĂ©vu de 8h30 Ă  18h00. En pĂ©riode de basse saison, soit durant le mois de janvier dĂšs la rentrĂ©e scolaire et lors de la toute derniĂšre semaine de la saison, on lĂšve le pied pour une ronde de 30 Ă  35 minutes avec des horaires de bureau soit de 8h30 Ă  12h30 et de 14h00 Ă  17h30. Le trajet est connu puisqu'il suit le modĂšle de l'annĂ©e derniĂšre dont vous reconnaĂźtrez aisĂ©ment les arrĂȘts Ă  leurs panneaux aux couleurs de l'illustration, cerclĂ©s de bois.

Les grands bus, eux, gÚrent donc le trajet habituel qui mÚne jusqu'à Grimentz et on ne saurait trop vous recommander d'en prendre un une fois dans votre vie au moins depuis Sierre pour savourer le passage à pic des Pontis. Le petit muret qui borde la route disparaßt complÚtement sous les roues du bus et la vue plongeante sur Tarampon vaut tous les films d'horreur pour les plus sensibles d'entre vous. Passé ce goulet et la rive droite atteinte en toute sérénité, c'est la navette spéciale skieurs reliant Mayoux à Zinal qui double le tout. Bien équipés pour affronter l'hiver, notre réseau postal est en passe de dépasser le réseau ferré de Tokyo!!

La preuve:






Franchement... c'est gĂ©nial, non? Et on ne vous parle mĂȘme pas du rĂ©seau ferrĂ© qui le complĂšte loin dans les faubourgs. Pire!

Au fait, vous vous rappelez peut-ĂȘtre le sondage effectuĂ© dans le courant de... (gratte-la-tĂȘte) l'Ă©tĂ©, l'automne? L'immoblog vous demandait:

Seriez-vous prĂȘt Ă  payer un forfait pour l'utilisation des navettes hivernales si cela nous permettait d'assurer/consolider leur existence ? En voici les rĂ©ponses:

* Oui 11 votes (31%)
* Oui, forfait Ă  la semaine (10aine de francs?) 7 votes (20%)
* Oui, par trajet ou jour (ex. Fr. 1.-) 9 votes (25%)
* Non 9 votes (25%)

Ceci étant, l'immoblog vous garantit évidemment la fiabilité de l'échantillonnage absolument représentatif de ce test :-) Le reste est affaire d'interprétation.

En attendant, un seul mot d'ordre: profitons de ces navettes mises Ă  notre disposition!

Un nanaconda tout verni

C'Ă©tait ce soir dĂšs 16h30. Bien des yeux curieux et rigolards Ă©taient rivĂ©s sur la bĂȘte et les courageux guerriers qui cherchaient Ă  l'affronter. RĂ©cit en 3 images:
















































Y en avait pour tout le monde.

samedi 22 décembre 2007

OT de Zinal, cette fois-ci

Le Val d'Anniviers à nouveau sous les feux de la rampe hier soir avec la présence trÚs assurée de Marie-Eve Melly - on change de patronyme puisqu'on est ici à Zinal - devant la caméra. Marie-Eve est le pendant de Simon pour nous grimentzards, soit responsable de son OT. Eh oui, la famille otésienne s'agrandit sur l'immoblog...

Face au micro, Marie-Eve nous parle de remplissage de station et, réchauffement climatique oblige, de canons à neige en soulignant le fait que les stations de haute altitude comme les nÎtres et un matériel technique, moderne, n'ont besoin que de quelques jours pour assurer une enneigement optimal sur nos pistes dÚs que les températures entrent dans le négatif. Ce qui ne sera, à l'avenir, certainement plus aussi souvent le cas pour les stations moins haut suspendues aux montagnes.

Anniviers toujours, donc!

vendredi 21 décembre 2007

Des vacances Ă  Grimentz - reportage TSR!!

On vous attend à Grimentz de pied ferme. Visionnez Le reportage de la Télévision Suisse Romande aux nouvelles de ce soir! Vous y verrez les Blatti, Francis, Andréa, Aurel et bien d'autres ;-)

Prenez surtout note que le soleil - et la lune! - nous accompagneront tous ces jours, la neige étant déjà au rendez-vous...

Info neige plusieurs fois par jour pour le domaine skiable de Grimentz sur Myswitzerland.com
Et info fondue et clair de lune pour demain soir à la caisse des remontées mécaniques, ou à l'OT qu'on ne présente plus, dÚs votre arrivée!

Office du tourisme Ă  Grimentz - le sens de l'accueil!!

AllÎ Grimentz! Ici Valérie, Nicolas, Marie-Paule et Simon, pour vous servir!

L'ambiance était excellente, en pleine effervescence joyeuse lorsque l'immoblog est "monté" les immortaliser à l'office - comme on dit - car...

Lire la suite

jeudi 20 décembre 2007

Nouvelles du Hameau des Bains et point sur certains travaux

Ces nouvelles donnent suite du compte-rendu de l'AGG de lundi soir.

Les promoteurs ont donc rencontrĂ© le gouvernement valaisan, hier. Ce dernier, selon les explications de l'un des promoteurs ce matin-mĂȘme Ă  son bureau, juge le projet du Hameau des Bains d'intĂ©rĂȘt cantonal. A ce titre, une bonne 40aine d'autorisations peuvent lui ĂȘtre dĂ©volues, sorties du contingent.

DÚs janvier, les promoteurs muni d'un fonctionnaire de l'état - on appelle cela un spécialiste, n'est-ce pas? - s'attÚleront à ficeler un dossier propre en ordre afin d'obtenir toutes les autorisations nécessaires en avril. Début des travaux à l'automne, comme nous vous l'avions déjà mentionné en octobre.

Il reste une opposition à lever, mais une solution a apparemment été trouvée. Cela devrait se régler sous peu.



Toujours pour la construction, Bandit - que l'immoblog remercie vivement de s'exprimer sur ses pages - demandait hier dans un commentaire pourquoi des travaux avaient toujours cours car il avait cru comprendre qu'il n'y en avait pas durant la saison touristique et si les constructeurs étaient pressés de construire encore plus de propriétés.

Durant la saison touristique, on construit habituellement toujours - quoique plutĂŽt en Ă©tĂ© - mais on ne fait plus de gros travaux bruyants, etc. De plus en hiver, bien des employĂ©s de chantiers ou des entreprises locales travaillent aux remontĂ©es mĂ©caniques. Or, il se trouve que tant qu'on peut continuer et avancer, au vu des conditions mĂ©tĂ©o, on en profite. De plus, qui sait quand on peut vraiment reprendre au printemps en montagne? Mais les travaux sont planifiĂ©s et soumis Ă  bien des contraintes lĂ©gales dont vous ĂȘtes en bonne partie au courant si vous lisez ne serait-ce que ces pages. Par ailleurs et une fois fini le gros Ɠuvre, la plupart des travaux ne sont plus perceptibles car ils se dĂ©roulent en intĂ©rieur.

Il est vrai pourtant que les entreprises de construction ont pu engager un peu de personnel à l'année et certains pÚres de famille sont heureux de pouvoir en bénéficier. Pour un temps?

Notez aussi que la saison touristique dĂ©bute aprĂšs-demain. Un ouvrier parmi d'autres nous a fait ses adieux pour l'hiver ce matin-mĂȘme. Il partait justement aux remontĂ©es.

Bref. On se réjouit de vous accueillir!

mercredi 19 décembre 2007

Le GuggAnniv'Band - attention avalanche!

Imaginez un lieu paisible lovĂ© au milieu des prairies oĂč batifolent chĂšvres, canards, cochons et Ăąnes, les montagnes alentour, un plan d'eau (pour les canards) reflĂ©tant les cimes enneigĂ©es... Vous y ĂȘtes?

Eh ben, pas du tout!! Si le dĂ©cor demeure [vous avez dĂ©jĂ  dĂ©placĂ© des cimes?], l'animation n'aura absolument rien de bucolique ce samedi 29 dĂ©cembre prochain. Le GuggAnniv'Band fĂȘte ses 10 ans d'existence!

Cette fin d'année-là...
On s’attendait alors Ă  toutes sortes de catastrophes et de dĂ©gĂąts dus aux conditions climatiques extrĂȘmes mais pas du tout Ă  la naissance d’une musique nouvelle. D’abord sourds et Ă©loignĂ©s, des sons Ă©tranges se firent entendre de partout. Les Anniviards crurent dans un premier temps que c’était leur cƓur terrifiĂ© qui rĂ©sonnait plus fort que d’ordinaire. Mais ils se rendirent Ă  l’évidence, un groupe d’artistes se donnait en spectacle.

La fĂȘte sera grandiose car l'impossible, l'innovation et l'inĂ©dit Ă©taient les objectifs des allumĂ©s qui vous entraĂźneront, suivis d'une farandole de Guggen invitĂ©es.

Sous tente? C'est pas drĂŽle! Non, au pied des cimes, de la fameuse couronne impĂ©riale. Un paysage Ă  vous couper le souffle et pourtant tout sera prĂ©vu afin que vous ne preniez jamais froid car ils nous promettent mĂȘme un espace de 650 m2 entiĂšrement chauffĂ©! Voyez plutĂŽt ce qui vous attend Ă  ce fameux open air:

  • un Ă©norme show
  • des bars Ă  thĂšmes
  • de la restauration
  • plusieurs Guggens
  • un spectacle pyro
  • DJ all styles jusqu’au bout de la nuit
  • une Ă©lection de Miss Guggen 2008
  • de grosses surprises tout au long de la soirĂ©e
  • des agents de sĂ©curitĂ© [si, si]

Ceci pour vous amuser. Et pour rentrer le Lunabus. Des bus partiront de Bramois, Sion, Chermignon, Chippis, Sierre, St-LĂ©onard, St-Martin et des possibilitĂ©s de + de points de dĂ©parts peuvent ĂȘtre organisĂ©es en fonction des demandes. Venez donc faire la fĂȘte sans vous tracasser!

Vous avez besoin de quoi, encore, comme argument pour vous faire bouger??!? Un petit extrait, peut-ĂȘtre...





Plus d'excuse, tout le monde Ă  Zinal!




Site officiel et infos pratiques
Le lieu des 10 ans du GuggAnniv'Band dans Google Earth ou 46° 7'32.60"N et 7°37'53.20"E précisément!

AGG bis vue par le NF

Christine Schmidt du Nouvelliste traite aujourd'hui le thĂšme de l'assemblĂ©e primaire. La version diffĂšre totalement de celle qui vous a Ă©tĂ© proposĂ©e hier sur ses mĂȘmes pages et s'en trouve fort complĂ©mentaire. Voici donc un peu plus de chiffres et un sujet sur lequel nous reviendrons bien sĂ»r lorsque l'actualitĂ© coulera Ă  flots [si vous me permettez l'image]: la fontaine des scieurs.

L'article complet (au fond de la page) en cliquant sur l'illustration ou ici-mĂȘme.

L'immoblog vous dit Ă  ce soir pour de nouvelles aventures...

mardi 18 décembre 2007

AGG

Hier soir, certains d'entre nous ont voté avec un léger pincement au coeur, mais sans anicroche ni aucune discussion, le dernier budget grimentzard. Le prochain sera anniviard.

Mais les chiffres, CENSURE!




Lire la suite

L'anaconda sur 6park!






Une seule adresse pour vous parler clairement de la bĂȘte:

www.6parkgrimentz.ch







Cherchons! La demoiselle sauvage

C'est d'un film, dont il s'agit ici, non des fantasmes de l'immoblog! La nouvelle de Corinna Bille avec Patricia Tulasne, Mathias Habich et Roger Jendley a été réalisée par Léa Pool. Le résumé nous relate l'histoire suivante:







Blessée, traquée, une jeune femme tombe d'épuisement au pied d'un barrage. Un ingénieur la recueille, la soigne et découvre alors son terrible secret. Son amour vaincra-t-il sa peur? L'été tire à sa fin. L'ingénieur doit partir. Qu'adviendra-t-il de la «demoiselle sauvage»?

Et un extrait se visionne en cliquant sur l'illustration. Mais le palpitant suspens s'arrĂȘtera lĂ  pour le moment car c'est tout ce dont nous sommes en possession :-|

Mais... VOUS, cher lecteur, avez-vous peut-ĂȘtre un enregistrement? Que vous seriez en mesure de nous prĂȘter? VITE faites-nous signe en cliquant sur blog@i-g.ch pour nous faire part de l'Ă©vĂ©nement ou postez-nous un commentaire!

Merci d'avance!

lundi 17 décembre 2007

Les FĂ©eries vues par le Nouvelliste et la JCI

C'est de nouveau Charly Arbellay du Nouvelliste qui s'y colle [que lui qui bosse?] pour nous relater les FĂ©eries de ce week-end.

L'article situĂ© au-dessus intĂ©ressera, lui, les jeunes d'Anniviers et de le rĂ©gion. L'immoblog Ă  ses heures fait aussi partie de la Jeune Chambre Internationale pour le dĂ©veloppement de projets dans notre rĂ©gion. Si son auteur peut servir de premier contact pour rĂ©pondre Ă  vos questions, n'hĂ©sitez surtout pas, ce serait avec grand plaisir. Je vous embarquerais mĂȘme volontiers Ă  une rencontre pour tĂąter. Entre-temps, c'est super sympa de voir ses copains de le journal :-)

Bref, la suite avec Charly.

Lire la suite

Arianna

Les femmes de notre vallĂ©e sont douĂ©es de tĂȘtes dures, secret pour personne. La preuve, toutes ces photos antiques les dĂ©montrant assumant de lourdes tĂąches [en fait, comme partout ailleurs, sauf qu'ici elles paraissaient tant exotiques au milieu des champs ou au bord des fontaines avec leur lourds costumes de laine et leurs tabliers de lin, puis de soie, que les photographes...].

Aujourd'hui encore, le combat n'a pas cessé. Les femmes de notre vallée se sont unies pour avancer gaillardement. Et c'est bien loin des champs et des fontaines qu'elles font leur preuves désormais. Découvrons avec Charly Arbellay le sens de leurs activités et quelques résultats bien concrets à paraßtre.

Lire la suite

dimanche 16 décembre 2007

Les FĂ©eries - les photos

Ceux qui sont montés skier le savent: il caillait! Mais au village, ça chauffait! Par beau temps et par vin chaud, les féeries sont toujours uniques. Tant et si bien qu'il est inutile d'essayer de les décrire par des mots [une fois n'est pas coutume], mais de vous laisser déguster quelques souvenirs au gré de nos pérégrinations.

Tout sur les Féeries et qu'ça saute!

samedi 15 décembre 2007

Les Féeries - aperçu rapide en cours de route

Arrivée triomphale du PÚre-Noël en hélico.














Une fĂȘte plein la rue!















vendredi 14 décembre 2007

FĂ©eries - festival off

Une traversĂ©e de village inopinĂ©e fut, en ce dĂ©but de p.m., fort enrichissante et sympathique. Certains ont mĂȘme pris la pause pour l'occasion alors que d'autres feignaient une indiffĂ©rence hypocrite ;-)

































































































A demain!

jeudi 13 décembre 2007

114 députés valaisans entrent en matiÚre

Le parlement valaisan part positif dans l'entrée en matiÚre de la nouvelle loi sur le tourisme. Soit tous les députés sauf les radicaux haut-valaisans et les UDC. Il déblatÚrera dÚs février 2008 sur le sujet [nous y reviendrons]. Le reste est cuisine que l'immoblog vous laisse découvrir ici, parce que ce soir... moi... y en a aller dodo!

Pfffffff!



Communiqué des RMG - des nouvelles poudreuses à souhait!

Voici un communiqué que l'immoblog vous fait suivre illico à l'état presque brut:


COMMUNIQUĂ©:

Ouverture des installations le week-end des 15 et 16 décembre 2007

 Les installations suivantes fonctionneront le week-end prochain :

  1. Télécabine
  2. Tapis roulant
  3. Téléski Ecole
  4. Téléski Marenda
  5. Téléski Orzival
  6. TélésiÚge des Grands-Plans
  7. TélésiÚge de la Tsarva

 Soit 7 installations sur 11.
 Les conditions pour la pratique du ski sont

exceptionnelles.


 La piste Bendolla – Grimentz (ForĂȘt) et la piste d’Avoin (luge et promenade) seront ouvertes.
 Les prix des cartes journaliĂšres seront encore rĂ©duits de 50% ce week-end.
 L’ouverture officielle des installations reste fixĂ©e au samedi 22 dĂ©cembre prochain, avec en soirĂ©e «Fondue et ski au clair de lune».

 Le lendemain, au dĂ©part de la tĂ©lĂ©cabine [dimanche 23], aura lieu l’inauguration du nouveau module du snowpark, l’«Anaconda», un rail de 18 mĂštres.

Démonstration par des riders confirmés.
 Le domaine skiable de Zinal est ouvert la semaine prochaine.

Merci de faire suivre ces informations aux différents partenaires touristiques de Grimentz et à la presse.

Remontées Mécaniques de Grimentz S.A.
Yves Salamin, directeur
CH 3961 Grimentz
+41 027 476 20 00

Yes, yes, yes!!!!! On tient plus en place, ici. Pas vous?!? Et aprĂšs... les FĂ©eries, vous oubliez pas, hein!

Qui veut jouer au docteur?

Le domaine de la construction est ici périlleux et le premier qui juge notre petit bled comme "peinard" peut venir faire un stage tout soudain. On engage pour dézoner cette grue sur pilotis...

C'est pourquoi, la liste des gardes de nos 2 médecins anniviards, les docteurs Caloz et Zufferey, est pour nous d'une importance capitale. Qui dis-je... une question de vie ou de mort!

Mais elle peut aussi vous ĂȘtre utile et est valable pour le premier semestre 2008. Conservez-en donc bien prĂ©cieusement l'information.

Quoi qu'il en soit, nous partons du principe vous ĂȘtes, pour l'heure, toujours solidement bien campĂ©/e/s sur vos 4 pattes [bĂątons de ski Ă  l'appui], c'est pourquoi nous pouvons d'ores et dĂ©jĂ  vous recommander l'excellente qualitĂ© des pistes de ski ce weekend, Ă  savoir toute la partie Grands-Plans, Tsarva, Orzival et peut-ĂȘtre mĂȘme les Becs-de-Bosson si les conditions de sĂ©curitĂ© le permette. Petite mise en train avant les FĂ©eries, Ă©videmment.

mercredi 12 décembre 2007

PremiĂšre suisse Ă  Zinal

... clame le Nouvelliste sous la plume de Nadia Esposito.

Le Conseil d’Etat valaisan a homologuĂ© la planification globale du domaine skiable de Zinal. Un accord historique qui prouve que nature et tourisme peuvent cohabiter.





Lire la suite

Webcam - Plaine du RhĂŽne

Voici la plaine du RhĂŽne Ă  600 mĂštres d'altitude ce matin. Just for fun parce que l'image en valai(s)t la peine. Visionnez aussi les webcams du Val d'Anniviers et des pistes de ski, mais Ăąmes nostalgiques mĂ©fiez-vous car vous allez souffrir, si vous ĂȘtes au bureau...

Vous ĂȘtes prĂ©vĂ©nu/e/s!

mardi 11 décembre 2007

Le point sur les ouvertures

Comme il a été imprudemment dit l'autre jour, l'immoblog garde à l'esprit les attentes de ses lecteurs. Du coup, nous voilà ce soir avec un message qui répond à de nombreuses question posées par voies diverses. Faisons donc le point sur les ouvertures à venir.

Euh... commençons, si vous le voulez bien, par la situation présente.

Les pistes de Zinal sont désormais ouvertes tous les jours depuis ce weekend (dernier), les informations détaillées des téléskis praticables sont visibles sur www.zinal.net, mais aussi durant toute la saison hivernale sur le bulletin d'enneigement de Suisse Tourisme [il nous fallait à tout prix tenter de rétablir la réputation et l'utilité de cette vénérable entité nationale aprÚs la vague des moniteurs, voilà chose faite]. Les conditions d'enneigement de Grimentz se visionnent quant à elles directement ici! On n'en profite pas pour vous rappeler que nos pistes sont ouvertes le weekend prochain avant d'attaquer, enfi, la saison le 22 décembre.

Les quantitĂ©s de neiges tombĂ©es sont Ă  peu prĂšs identiques en haut qu'au village et on est vraiment surpris de voir qu'elles recouvrent le paysage jusqu'Ă  basse altitude. Donc, si une balade vous tente Ă  mi-hauteur, considĂ©rez peut-ĂȘtre vos raquettes... et les zones sĂ©curisĂ©es.

Bon, passons maintenant aux choses sĂ©rieuses et au gros des questions posĂ©es [hĂšhĂš, on se demande pourquoi]. Le Domino est ouvert depuis dĂ©but dĂ©cembre oĂč Audrey et Catherine ont avantageusement Ă©tĂ© remplacĂ©es par un jeune homme, Mike [tout est affaire de goĂ»t]. Le Country a normalement dĂ» rouvrir la semaine derniĂšre, si nos infos sont exactes, et le Shadock recherche un Dj (NF d'aujourd'hui). On en dĂ©duit donc qu'il est bientĂŽt sur le pied de guerre, mais, lĂ , l'immoblog aura peut-ĂȘtre besoin de la confirmation d'un internaute plus averti car la distance est longue jusque l'autre cĂŽtĂ© du village. Quant au Florioz, vous n'aurez dĂšs ce week-end plus Ă  craindre d'arriver Ă  Grimentz avec le gosier Ă  sec. Il ouvre samedi. Ouf!

Si nous en jugeons d'aprĂšs le plan des fermetures d'entre-saison, tous les hĂŽtels et restaurants seront Ă  nouveau ouvert ce weekend. Seul l'Etable se paie encore une petite semaine d'Ă©ternation. Pis le barrage, oui bien sĂ»r... d'autres remarques du mĂȘme acabi?

Pour les commerces, il nous faut encore vérifier quelques petites choses. Nous en reparlerons donc ultérieurement.

Là, il s'est remis à neiger fortement et les images radar européennes ne nous laissent présager que du bon.

Moniteurs bis - polémique suisse allemande

Notre amie Christine sera certainement bien heureuse de lire ces lignes. Les avis suisse-allemands abondent totalement dans son sens. Ainsi Manuela, monitrice de son état, affirme se sentir discriminée et estime que cette campagne traßne son métier dans la boue. Stéphane, lui, prévient que la premiÚre qui s'approche de trop prÚs risque bien de ne voir de lui que sa carre!

Pour la petite histoire, mĂȘme le pc de l'immoblog s'est retrouvĂ© torse nu dans la neige en se connectant sur les pages de Suisse Tourisme et sa campagne!

On adore les lettres aux lecteurs!




















lundi 10 décembre 2007

Avis mortuaire

DiscrĂšte et paisible est l'image que nous gardons d'elle pour la plupart. C'est ainsi qu'elle est partie la semaine derniĂšre, en s'endormant aux cĂŽtĂ©s de son mari, l'Oncle Henri. Le couple avait fĂȘtĂ© ses noces de diamant il y a 2 ans.









































Les blogs touristiques

Chers amis immoblogueurs, Une étude sur les blogs, et en particulier les blogs touristiques [le whitepaper "Les blogs touristiques" écrit par Jean-Claude Morand], en démontre bien des avantages et des qualités. De la simplicité de mise en place, mais du suivi régulier et fiable des informations livrées. L'entreprise a son coût que l'immoblog ne dément pas.


Le Tourisme n’échappe pas Ă  cette Ă©volution des modes de communication, c’est mĂȘme devenu un terrain trĂšs fertile pour l’expression non seulement des professionnels, mais aussi des clients et prospects. Que cela soit par fidĂ©litĂ© ou par le hasard d’une recherche guidĂ©e par un moteur du mĂȘme nom, les lecteurs viennent puiser un peu plus de connaissance qu’ils ne trouvent pas forcĂ©ment dans les brochures papier. La perception de la qualitĂ© des informations, y compris et nous dirons souvent celles des commentaires, trouvĂ©s sur les blogs est bien plus importante aux yeux des candidats aux voyages que tous les messages initiĂ©s par les Offices du tourisme, hĂŽteliers, restaurateurs.

Bon. L'immoblog est aussi hébergeur.

Un peu plus loin, la mĂȘme Ă©tude relĂšve en gras: gardez Ă  l'esprit les attentes de vos lecteurs.

Au vu de ces seuls 2 éléments que nous relevons ici pour vous, l'immoblog remplit-il vos attentes? Nous avons déjà eu le bonheur de lirev certains de vos commentaires, vous affirmant avoir atteri par hasard sur ces pages pour ne plus nous quitter. D'autres sont des familiers de la région. Venez-vous souvent nous lire? Quoi, plus précisément? Dans quel but? Quelles sont vos expériences sur l'immoblog?

Question subsidiaire: pourquoi ĂȘtes-vous si peu nombreux Ă  vous exprimer sur le net, les blogs comme celui-ci en particulier, alors que je ne peux plus mettre un pied hors de mon chez-moi sans ĂȘtre interpellĂ©e Ă  ce propos??? Vous avez mille choses Ă  dire!!! Faites-le sans gĂȘne. Seuls les gens intĂ©ressĂ©s vous liront, si cela peut vous aider. Et si c'est une histoire d'orthographe, on rĂšgle ça entre nous ;-)

Votre prochain weekend Ă  Grimentz - Les FĂ©eries

Lundi matin.
Au milieu de votre ville toute grise.
Sous un Ă©pais brouillard.
Votre chef est de mauvaise.
Vous ĂȘtes en manque d'Ă©nergie, d'idĂ©es.

Vous rĂȘvez d'un ailleurs.
Lumineux,
brillant,
Ă©tourdissant,
joyeux.

C'est ici que le rĂȘve de votre weekend se rĂ©alisera!

dimanche 9 décembre 2007

Histoire belge pour les nuls (nous, les petits suisses)

Pour nous petits suisses, la situation qui prévaut dans le plat pays belge, contrairement aux événements qui embrasent nos voisins français avec la régularité d'un métronome, dépasse notre entendement. Voici donc un manuel "La Belgique pour les nuls" qui en intéressera plus d'un pour son résumé simplifié de l'origine du combat qui fait rage!

Notre reporter sans frontiÚre, Djai, nous fait par ailleurs parvenir cette formidable aide à la compréhension des événements actuels.



Je sais... comme l'immoblog vous ĂȘtes certainement entrain de vous demander s'il ne s'agit pas lĂ  d'un gag...

Pour approfondir et encore mieux comprendre l'actualité, notre grand reporter belge nous suggÚre un suivi sur le site de L'Express. On y retrouve facilement la rubrique "Belgique" - oui, oui, elle existe toujours - et ses articles dédiés à la "Crise".

Tiens, un luxe que l'immoblog ne s'es plus offert depuis un bail... lire une bd belge. Allons-y de ce pas!

Espionnez l'immoblog!

Un temps d'Irlande s'est abattu sur nos tĂȘtes aujourd'hui et les courbatures aux mollets de la premiĂšre journĂ©e de ski se faisant sentir, l'immoblog se remet Ă  faire ce qu'il pense de mieux. Surfer et pianoter.

C'est ainsi qu'il vous offre désormais la possibilité d'espionner partie de ses entrailles!

Dans la barre de menu sur votre droite juste aprÚs les commentaires, vous découvrirez - de fait: vous VOUS découvrirez - placardés dans le trafic live de l'immoblog [live traffic feed]. Juste en-dessous, une carte permet de situer de maniÚre dynamique dans le monde les 100 derniers visiteurs qui sont passés nous voir [recent visitors].

Un peu plus bas encore, sous les archives, vous découvrirez sans fard et sans pitié les 10 pages les plus visitées de la journée [popular pages today]! Enfin, lorsque vous cliquez sur un article précis, vous verrez apparaßtre sous ce dernier les choix de lecture d'autres immoblogueurs liés à celui sur lequel vous vous trouvez [visitors to this page also liked:].

Découvrez, surfez sans modération sur ces pages et amusez-vous bien!

Pendant ce temps Ă  Grimentz, il se remet Ă  neiger d'Ă©normes flocons, yiiiipiiiiie!

La loi et la promotion valaisanne du tourisme

30 millions pour la promotion du Valais et non pas seulement 10! Tel est le souhait de Sébastien Epiney, nom effectivement d'origine anniviarde vous l'avez deviné pour un directeur nendard d'OT. Dans ce quatriÚme cinquiÚme volet, Jean-Michel Cina du gouvernement cantonal rétorque qu'il est facile d'avancer pareil chiffre, mais que ce n'est en gros pas lui qui va trouver le moyen de réunir la somme.

A part pour ce qui touche à nouveau aux questions financiÚres, Sébastien Epiney verrait d'un bon oeil un rapprochement régional dans le cadre de cette nouvelle loi avec Veysonnaz (pour rappel: lieu d'origine et d'action du Jean-Marie Fournier, troisiÚme volet). On entendrait volontiers les voisins mentionnés sur la question.

Du cÎté du parlement, le représentant UDC interrogé en la personne de Jean-Luc Addor refuse catégoriquement la loi. Quelle surprise, vraiment! Ses arguments dans l'article que vous apprécierez à l'aune de vos propres valeures.

Et last but not least, du cÎté des professionnels, Daniel Guinnard du comité des agents immobiliers. Daniel officie à Verbier. Il estime que l'état place la charrue avant les boeufs. En effet, dans notre pas plat pays, on inventerait des lois sans connaßtre la situation réelle de la thématique. C'est pourquoi, nous aurions d'abord dû entamer notre réflexion par la création d'un observatoire du tourisme.
Analysons avant... et décidons aprÚs.

Notre ami Daniel invoque aussi la présence de professionnels au sein de l'entité promotionnelle du Valais et assure que le financement de la nouvelle loi, entre autres constats, devrait mener à la suppression des taxes de séjour, voeu pieux de toute entreprise d'accueil.

Qui disait que le comble de l'hĂ©bergeur Ă©tait de ne pas ĂȘtre sorti de l'auberge?

samedi 8 décembre 2007

Grimentz le soir

Il se remet Ă  neiger. Parfait!

Bendoll' de jour

Pour cause de soirĂ©e bĂ©nĂ©voles, l'immoblog ne sait ce que la mĂ©tĂ©o vous annonçait hier, n'ayant pas vu les prĂ©visions, mais si vous avez manquĂ© votre journĂ©e pour les avoir Ă©coutĂ©, vous n'avez qu'Ă  en tirer la leçon afin que ce cas de figure ne se rĂ©pĂšte pas! Voyez vous-mĂȘme:

Marche d'approche
















Canons fonctionnels pour le cas oĂč de plus en plus improbable?















Qui parlait de temps de m...?
















-10°C au compteur, ça vous surprend?















Un Cervin tout riquiqui derriÚre nos couronnes anniviardes, l'avez-vous deviné?














La derniĂšre, promis. Fini de souffrir sous le soleil pour aujourd'hui.













Bendoll' de nuit

[Bénévoles: heure studieuse]
La soirĂ©e des bĂ©nĂ©voles a rĂ©uni hier 134 personnes, avec ou sans le comitĂ© des remontĂ©es mĂ©caniques qui nous a rejoint pour le repas, lĂ  n'est mĂȘme plus la question (Ă  traduire: le souvenir du dĂ©compte exact s'est envolĂ©).

Cette entrée en matiÚre hésitante vous laisse clairement présager du succÚs de la soirée. SuccÚs pour bien des raisons.

L'idĂ©e de rĂ©unir les bĂ©nĂ©voles des activitĂ©s villageoises a surgi des montagnes pour la premiĂšre fois, cette annĂ©e. Les gens qui s'investissent dont notre station - vous pour le bon nombre - ont pour la majoritĂ© investi avant pour y accĂ©der. Aaaaaaahhhhh le privilĂšge! Ici, comme partout ailleurs, il a d'abord fallu montrer patte blanche. Mais que de satisfactions en retour! Foi d'agente immobiliĂšre, l'investissement en est rentable, vous ĂȘte d'accords?

[Bénévoles: heure festive]
Une soirĂ©e spaghetti pour amuser la galerie? Que nenni, pas seulement! En sus des spagh, la tempĂȘte de neige a animĂ© la soirĂ©e, bien calfeutrĂ©e derriĂšre ses baies vitrĂ©es. Elle n'a pas eu de prise sur la joie des retrouvailles des convives, si ce n'est pour les rĂ©jouir des conditions hivernales qu'elle amĂšnageait justement pour notre lendemain, jour d'ouverture des pistes. Du coup Ă  l'intĂ©rieur, les discussions se sont vite engagĂ©es autour des stands organisĂ©s pour nous Ă©voquer les diffĂ©rents regroupements ou manifestations qui ponctuent la vie grimentzarde. PĂȘle-mĂȘle on y retrouve les fifres et tambours pour annoncer son inauguration des costumes, la chorale, le grand-raid, Distilla, un petit feed-back plein d'Ă©toiles dans les yeux de Christiane Ă  propos de la St-Nicolas des enfants Ă  St-Jean, des petits panneaux sur trĂ©pied partout pour diverses manifestations avec les complĂ©ments d'explications trĂšs trĂšs professionnels de ValĂ©rie, un dernier stand tenu par notre ami Louis - cantonier de son Ă©tat - que le village a cru mort en voyant passer sa voiture accidentĂ©e et dont [du stand] on ne se rappelle mĂȘme plus du dĂ©tail tant les discussions allaient bon train et les verres se vidaient allĂšgrement. L'immoblog se rappelle mĂȘme avoir signĂ© une pĂ©tition. Ouillle... de quoi ça parlait, dĂ©jĂ  :-)

On vous rassure tout de suite, Louis se porte comme un charme. Son véhicule d'entreprise a servi aux essais des pompiers. On respire. D'ailleurs, ces derniers étaient aussi nombreusement présents.

Les groupes de discussions se faisaient et se défaisaient ainsi gaiement pendant que notre responsable d'OT, Simon Wiget, égrenait les événements à venir.

Cette soirĂ©e d'information avait pourtant surtout pour but de remercier les gens qui ont pris Ă  coeur de participer Ă  la vie du village et le point d'orgue fut tout de mĂȘme de constater que grimentzards, st-jolinnards (?) ainsi que tous les expatriĂ©s romands mais grimentzards de coeur Ă©taient rĂ©unis sans disctinction. Se retrouver pour faire ou refaire connaissance, revoir des visages connus avant l'arrivĂ©e des hordes de touristes vaut de l'or pour la cohĂ©sion sociale d'une localitĂ© comme la nĂŽtre.

L'heure des cafés est ainsi bien vite arrivée, qui étaient...
compris dans le prix du repas.......... qui vous est offert!

Ouf, on respire encore une fois :-D

La suite, vous l'avez déjà lue.



PS. L'OT est toujours à la recherche de bénévoles pour seconder ses forces vives pour la plupart des manifestations. Faites-leur donc un petit mail avec vos coordonnées pour vous annoncer si tel n'a pas encore été le cas. Votre message sera garanti non "junk mail" et il vous sera donné suite.

[Bénévoles: heure noire du retour]














Que faire de votre samedi?

Chers amis,

A dĂ©faut d'un soleil sans dĂ©tour, c'est une neige sans trace qui vous attend sur nos pistes ce matin. En effet, nous avons quittĂ© les alpages peu avant minuit et le temps Ă©tait au beau fixe: tempĂȘte et neige. Le village se recouvre peu Ă  peu de ouate et efface les rigoles occasionnĂ©es par la pluie. Mauvais souvenir.

Alors, si vous hésitez, optez sans plus tarder pour vos pistes préférées!

vendredi 7 décembre 2007

Des moniteurs de ski pour blondes...

A la veille de l'ouverture officielle de la saison de ce ski ce mercredi 5 octobre dernier, les valaisans ont eu droit au fameux coup de gueule d'une grimentzarde en ouvrant leur journal Ă  la page 37.

Christine Torche est monitrice de ski depuis bien des annĂ©es [n'en vĂ©rifions pas le nombre car nous ne sommes pas sĂ»rs d'obtenir la rĂ©ponse quoi qu'il en soit :-)]. Alors la campagne et le concours sur fond de moniteurs-de-ski-attrape-blondes qui passent sur nos Ă©crans TV ou ordinateurs et dont la description figure dans son pamphlet ne laisse Ă©videmment personne de neige. Ceci est peut-ĂȘtre le seul objectif atteint par Suisse Tourisme avec cette campagne, caracolent vos idĂ©es au fond de votre petit cerveau.

L'immoblog avoue sincĂšrement ĂȘtre heureux(se) d'y contribuer tant soit peu car elle l'avait remarquĂ© de par son caractĂšre assez niais. Alors, Suisse Tourisme, du tourisme avisĂ©? A sa dĂ©charge, les plats pays hollandais ne font pas mieux puisqu'une de leur chaĂźne de tĂ©lĂ©vision prĂ©pare une sorte de reality show de la mĂȘme trempe. A ce stade, un seul conseil: continuez Ă  lire l'immoblog afin de conserver l'axe du plus droit chemin, hĂšhĂš...

Si ce billet est malgré tout entrain de servir de tremplin à tout cela, c'est 1. pour vous informer de la vie trépidante que nous menons ici et 2. pour vous prouver dans de prochains billets à l'ouverture de la saison que NON! nos écoles de ski ne sont pas seulement douées de minets à blondes tels qu'on veut bien vous le faire croire. D'ailleurs, avez-vous compté les blondes intelligentes - pour ne pas retomber dans les clichés, bien sûr - qui ne font pas du tout partie de cette campagne? La preuve!

jeudi 6 décembre 2007

Loi excellente si...

Peter Furger est expert en tourisme et haut-valaisan - il parle donc le "Walliserdiitsch". En son temps, il a participé à la récupération de la commune de LoÚche-les-Bains ainsi que des remontées mécaniques de Crans-Montana pour ce qui touche à notre région géographique proche. Avec des résultats divers, si notre mémoire est bonne.

Il est clair qu'on ne va pas demander à un homme de chiffres d'esquiver le thÚme récurrent des taxes. C'est pourquoi on s'y retrouve pour en commenter la polémique haut-valaisanne sur le sujet qui, sur l'autre rive de la Raspille, nous échappe complÚtement. On appréciera au passage l'anodine remarque du haut-valaisan à propos de son Mattehorn ;-):
Surtout que la marque «Valais» a un grand potentiel sur le marché international car elle est liée au Cervin.

Peter Furger a, dans son message à la population bas-valaisanne, le mérite de donner une définition précise de "lit marchand" sans user du classique "lit froid".

A lire au complet ici, quatriĂšme volet.
GĂŒet, gĂŒet...

Ouverture des pistes ce we - des nouvelles aussi fraiches que la neige!

Saluttt Xmaxxx et salut Ă  tous les autres,

Oui, donc, des nouvelles. Ça nous vient tout droit du dĂ©part de la tĂ©lĂ©cabine:
A Grimentz, les installations suivantes seront les deux prochains week-ends pour autant que les conditions d’enneigement le permettent :
  • TĂ©lĂ©cabine Grimentz-Bendolla.
  • Tapis roulant
  • TĂ©lĂ©ski Ecole
  • TĂ©lĂ©ski Marenda
  • TĂ©lĂ©siĂšge des Grands-Plans
  • TĂ©lĂ©siĂšge de la Tsarva.
La piste sous la télécabine est actuellement fermée. Si les nouvelles chutes de neige ou le froid améliore les conditions, elle sera ouverte.

De plus, les RMA (remontées mécaniques d'Anniviers) se sont fendues d'un spot radiophonique que vous pouvez découvrir en cliquant ici! Enjoy and see you soon on the slopes, n'est-ce pas?

Ci-dessous, l'Ă©tat des pistes il y a 24 heures exactement.

















Maintenant si tu le permets, je vais ranger la table du repas car j'ai évidemment tout laissé tomber pour faire ce que je préfÚre ;-)

mercredi 5 décembre 2007

Sur les mazots la neige

Faut juste qu'on vous dise... beau ou mauvais temps ces jours-ci au Caroville, c'est du pareil au mĂȘme. En effet, Ă  cette pĂ©riode de l'annĂ©e, le soleil est bas sur l'horizon et personne n'apprend rien Ă  la lecture de cette ligne. Du coup, il passe un oeil tout fripĂ© depuis derriĂšre Zirouc vers midi seulement. Pour s'esquiver derriĂšre le Scex de Marenda Ă  14 heures dĂ©jĂ  :-/

Nous nous consolons en imaginant que vous vivez peut-ĂȘtre sous une Ă©paisse couche de brouillard depuis dĂ©but octobre... pardon! Alors, pour vous offrir un instant de nostalgie, voici la photo qui vous Ă©tait promise sur ces pages il y a 2 jours. C'est chĂŽli et on en attend encore beaucoup plus.

Des taxes touristiques

Le nerf de la guerre, on y Ă©chappe pas. Le troisiĂšme volet de notre pĂšlerin Vincent FragniĂšre du Nouvelliste remet la question sur le tapis avec un professionnel notoire de l'immobilier valaisan Jean-Marie Fournier. La piste de l'Ours, par exemple, c'est sur son fief si elle n'est pas sortie tout droit de ses tiroirs.

Les finances n'étant vachement pas du domaine de l'immoblog tant d'autres choses passionnantes sur terre sont là pour nous distraire, on retiendra de la conversation que le promoteur n'est pas d'accord sur le principe des 7 taxes différentes établies dans le cadre de la nouvelle loi sur le tourisme. Il en propose 2 qui simplifieraient les choses et mettraient tout le monde d'accord. Le couac, c'est que tout le monde n'est pas d'accord. Entre autre notre ami [expression littéraire d'introduction du personnage seulement] Cina qu'on ne présente justement plus sur le sujet. Et le gouvernement car ce dernier craint un référendum du peuple pas d'accord et le renvoi aux calandes grecques de toute évolution concrÚte et pragmatique pour faire avancer le schmilblick [prononcer: chmilblicrrrrrr dans sa version helvétique].

Boh... pas si mal comme traduction pour du petit chinois, non :-)

Pourtant, le sujet ne s'arrĂȘte pas Ă  cela mĂȘme si nous aurions souhaitĂ© lire plus en dĂ©tail l'opinion de Jean-Marie Fournier sur la question des rĂ©gions. Alors, dĂ©pĂȘchez-vous de lire l'article.

Lötschberg ou le Valais au milieu de la Suisse

Le Valais a Ă©tĂ© prĂ©sent durant l'automne dans diffĂ©rentes gares de Suisse en vue de l'ouverture du tunnel de base du Lötschberg. Il s'agissait dĂšs lors de se rappeler au bon souvenir de nos compatriotes suisses allemands. A ZĂŒrich bien sĂ»r, mais aussi Ă  BĂąle, Ă  Lucerne et Ă  Berne oĂč animations et spĂ©cialitĂ©s valaisannes ont rĂ©chauffĂ© les coeurs.

Le tunnel prendra officiellement de son service ... ben... le 9 décembre, c'est dimanche, déjà! Alors oui, le tunnel verra désormais transiter des trains, beaucoup de trains - transfert de personnes. Et pour nous les valaisans, ce sont des pans entiers de montagne qui deviennent tout transparents lorsque nous regardons en direction du nord. Pour le coup, nos publications tournent beaucoup autour de ce sujet, à l'exemple du supplément économique News du Nouvelliste sur le thÚme exclusif du tunnel du Lötschberg que vous retrouvez ici au complet.

A la page 15, ce magazine annonce en fanfare la chute du "Röstigraben", la fameuse barriÚre de rösti - plat suisse allemand aux patates et frit aux oignons - qui sépare nos 2 cultures. En voici le résumé en allemand sur une page [une fois pour nos amis de l'autre cÎté]. L'immoblog a opté pour cette derniÚre car, vous ne devinerez jamais sans l'avoir vu, elle est joliment illustrée par une photo de Grimentz. Evidemment.

En page 39, notre future président anniviard et ancien député au parlement national Simon Epiney raconte les quinze ans d'un combat exemplaire pour la NLFA comme on la nomme si joliment [notez qu'en terme d'abréviations, on ne bat pourtant pas les français].

Vous voulez en savoir plus sur ce tunnel? Wikipédia vous le définit et la Confédération vous le politise.

Et... Valais Tourisme vous incite Ă  agir! Egalement, toutes les informations des CFF sur la question.

En route donc pour Grimentz!

mardi 4 décembre 2007

La révolution de la loi sur le tourisme et ses 9 régions programmées

Ayant remis au lendemain l'article de la loi sur le tourisme en Valais pour cause de procrastination forcée, nous en retrouvons comme par hasard un nouveau dans notre journal d'aujourd'hui. Damned, il s'agit d'une série!! Morale de l'histoire: ne jamais procrastiner car Sisyphe aura tÎt fait de vous rattraper. Euh... on s'éloigne du sujet, je crois. En effet, mercredi le 12 décembre prochain, le Grand Conseil valaisan mettra l'ouvrage sur le métier. Prévoyez donc un peu de temps pour la lecture de ces prochains jours...

Nous en sommes ici donc au premier volet avec, en évidence, un petit rappel de situation et l'interview d'Yvan Aymon, ancien de Valais Tourisme et actuellement directeur de l'association "Marque Valais". Il connaßt donc son sujet. Il explique pourquoi le projet de loi prévoit les meilleures structures possibles pour le tourisme valaisan. A deux exceptions prÚs...

Le journaliste Vincent FragniÚre a donc continué son périple aujourd'hui pour rencontrer l'hÎtelier Claude Buchs à St-Luc. DeuxiÚme volet qui permet de développer plus clairement le sujet des 9 régions touristiques, d'analyser les modes de financement grùce à différentes interventions de personnes et enfin de comprendre l'organisation du fonctionnement des entités actuelles mais surtout futures du Valais touristique.

Bref instant de narcissisme pour terminer, vite oublié pour qui n'est pas grimentzard, au moins de coeur. Claude Buchs, dans son interview, soulÚve le "dynamisme local de Grimentz" et ajoute:
Ça fait partie de sa force [à Grimentz donc] et ce n'est pas une loi qui va faire disparaütre cet atout...

lundi 3 décembre 2007

Météo et catastrophes

Avis de tempĂȘte sur la Suisse hier soir. Le Val d'Anniviers, une fois de plus, est parti se coucher tranquille. Ce n'est pas la premiĂšre fois que nous apprenons le passage d'un cyclone dĂ©vastateur sur le plateau, des vents destructeurs, des inondations ou des Ă©boulements emportant mĂȘme des vies sur leur passage. Et ici, que dalle! Tout juste des centimĂštres d'une quiĂ©tude neigeuse Ă  ravir les skieurs en herbe [pardonnez pour le jeu de mots].

Notre région n'est pas pour autant épargnée.

Lire la suite

Add to Technorati Favorites blogCloud