Grimentz assoupi sous cinquante centimètres de neige: un décor de rêve! C’est dans la fraîcheur parfumée des sapins verts que le village anniviard a été décoré d’étincelantes étoiles pour cette quatrième édition des féeries de Noël. «Nous nous sommes mis à l’oeuvre dès le mois de juin déjà», a lancé Vincent Massy, le président du comité d’organisation. «Il faut avoir l’esprit Noël pour préparer cette fête en plein été! Quel bonheur: les vingt maisonnettes installées à travers le village sont offertes par les entreprises de menuiserie de Grimentz. Sans leur générosité, point de féeries! Avec un budget de 35000 à 40000 francs nous couvrons tout juste les frais.» Pour les habitants, cette manifestation ouvre officiellement la saison d’hiver. «C’est une mise en condition pour les fêtes de fin d’année», relève Valérie Levrand, coordinatrice auprès de l’office du tourisme. «Des hôtes avec enfants sont déjà arrivés ce week-end. De jour en jour, les petits s’enflamment d’impatience en attendant le grand soir autour du sapin. Notre animation est un prélude à ces réjouissances. »
Ce week-end, un hélicoptère s’est ainsi approché des vieux mazots, soufflant la neige avec ses rotors. La machine s’est posée sur la patinoire. Le Père Noël de Finlande a été accueilli par une centaine d’enfants. Le vénérable homme leur a distribué des friandises. En contrepartie, il a récolté des cadeaux qui seront offerts ces prochains jours à la section valaisanne de l’OEuvre suisse d’entraide ouvrière (OSEO).
Partout voltigeaient d’étonnants effluves d’épices de cannelle et d’anis étoilé. Personne n’a échappé à l’envoûtement de ces irrésistibles petits gâteaux qui se déclinaient à foison. On pouvait aussi boire un verre de «glöggi», une boisson finlandaise chaude composée de vin, de vodka, de jus de pomme, de jus d’orange, de sirop de cassis, et déguster la viande séchée de rennes aux rythmes des productions artistiques, dont celles de l’école du cirque Zôfy de Sion, du groupe Macadam et des chansons de Richard Delavy, ainsi que des chorales de Fribourg et Vissoie...
Un vrai conte de fées!

L'article pdf [d'ailleurs aussi obtenable en cliquant sur l'illustration]

Bon, ben pour notre part, la suite du conte de fée de ce soir se déroule à l'assemblée primaire [l'assemblée des citoyens de Grimentz].