Le charmant reportage qui donne suite Ă  notre petite annonce d'avant-hier vous narre l'histoire du Boconett Ă  la maniĂšre d'un blog, tel celui auquel vous ĂȘtes dĂ©sormais familier, mais sous forme de vidĂ©o.

DrĂŽle et touchante, la quĂȘte du narrateur, Robin Harsch, vous happe d'un coup de bus magique dans l'univers mystĂ©rieux d'un village fĂ©Ă©rique. L'histoire finit mĂȘme par vous arracher une larme nostalgique Ă  la fin. Et si tel n'est pas le cas, c'est que vous n'avez pas de coeur!

D'entrĂ©e de jeu, on n'est pas surpris de retrouver l'oncle Jean dans le rĂŽle de la voix off, et, pour ceux qui ne pratiquent pas la religion locale, en voilĂ  une excellente de faire connaissance avec notre curĂ© ainsi qu'un moyen de se rappeler, enfin, son nom pour l'avoir lu Ă  l'Ă©cran ;-). En dignes reprĂ©sentants de l'alpage, puisqu'on y parle de fromage [encore!], ce sont Do, Armand - patronyme Ă  prĂ©cision vraiment pas utile - et Michel Burket. Pour ceux qui ont le plaisir de les cĂŽtoyer, de judicieux gros plans sur tante Denise, Simone ou Chantal puis sur une foule compacte et dense Ă  l'Ă©glise et enfin au Boconett oĂč, pour la petite histoire, j'ai mĂȘme eu le plaisir mitigĂ© de m'y rencontrer [j'avais pas captĂ© qu'il s'agissait de la TSR et non de la RTBF]. Bon, c'est fait, passons. Mais, les vrais hĂ©ros de toute cette histoire, ce sont bien les enfants.

La version du Boconett qui vous est contĂ©e ici diffĂšre-t-elle ou complĂšte-t-elle celle que nous tirions des bouquins il y a prĂšs d'une annĂ©e? Cette incertitude, mĂȘlĂ©e aux doutes sur les variantes Ă©mises Ă  l'Ă©cran nous laisse avec grand bonheur le soin de continuer de butiner d'une imagination Ă  l'autre. La science n'ayant rien prouvĂ© sur ce terrain-lĂ , nous nous retrouverons pour bien des siĂšcles encore les garants d'une tradition que l'immoblog est trop tentĂ© de joliment qualifier de "bucolique".


La série complÚte de la TSR la "Suisse mystérieuse" à découvrir ou à revoir.
LE reportage, encore une fois.