L'immoblog ou les vacances Ă  la montagne

Immobilia-Grimentz

jeudi 31 janvier 2008

Cache-cache

On y croyait pas il y a 10 minutes tant le brouillard était dense. Il se déchire d'un coup. Incroyable!

Les webcams pour en attester.









Une loi compromis

Loi compromis, révolution des structures, apports financiers supplémentaires à la promotion du tourisme. Marylène Volpi, cheffe de commission, s'exprime sur la loi sur le tourisme quinze jours avant sa mise en examen au parlement.

Ne manquez pas non plus d'en savoir plus sur la suite dans "Et encore..."


L'article complet en pdf ou sur internet

mercredi 30 janvier 2008

Démission du président de SAT

Nous vous le commentions brièvement le 28 janvier au soir, le président de Sierre-Anniviers Tourisme a donné sa démission lors de l'assemblée générale de ce jour-là. Le Nouvelliste nous amène des précisions à ce sujet et parle même de campagne de dénigrement.

Pascal Fauchère écrit:
Il aurait dû terminer son mandat à fin 2009. Il a annoncé sa démission lundi soir lors de l’assemblée de Sierre-Anniviers Tourisme (SAT), prenant tout le monde de court. Claude Buchs quitte sèchement la présidence de SAT. Et du même coup, celle de Coeur du Valais qui chapeaute aussi Sion Région Tourisme (SRT). Entretien avec un hôtelier lucquérand qui dit faire du tourisme et pas de la politique.

Lire la suite

mardi 29 janvier 2008

Assemblées Sierre-Anniviers Tourisme et Coeur du Valais

Que comprendre et retirer des assemblées et leurs discussions de hier? La question convient éminemment à tout sceptique perplexe tant la complexité des choses est grande, énorme. Il était rassurant de l'entendre formuler en ces termes.

Des réflexions qu'il faut continuer de creuser? Qu'il faut faire évoluer au niveau de la forme peut-être pour mieux mettre en valeur un esprit qui se voudrait consensuel? De nouvelles pistes à explorer? Les buts à poursuivre semblent mettre les partenaires d'accord, mais les moyens pas. Craintes et émotions s'en mêlent sur bien des sujets brûlants, mais impossible, lorsqu'on se sent si directement impliqué de conserver un détachement de bon augure, n'est-ce pas?

Lire la suite

Bébés huitantuitards - Luc - 3/15

Un portrait sépia à nouveau, bébé a entre-temps bien grandi. Il doit aujourd'hui mesurer un bon 3 mètres. Tant est si bien qu'il passe encore tout juste dans notre champ de vision au moment de longer nos vitrines.



Lire la suite

lundi 28 janvier 2008

Bébés huitantuitards - Jimmy - 2/15

Le portrait a pris une teinte sépia, depuis le temps, mais le regard n'a pas changé.

Jimmy est devenu un gaillard calme et discret, certainement un trait de son père, mais assuré. L'image du pas tranquille du guide de montagne envahit notre esprit à cette évocation.

Lire la suite

dimanche 27 janvier 2008

Des piquets pour quoi faire? Les astuces du week-end pour revenir bien vivant du ski!

Vous êtes-vous jamais demandé pourquoi on plante des piquets en bordure de piste? Savez-vous comment les décrypter?

Si, pour la plupart d'entre nous, la chose paraît évidente [quoique, l'immoblog ne serait pas surpris de découvrir encore des choses sur le sujet], pour d'autres, c'est tout un apprentissage.

Notez que le sujet est d'importance, accordez-lui tous vos yeux pour quelques instants!

En effet, un "fait divers" a eu lieu cette semaine en Valais, qui aurait aisément pu tourner au drame si l'heure du protagoniste avait sonné. Pour ce professionnel des pistes, un tout petit piquet peut à tout moment contribuer à sauver sa vie. Mais la vôtre aussi.

Lire la suite

samedi 26 janvier 2008

Des prévisions météo tout spécialement pour Grimentz!


C'est un service exclusif pour la région qu'Immobilia-Grimentz vous propose aujourd'hui! Oui, vous avez bien lu: POUR Grimentz.


Vous connaissiez nos webcams? Bénéficiez maintenant de prévisions météo à 3 jours!

Décidément, nos affichettes de vitrine peuvent aller se rhabiller... Non seulement vous pouvez désormais vérifier nos assertions [toujours véridiques, si si] qui ne vous parlent que de soleil sur ces pages de manière immédiate et précise, mais vous pouvez même les prévoir. Nous n'avons ainsi plus droit à l'erreur. Ni vous celui de feindre un pitoyable :
Zut, j'ai pas pensé qu'il ferait beau à Grimentz ce week-end! Sinon, je s'rais bien monté skier... snif...

Si vous n'en croyez tout de même pas vos yeux, Immobilia et l'immoblog en répondent car l'institution qui lui livre ses données est réputée pour son sérieux et sa compétence puisqu'il s'agit de MétéoSuisse. Soit rien de plus confédéral. De plus, il n'y a que des Salamin dans cette boîte, c'est vous dire :-D

Chaque soir, les prévisions du temps du lendemain et des 2 jours suivants sont remises à jour aux alentours de 19 heures. Dès ce moment, le soleil envahit votre écran avec une estimation des chutes de neige éventuelles et une mise en garde immédiate en cas de degré élevé d'avalanche. Si d'aventure, comme moi, vous vous demandez chaque matin de ski le nombre de couches qu'il faut empiler pour ne pas avoir froid au sommet des Becs-de-Bosson ou de l'Orzival, consultez immédiatement les prévisions des vents et des températures. Ceci pour toutes les altitudes de 1500 à 3000 mètres!

D'autres souhaits encore...?

A part le danger d'avalanche, vous retrouvez toutes ces données pour les jours suivants. Non, franchement, que celui qui a une idée géniale à ajouter à cela se lève. Euh... non, derrière votre écran ça sert à rien, on ne vous verra pas. Equipez-vous et montez, plutôt.

vendredi 25 janvier 2008

Bébés huitantuitards - Avant-propos - 1/15

Il y a vingt ans à Grimentz s'est produit un événement exc-ept-io-nnel. Notre petite bourgade de bien moins des 450 habitants d'aujourd'hui inscrivait 13 naissances à son registre!

Peut-être cette situation a-t-elle déjà pu se produire à l'époque des grandes familles [idée de projet en préparation sur le sujet depuis de nombreuses semaines], mais à notre époque et dans un bassin de population restreint comme celui de notre village, elle ne passe pas inaperçu. La preuve, l'événement a été immortalisé, mais il est encore bien trop tôt pour vous le dévoiler entièrement...

13 naissances? Si on se réfère aux chiffres gracieusement mis à disposition par la commune pour la période courant de 1993 à nos jours, on constate immédiatement que l'événement fera date encore longtemps, en effet. Seule l'année 1994 a vu 10 bébés revenir au village dans les bras de leurs mères. Sinon, nous avons plus souvent une moyenne de 5 à 6 bambins, moyenne qui chute au début des années 2000 avant de reprendre des couleurs en 2005 et 2006 avec 5 nouvelles naissances, grâce à un apport extérieur de nouveaux habitants. 2007 dégringole à 2 naissances.

Bref. 88, un millésime, on vous dit! Le premier bébé de cette fameuse année-là a poussé son petit cri un 28 janvier. Le dernier au 4 décembre.

L'immoblog s'est mis à leur recherche, en rencontre encore parfois dans les rues de Grimentz, plusieurs qui, du haut des 2 mètres de leur vingt ans ou de leurs longs cheveux bruns, lui donne un peu le tournis. C'est ainsi que, au gré de ses recherches et des rencontres, il espère pouvoir vous donner de leur nouvelle à chacun de leur anniversaire.

Des protraits couleur sépia qui raviront tous les nostalgiques tout en observant joyeusement la bande des bébés huitantuitards prendre leur envol. Le 1er des 13 épisodes à venir, c'est pour ce lundi 28 janvier déjà! Le 2ème suit juste derrière, le mardi 29 janvier. A vos agendas!

PS. Une mention "fils de" dans le bottin de téléphone aurait grandement facilité mes recherches ;-)

jeudi 24 janvier 2008

L'alcool: une mauvaise source de chaleur sur les pistes

Retenez bien, chers amis sportifs du coude, et oubliez vos idées reçues :-/
Croyant se réchauffer, les amateurs de sports d'hiver aiment bien prendre une boisson chaude avec une tombée d'alcool entre deux descentes. En fait, malgré la sensation de chaleur procurée par du vin chaud ou un grog, le corps se refroidit plus vite sous l'effet de l'alcool. L'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA) rappelle cet effet trompeur de l'alcool.

Lire la suite

Salutations ensoleillées d'Anniviers

Un scoop du Nouvelliste, assurément, car personne ne s'en doutait ;-) "Sierre-Anniviers Tourisme veut prouver statistiquement – et mieux vendre – l’ensoleillement exceptionnel du Valais central. Un projet est lancé à Sierre. La météo au service du marketing?".

VoilĂ  tout simplement de quoi remettre, preuve Ă  l'appui, l'Ă©glise au milieu du village.

Lire la suite

mercredi 23 janvier 2008

C'est quoi ces trucs sur la montagne?

Ce week-end dernier, vous avez été nombreux à vous poser la question... voir à râler... parce que la noire de derrière n'était toujours pas ouverte. En effet, celle des Chamoix l'était, la neige a rarement été aussi bonne et abondante. Alors, que se passe-t-il? Les RM de Grimentz ont-elles la flemme? Attend-on seulement la grosse bourrée de Carnaval pour enfin faire un effort?

Tant de récriminations valaient bien une petite enquête, d'autant plus que certains amis de Grimentz se demandent ce que sont ces machins au sommet des Becs. Petit tour de hors-pistes, visite guidée!

Lire la suite

lundi 21 janvier 2008

DĂ©part de Marie-Eve Melly

C'est avec beaucoup de regrets que nous apprenons aujourd'hui par voie de presse le départ de Marie-Eve Melly en charge de l'OT de Zinal. C'est encore Charly Arbellay [on aurait presque envie de dire "l'indécrottable" ;-)] du Nouvelliste qu s'y colle pour nous en faire part :





Marie-Eve Melly, directrice de l’office du tourisme, quittera Zinal à la fin de la saison d’hiver afin de poursuivre sa formation à Lausanne dans le domaine de la finance. «Je regrette beaucoup le départ de «notre» directrice, car elle est un pur produit de notre station où elle est née», relève Gabriel Vianin, président de la société de développement. «Après son diplôme de l’Ecole suisse de tourisme de Sierre, elle a tenu notre office durant cinq ans avec beaucoup de professionnalisme, de sourires et de bonheur.» La directrice a fait ses armes tout au long des saisons.

Des concepts qui marchent bien. «Zinal m’a fait confiance et donné ma chance! J’ai pu développer plusieurs concepts touristiques qui marchent bien, notamment les rencontres de lutte suisse, dont la prochaine aura lieu en 2009, et les douillets forfaits de la Saint-Valentin qui ont été largement repris par d’autres stations.»
Dans le monde de l’alpinisme, Zinal connaît une large audience. «C’est toujours le cas! Avec nos cinq cabanes d’altitude, la haute montagne est très prisée par une clientèle jeune, sportive et internationale. Chaque mercredi d’été nous organisons l’ascension du Bishorn qui culmine à 4150m. Par ailleurs, le Tour du Cervin draine un tourisme familial dominé par les Allemands, les Américains et les Japonais.»

La vie en rose. La station anniviarde grandit d’année en année. «Je vois tout en rose pour elle depuis que le groupe Intersoc a signé pour quinze ans. De plus, un complexe de 500 lits chauds devrait voir le jour en plein coeur de la localité. Bénéfique aussi l’ouverture des pistes en novembre déjà pour satisfaire les entraîneurs des équipes nationales de ski. Certes, je vais migrer vers l’ouest de la Suisse romande, mais mon coeur demeure ancré à Zinal», conclut Marie-Eve Melly.

Qu'elle fasse bonne fortune dans la finance!!

Vos vacances de Carnaval à Grimentz, dernière chance




Ne restez pas sous votre brouillard, profitez pleinement des conditions de neige et de soleil exceptionnelles de cette année!





Encore libres pour la semaine du 2 au 9 février:

  • Grand Tzablo 03 Appartement dans rĂ©sidence 2 pers. 2.0 pièces
  • Lona B 32 Appartement dans rĂ©sidence 2 pers. 1.0 pièce
  • Lona B 51 Appartement dans rĂ©sidence 2 pers. 1.0 pièce
  • Roua 11 Appartement dans rĂ©sidence 2 pers. 1.0 pièce
  • Pointe de Mourti 11 Appartement dans rĂ©sidence 3 pers. 2.0 pièces
  • Arole Chalet 4 pers. 3.0 pièces
  • Sony 16 Appartement dans rĂ©sidence 4 pers. 2.0 pièces
  • Sony 21 Appartement dans rĂ©sidence 4 pers. 2.0 pièces
  • Sony 22 Appartement dans rĂ©sidence 4 pers. 2.0 pièces
  • Vidoc rez Appart. dans chalet 4 pers. 2.0 pièces
  • Coudrettaz Chalet 6 pers. 5.0 pièces
  • Epi d'Or Chalet 6 pers. 4.0 pièces
  • Lista 17 Appartement dans rĂ©sidence 6 pers. 3.0 pièces
  • Ruches R 58 Appartement dans rĂ©sidence 6 pers. 4.0 pièces
  • Ruches S 49 Appartement dans rĂ©sidence 6 pers. 3.0 pièces
  • Bishorn 2ème Appart. dans chalet 7 pers. 4.0 pièces
  • Ruches C 67 Appartement dans rĂ©sidence 7 pers. 4.0 pièces
  • Ruches U 69 Appartement dans rĂ©sidence 7 pers. 4.0 pièces
  • Haut Cinq Chalet 10 pers. 5.0 pièces

RĂ©servez directement sur www.i-g.ch.
Nous sommes heureux de vous accueillir :-)

Blogs de grimentzard(e)s - II

Des couleurs qui vous réveillent, n'est-ce pas? C'est plein d'énergie et d'idées car Jenny en fourmille lorsqu'il s'agit de bijoux. Colliers, bracelets ou bagues, même de la déco.

Polymère, résine, fil métallique, récup.... Rien ne se perd, tout se transforme et se crée, chez Jenny, on dirait!






On continue notre périple des blogs avec Mélanie et Mike qui ont contourné la Terre. Ces derniers sont partis et déjà revenus. Leur périple a duré 18 mois, de l'Amérique latine à l'Asie, c'est 22 pays et 27 frontières traversées. Un blues à couper au couteau s'y on y prend garde au bout de quelques pages, une envie de décamper certaine, même si notre petit village est bien joli...



dimanche 20 janvier 2008

Petite excursion

On se refait mal encore une fois?

Le week-end, sans surprise, s'annonçait parfait. Même la télé en convenait. Samedi matin déjà, le défilé de voitures en direction des pistes a soudain attiré l'attention de l'immoblog. Incessant. Et pour cause!








Mis à part un réveil matinal douloureux et un bus à saisir au vol sur le coup des 10h30, l'excursion à Zinal est bien plus que recommandable pour une échappée. D'ailleurs, bien des personnes l'avaient déjà compris et le trajet du véhicule s'est fait à plein.







Nos montagnes, le barrage de Moiry en hiver et Grimentz sous le soleil et la neige, tout y Ă©tait.












Bon, maintenant, en route!















samedi 19 janvier 2008

Les commerçants de Grimentz et la loi sur le tourisme

Convoquée sur le tard, l'assemblée a pourtant fait salle comble avec une petite quarantaine de personnes, ce qui représente tout de même près de 10% de la seule population grimentzarde!

La loi sur le tourisme fait couler beaucoup d'encre - en Valais et sur ces pages - depuis cet automne. Si cette loi était censée révolutionner nos structures valaisannes et faire avancer le schmilblick de manière concrète et aérée dès sa première mouture il y a une année, elle en déçoit plus d'un aujourd'hui. 2 aspects en sont tout particulièrement décriés et donnent diablement l'impression d'être revenus sur nos pas, pis!, de tourner en rond. Il s'agit du financement et des régions.

La discussion fut très animée et super constructive. La rive droite gauche du Val d'Anniviers s'affirme sur la question des régions. Qu'en est-il du reste des anniviards? La question VOUS est posée!

Lire la suite

vendredi 18 janvier 2008

Remontées mécaniques: Liaison Grimentz - Zinal

Ces jours-ci, la presse fait état de notre projet de liaison par voie téléphérique entre les domaines skiables de Grimentz-Bendolla et Zinal-Sorebois. Voici un petit rappel de nos informations sur le sujet:


Un cahier des charges très solide a été remis pour le lancement du projet. Les architectes mandatés sont désormais à pied d'oeuvre et cette première étape débouchera sur des offres et des ébauches de projets concrets d'ici au mois d'avril.

Affaire à suivre de très très prêt le moment venu.


Bon. Quant à nous, nous nous retrouvons sur cette même page d'ici à ce soir pour un petit aperçu du déroulement de la séance des commerçants de hier soir et de leurs prises de positions sur des sujets éminemment touristiques. @+

mercredi 16 janvier 2008

Volley

Aujourd'hui, Patricia du sommet de la Tsarve vous propose



Si cette soirée est ouverte à tous, savoir jouer - un peu, tout au moins - est un atout ;-)

N'hésitez donc pas à monter la voir dès maintenant, à la contacter si vous ne skiez pas ou à vous annoncer auprès de l'OT!

mardi 15 janvier 2008

Les montagnes qui fument... la moquette?

Comme ailleurs en Valais et plus loin encore certainement, le ciel rose du matin côté Haut-Valais - ou de la Mecque pour d'autres - est annonciateur du mauvais temps.

Mais... tĂ´t cet autre matin-lĂ , nos montagnes se sont mises Ă  fumer...

Ici en Anniviers, vallée alpine par excellence, ce sont les montagnes qui régissent l'existence des humains et fournissent les signes annonciateurs. J'ai longtemps cru qu'un Weisshorn chapeauté annonçait le mauvais temps. Du coup, j'étais toute contente de le surprendre - enfin! - en tenue d'apparat en ce 1er janvier au matin. Je le guettais depuis des mois car il faut se lever tôt, ici, pour avoir 1 jour de mauvais temps en perspective.

TrĂŞve de plaisanterie.

Pourtant, en exposant fièrement mon cliché, on me rabattit bien vite le caquet. La montagne ne se nimbe pas, mais elle fume! Le vent d'ouest se lève alors et vient frapper la face. A Zirouc. Les anciens disent alors que le vent ouing à Recouec et qu'on le perçoit nettement depuis tout balcon loin à la ronde.

Recouec, c'est la région de Zirouc contre laquelle ce vent d'ouest s'écrase violemment. Là-bas, il y eut, il y a de cela fort longtemps, un incendie un soir d'orage que les hommes du village durent monter éteindre. L'expédition eut lieu en pleine nuit, abandonnant sous le tonnerre femmes et enfants morts de peur au village. S'il tend à la tragédie, ce court récit a certainement pris une ampleur exagérée au fond de ma seule imagination et le fait relaté n'a peut-être jamais eu lieu en de telles circonstances...

Revenons au présent. La situation météorologique se présentant enfin, Paul s'est fendu de 2 photos pour illustrer notre discussion.

La première est l'image parfaite du cas de figure mentionné, mais la 2ème, selon une autre école grimentzarde [petit bled mais beaucoup de penseurs :-)], n'en est pas l'exemple véritable. En effet, si la montagne fume, on prétend ici qu'elle fume la pipe car celle-ci dégage une colonne de fumée. Dans notre cas, notre pauvre Weisshorn est complètement décoiffé par les rafales, signe que la montagne fait plutôt face aux assauts du foehn.

S'il s'agit aujourd'hui d'une enquête, nous observons qu'elle n'est pas terminée. Mais une première piste est ouverte. Il nous faudra aller voir de plus anciens encore pour une éclaircie totale sur la question.

Pourtant, une chose est certaine: la montagne - elle - ne s'y est pas trompée. Il a neigé drû ce lendemain-là!




lundi 14 janvier 2008

Lex Koller - USPI Valais et CVI contre-attaquent ou Lettre Ă  Monsieur Cina

La Chambre Immobilière du Valais (CIV) et l'Union Suisse des Professionnels du Valais (USPI-Vs) se fendent d'une correspondance adressée à Monsieur Jean-Michel China.

Les points Ă  l'ordre du jour, sont:
  • la commission cantonale d'attribution des contingents
  • la rĂ©partition de ceux-ci
  • l'importance de la valeur des dossiers
  • les lits marchands
  • les objets d'intĂ©rĂŞt cantonal
  • l'inventaire des dossiers en cours
  • etc.

Lire la suite

Simon Epiney a quitté la scène fédérale

Simon Epiney, président tout à fait potentiel pour la première législature de la future commune d'Anniviers, a convié la population et les autorités à une verrée à l'occasion de son retrait de la politique fédérale. C'était samedi. Qui mieux que Charly Arbellay et Jean Bonnard du Nouvelliste pour relater le fait?

L'article

Notez également que Zinal se prépare à accueillir le tour de Romandie. Sur la même page.

dimanche 13 janvier 2008

Rogations et nouveaux bourgeois

C'Ă©tait hier.

L'immoblog ne pourra pas vous détailler l'ancestrale tradition des rogations, cette année. Tout simplement parce que ses patrons l'ont collée au bureau, ce jour-là, alors que eux y étaient :-(

En gros, il s'agit là d'une assemblée de bourgeois (de Grimentz) qui se réunit chaque 2ème samedi de janvier à la bourgeoisie. Un jeune adulte dès l'âge fatidique des 18 ans atteint, a le droit - le devoir même aux yeux de certains parents soucieux des traditions - d'y faire officiellement leur entrée. Ainsi donc cette année, ce furent une floppée de nouveaux bourgeois qui sont venus grossir les rangs de la chaleureuse assemblée que la neige n'a, semble-t-il, pas vraiment découragés. Sur la photo:

Le conseil bourgeoisial et le caviste: Jacques Vouardoux Président, Roger Salamin vice-président, Véronique Tissières-Abbé conseillère et Jean Vouardoux caviste.
Entrages [nouveaux bourgeois]: Germaine Massy - Salamin Joël - Salamin Jonathan - Abbé Florian - Salamin Gaëtan - Abbé Pierre - Chérifi Laetitia - Salamin Loriane - Remion Natacha - Remion Marianne.

Merci à Véro d'avoir spontanément veillé à informer l'immoblog sur la question!

Mais les rogations, c'est bien plus que ça. Il y a la cressin, la table des pauvres avec la fente derrière le pierre-ollaire, la table des autorités, celle des morts, le service de la raclette, les vins, les enchères et désormais même l'option sans fumée. Bref. Dans un avenir proche ou lointain, il sera à nouveau question des rogations sur l'immoblog. Dans le meilleur des cas en 2009. Dans le pire en 20...24 ;-)

P.S. Un clic sur la photo pour l'agrandir.

Ambiance du jour

Soleil Ă©clatant et neige exceptionnelle. Etait-ce le meilleur jour de la saison? Souvenirs en image









































































Le reste, on vous laisse deviner. L'immoblog ne tient pas, non plus, à trop heurter la sensibilité de ceux qui ne sont pas ici pour l'heure [salutations à Chris de Bruxelles et de son commentaire de hier, et à toute la Belgique qui nous lit. Entre autres.]

samedi 12 janvier 2008

Belle rencontre

Clin d'oeil est un correspondant de l'immoblog qui émet le voeu de s'exprimer sur ces pages de temps en temps. Hier, les aléas de la vie l'ont amené à croiser sur son chemin le souvenir relaté ici. C'est ainsi, qu'au détour d'un chemin...

Ma randonnée d’hier m’a offert une belle surprise. Merci à l’artiste inconnu, qui s’est certainement fait plaisir et m’a procuré un bel émerveillement. Si vous partez en randonnée dans les environs de Grimentz, ouvrez bien vos yeux vous risquez de le rencontrer.

















































Bon. Avec la magnifique couche de neige qui nous a été déposée sans relâche durant la journée, c'est pas garanti de retrouver l'animal. Quoique, en cherchant bien... :-)

Neige

Jolie petite couche de neige au village, ce matin. Les webcams.

vendredi 11 janvier 2008

La musique sur les pistes de ski, à votre goût ou pas du tout?

Vos votes à notre sondage depuis le 3 janvier dernier ont dépassé toutes nos espérances.

De plus, ce dernier a pris fin dans le plus grand suspens car tout s'est joué dans les 10 dernières minutes! Durant ce court laps de temps, les partisans du Non, la musique sur les pistes me plaît beaucoup ont rattrapé et même coiffé au poteau ceux du Oui, je souhaite 1 jour de quiétude par semaine. Voyez vous-même le résultat des opérations:

* Oui, je souhaite 1 jour de quiétude par semaine 71 votes (46%)
* Non, la musique sur les pistes me plaît beaucoup 85 votes (55%)

C'est ainsi que prend fin un épisode très suivi. En effet, l'article Le silence sur la montagne fut aussi le plus lu de tous depuis sa parution, parfois commenté, même s'il faudra attendre jusqu'à demain pour avoir les chiffres définitifs.

Donc, je ne sais si tout le monde se lèvera de bonne humeur demain matin, mais félicitations aux gagnants!
L'immoblog vous remercie tous 1'000x et plus pour votre participation.

jeudi 10 janvier 2008

Du woopy jump Ă  Grimentz? B.a. ba

Faire du woopy jump, c'est s'envoyer en l'air.

Ooooohhhh, mais c'est pas avec ça que vous atteindrez le 7ème ciel! Les astronautes y pourvoient avec leur fusée, mais pas le woopy. M'enfin, ça dépend qui et comment... Icare y est parvenu, mais il en a payé le prix fort. Le woopy c'est d'abord une aile, plutôt fixe et assez structurée, avec un aileron sur son toit. Avec cet engin, on dévale les pentes à flanc de côteau, cooommmme ceci:



Hep! Partez pas en courant! C'était un joke. Du woopy jump, ça ressemble plus véritablement à ça:



Si l'immoblog vous parle du woopy ce soir, c'est parce que les remontées mécaniques de Grimentz, sous l'impulsion d'un pratiquant averti en la personne de Simon Wiget, ont été en mesure d'aménager une piste pour la pratique de ce sport. En Suisse, les seuls parcs autorisés sont Morgins et Grimentz. Planant, n'est-ce pas? Le territoire dévolu au woopy est aux Becs, la langue de neige située entre la rouge des courses qui longe le téléski et la bleue qui rejoint la Tsarva. Retrouvez l'emplacement exact sur le plan des pistes.

La saison du woopy débute dès jeudi, le 15 janvier. Le détail des horaires et des initiations sur le site de notre destination. Et ici, le site officiel du woopy jump.

A propos de pistes, etes-vous comme l'immoblog à ronger votre frein en attendant l'ouverture de la noire de derrière ou LA Lona. Ceci bien sûr sans même oser évoquer l'once d'1 seconde la piste des Chamois qui nous ramène à grand train de Zinal! Alors, suivez notre suggestion et consultez régulièrement les dernières infos des ouvertures de ces dernières sur les infos détaillées des pistes.

Mais... j'y pense tout Ă  coup... pourquoi ne pas tenter le woopy sur la piste des Chamois?!? Non, vraiment?

mardi 8 janvier 2008

Séjournez futés en station

Retour Ă  St-Luc ce soir!

Le creux de la fin des fêtes se fait diablement sentir, dans nos villages. On envie les veinards qui sont en mesure de profiter de nos rues, de nos commerces et de nos pistes, servis comme des rois car nous avons maintenant le temps de chouchouter ceux qui nous font l'honneur de leur présence. Et ceci cette année jusque vers la fin janvier. Avant la prochaine vague.

Tout le monde n'a bien sûr pas la liberté des dates. Des enfants en âge de scolarité n'offrent aucun choix sur le plan des vacances. Quoique. La question n'est même pas résolue en Suisse, pays touristique, et dans ses cantons. Si certains du côté de Soleure ou d'Argovie en janvier et à fin février pour Neuchâtel ont opté pour des dates fixes, la plupart respectent les prescriptions du calendrier grégorien. Et le Valais s'accroche désespérément à cette immuable tradition. Pourquoi ne montrerions-nous pas l'exemple? Pourquoi ne cèderions-nous pas notre place sur les pistes à Carnaval pour en laisser profiter au mieux ceux des autres alors et nos enfants à un autre moment? Cette question lancinante taraude la pauvre cervelle de l'immoblog depuis longtemps. Sans pourtant avoir jamais cherché à explorer le sujet jusqu'aux tréfonds par simple respect pour les gens qui sont directement confrontés à la question: les familles.

Mais les autres? Ceux qui n'ont pas de progéniture en voie d'éducation. Il y a, nous vos en faisons le sermon, qui prennent leurs vacances à l'heure des grandes relâches par simple habitude. Des retraités, souvent. Si si, l'aveu a été clair.

Comme l'explique le reportage aux nouvelles de la TSR de ce soir, outre la quiétude, les excellentes conditions et la qualité de l'attention que leurs hôtes peuvent leur prodiguer [Immobilia en sait quelque chose], les touristes du creux de janvier bénéficient également de prestations fort avantageuses. Ne serait-ce que pour le coût des abonnements de ski. Tarifs haute-saison vs. tarifs moyenne-saison.

M'enfin... ce débat est loin d'être terminé. Si, donc, vous êtes en mesure de prendre les dispositions nécessaires pour l'avenir, n'hésitez pas une seconde! Vous en serez sur tous les plans les premiers bénéficiaires.

lundi 7 janvier 2008

Fêtes de fin d'année, très bon début de saison

Le Nouvelliste de ce jour fait état d'un bilan chiffré pour ce début de saison. Pour Grimentz, nous pouvons relever les points suivants.

Selon que l'on tienne compte de la période écoulée, soit jusqu'au retour des vacances, et qu'on y inclue les chiffres de la prévente des abonnements de ski, la direction des remontées confirme les 15%. Dans d'autres cas, ils diffèrent et ascendent volontiers. Yves Salamin se dit très satisfait de la période écoulée, bien qu'aucun record n'ait été battu. Le pic des vacances fut la journée du 31 décembre avec un total de 3'963 passages ou montées. Dans son souvenir, les années record remontent à 2002-2003 et plus loin à 1992-1993, mais sans que nous soyons en mesure pour l'heure de valider cette donne et d'y amener des raisons précises. Dans l'article d'aujourd'hui, ce souvenir trouve d'ailleurs un certain écho. De 10 à 50%, ce sont les tendances aux installations et certains jours au sein de l'entité gastronomique de Bendolla.

Les remontées mécaniques n'ont, ces derniers temps, pas relevé de hausse particulière des accidents ni d'interventions en hélicoptère. Nous ne suivons donc pas le trend énoncé. Qui s'en plaindra?

Parlant de sauvetage, nous pouvons désormais remplacer le ? de notre sujet Sauvé des airs par un nom. Celui de Florent Massy.

Last but not least pour tous ceux qui se pâmeraient pour obtenir ce genre d'information. Oui! Il a neigé à Grimentz depuis votre retour de vacances [c'est con, hein?!]. La nuit de samedi à dimanche a déposé plus d'une douzaine de centimètres au village et 25 sur les pistes. Ce matin par contre, il pleuvait au verso de nos fenêtres, ce qui nettoie sel et gravier sur les routes pavées. Par contre, il a mis entre 14 et 20 cm de fraîche selon que l'on se trouvait à l'arrivée de la cabine (jalon) ou aux Becs-de-Bosson. Les infos officielles et actuelles sur le sujet sur Myswitzerland.com. Mouillée sur les fonds, la qualité de la couche offrait néanmoins une diversité qui faisait se tordre vos lattes de plaisir! Enfin... surtout les miennes... :-)

PS. Le sondage à propos du silence sur la montagne et de la musique sur les pistes prendra fin vendredi soir 11 janvier à 20h00 précises. Continuez à faire entendre votre voix d'ici lors!

dimanche 6 janvier 2008

Bilan de vos vacances de fin d'année et les britanniques à Chamonix

C'est à St-Luc et à Ovronnaz que les caméras se sont tournées pour faire le point sur les 2 grosses semaines écoulées en station. Bilan réjouissant.

Chamonix accueille de nombreux britanniques. Ces derniers ont fait augmenter les coûts de l'immobilier de 30%. Les savoyards, quant à eux, ont dû chercher asile plus bas dans la vallée... Bilan pas réjouissant.

5ème AG de la Société de Développement de Grimentz - St-Jean

C'Ă©tait hier samedi Ă  17h30 Ă  la salle de gymnastique.

Le docteur Stéphane Zufferey, aussi président de la SD, a mal à la nouvelle loi sur le tourisme. Comme pour ce qui touche au contingentement des autorisations de vente aux étrangers, cette dernière manque pour l'heure singulièrement de clareté. Autant vous dire qu'on a un peu l'impression de naviguer à vue, dans le domaine de l'immobilier et de l'accueil [j'assume entièrement cette appréciation immobloguienne]. Bref. Anniviers comme région touristique à part entière trouve ici un très large consensus. Elle constituerait une évidence géographique, politique et économico-touristique. La SD, bien que formelle sur le bien-fondé d'un budget conséquent dévolu à Promotion Valais, soulève des questions relatives aux taxes - rappelez-vous, les 5 taxes touristiques actuelles auxquelles on ajoute encore 2 dans le cadre de la nouvelle loi et dont nous avons largement débattu sur ce site déjà - sur lesquelles les PMR [petites et moyennes régions du Valais, copyright Immoblog 2008 :-)] ont bien débattu courant de cette semaine et qui ne manqueront pas de soulever de grandes difficultés de répartitions des fonds dont il sera certainement question ces prochains temps par voie de presse.

Mis à part ça, Stéphane a terminé son discours en mettant l'accent sur le voeu de la SD et son office d'améliorer encore son info partenaires.



L'absence du responsable de l'OT a été très remarquée, ce soir-là. C'est ainsi Valérie [on vous représente pas l'équipe une 2ème fois...] qui s'est attelée à nous faire un bilan de l'année écoulée. Le hit parade des animations, de même que certaines des manifestations-phares feront l'objet de billets ultérieurs.

Aujourd'hui, ce sont quelques chiffres que nous relevons ensemble.

Lire la suite

samedi 5 janvier 2008

Y neige

Y neige. Consultez les webcams dès votre réveil pour savoir si nous avons eu droit à la couche durant la nuit. Paaaarrrrr ici!

On dit - Ă  propos des habitants

Dans la rubrique on dit, l'immoblog vous propose d'entamer aujourd'hui un petit tour de la vallée. Sans mal des transports pour ceux qui en pâtissent, promis:
  • Chandolin - Sandoulign ou Sandoulim - Chandolinards - Lè DĂ©rotchiau = les dĂ©valoirs [helvĂ©tisme] ou prĂ©cipices
  • St-Luc - Louc - Louquièrann - LucquĂ©rants - Lè Moquièrann = les moqueurs
  • Ayer - Le CorbĂ© = Les Corbeaux. On leur Ă©pargne le mauvais gag des juifs, bien sĂ»r...
  • Zinal - ? [ok pour les mayens jusqu'Ă  peu, mais tout de mĂŞme, vraiment rien?]
  • Grimentz - Gremaingutze - Grimentzards - Lè Arabien = les arabes
  • St-Jean - Chaingnzouanti - St-Jolinards [made by Immoblog - © 2008] - Lè Rèfondiau = les rĂ©pondeurs - Lè Moujett = les musaraignes
  • Mayoux - Mayeou - Lè Tsapla-Tso = les hacheurs de choux
  • Pinsec - Painchec - Painchaki - Pains tout sĂ©chĂ©s - Lè fèra-zilina = ceux qui ferrent les poules
  • Mission - Messioung - Lè Janè = les ânes
  • Vissoie - Vecheougiè - Lè Vechoyards - Vissoiyards - Lè Goutrouc - les goĂ®treux
  • Fang - Lè Fanati - Lè Tapagau = les tapageurs
  • Les Pontis - Fribougze - Lè Pontic
  • Niouc - Gniouc

Jusqu'ici, tout va bien... Nous avons, en gros, répondu aux questions qui/où, quoi et comment, bien que mes premiers mots de patois ne furent pas aisés à transcrire et dûment vérifiés. Nous sauterons à pieds joints par-dessus les quand et combien. Reste à attaquer la citadelle du POURQUOI. Et ça, c'est une autre paire de manche. Auriez-vous l'obligeance d'accorder quelques mois à l'immoblog pour percer le mystère et d'aborder sereinement les contours de certaines localités?

Un tout grand merci à Yvette, Bernard et Romain pour leur aide précieuse, mais... qu'ils sachent que ceci n'était que le début de nos recherches, à peine une mise en condition ;-)

vendredi 4 janvier 2008

Nos poubelles, un outil statistique de peu de valeur?

"La poubelle, nouvel outil statistique", titre Le Nouvelliste, en ce jour. Le Valais fait oeuvre de pionnier en matière de mesure de l’occupation des stations touristiques, grâce à l’institut Economie et Tourisme de la HES-SO.

Drôle d'idée? Pas tant que ça. A Naples, elles ont le mérite de chasser les touristes. Ici, on préfère faire avec et en tirer bénéfice. Futés, les valaisans ;-)





Lire la suite

jeudi 3 janvier 2008

Le silence sur la montagne

Juste un rêve… pour 2008… retrouver un jour par semaine… le silence de la montagne!

Imperceptiblement au fil des ans, le silence de la montagne disparaît de nos pistes de ski.

J'y retrouve l’univers sonore qui envahit nos vies quotidiennes jusqu'au sommet des pistes. Cela commence par Radio Rhône sur la place de la télécabine devant Bendolla, puis continue par Johnny au départ des Grands-Plans. Il y ensuite le snow park et ses haut-parleurs. Et moi qui rêve de silence comme la chèvre de monsieur Seguin rêvait d’espace.

J’ai longtemps pensé que la musique folklorique distillée au départ du télésiège des Crêts faisait partie du paysage, un peu comme le personnage qui y travaille. Je ne sais plus…

Mais où est passé le silence de la montagne ?

Je sais qu’il faut contenter chacun, alors je rêve juste d’un jour, un tout petit jour sur sept pendant lequel nous pourrions retrouver le silence de la montagne.

Vous, touristes qui me lisez, qu’en pensez-vous ? Manifestez-vous! Rêvez-vous comme moi de silence, de quiétude? Juste un petit jour. Le dimanche est bien le jour du Seigneur. Le lundi ne pourrait-il pas être le jour du silence ???

Mais quoi qu’il en soit, n’oubliez pas parfois, entre deux descentes, de vous arrêter… de regarder… de respirer l’odeur de l’altitude... et d’écouter le silence de la montagne.

Merveilleuses vacances Ă  vous qui me lisez.

Christine, la prof de ski, qui n'a qu'un rêve pour 2008…


La discussion est ainsi lancée. La musique sur les pistes, à votre goût ou pas du tout? L'immoblog saisit la perche tendue par Christine et vous propose une petit sondage sur la question:
  • oui, je souhaite 1 jour de quiĂ©tude par semaine
  • non, la musique sur les pistes me plaĂ®t beaucoup
Soyez nombreux à faire connaître votre opinion [cliquez oui ou non dans la colonne de droite] car... vous pouvez changer le cours des choses!

mercredi 2 janvier 2008

Sauvé des airs!

Imaginez. Votre pire cauchemar.

Vous êtes en télécabine ou assis sur un télésiège et, soudain, tout s'arrête. Dans le meilleur des cas, vous sortez du restaurant la panse pleine - mais pas la vessie - avant de vous enfourner en toute petit nombre dans la cabine. Dans le pire des cas, vous, seul sur votre télésiège en maugréant, enfoui dans votre capuche pour vous abriter de la tempête, "mais que diable fais-je à remonter sur ce truc!". L'arrêt complet, la machinerie ne redémarre plus. Une initiative: chanter "Etoile des neiges".

Un peu galère... z'avez pas mieux comme solution?

Lire la suite

mardi 1 janvier 2008

Blogs de grimentzard(e)s

Qui vous dit que Grimentz est un village perdu au fond de sa vallée? Ça change quoi, dans le fond? A l'ère des nouvelles technologies et des avions, la géographie n'a plus vraiment d'importance pour qui cherche à adapter son mode de vie. Ici comme ailleurs. Un voyage d'une année à l'étranger relève pourtant toujours du challenge. Quitter sa famille pour un bail et partir à la découverte. Au XIIXème siècle [cherchez l'erreur! :-)], durant la grande époque romantique, les jeunes hommes de bonnes familles se devaient de le faire, ce voyage. C'était la condition sine qua non de leur éducation. D'ordre social et culturel, ils sillonnaient alors l'Europe. De ces voyages sont nés des auteurs encore célèbres aujourd'hui, bien qu'ils n'ont certainement pas tout écrit, par souci de décence bien sûr. De cette époque datent aussi les premiers guides touristiques.

L'auteur de l'immoblog a fait son long voyage en 89-90 d'un siècle déjà révolu. Les échanges de lettre avec l'Europe prenaient du temps. Il a fallu, durant les premières semaines d'enthousiasme ou de déception expérimentées à la puissance x, se réfréner de vouloir rentrer à la maison le soir pour raconter. Se contenter de transcrire le plus fort dans un maigre carnet. Une indépendance émotionnellement chèrement acquise. Tant et si bien que le premier coup de fil avec l'Europe, le soir de la St-Sylvestre fut une catastrophe expressionnelle tant la confusion la plus totale régnait. Par où commencer pour tout raconter en un si court instant? Et comment, puisque le français paraissait tout à coup une langue si lointaine et peu maîtrisable (ooooh que si!)? Les états d'âme étaient tout aussi chavirés de l'autre côté de l'Atlantique. Avons-nous réussi à nous communiquer quelque chose de concret et de factuel ce soir-là? J'en doute, mais le souvenir de cette conversation - pour autant que l'on puisse ainsi la définir - restera marqué dans les esprits. Je n'aurais pourtant pu faire mon chemin s'il en avait été autrement avec des contacts trop suivis. Un choix.

Alors qu'aujourd'hui, un jeune n'a plus d'excuses pour ne pas régulièrement donner des ses nouvelles. Indépendamment des natels [pardon... mobiles ou portables], Skype ou autre MSN qui font sans doute le bonheur rassuré des parents à intervalles réguliers, internet permet mille variantes rapides de communiquer, privées ou publiques. Par mail, l'immoblog a donc reçu 2 adresses.

2 jeunes filles du village effectuent actuellement ce type de voyage. Venons-nous toutes les 3 de bonnes familles? Nous vous en laissons seul juge, cher lecteur. Quoi qu'il en soit, l'été dernier, Fanny a pris la direction de l'Australie. Exubérante, elle nous fait part de manière très très spontanée de son expérience et de ses activités. Elle bouge sans arrêt et prend des tas de photos sur le vif pour nous en faire part aussitôt. Alicia a suivi, elle, le coucher du soleil et nage au bord de la côte Est des States. Lorsqu'elle a débuté son blog, elle barbotait avec aise dans son milieu depuis 5 mois déjà. Elle a donc écrit le début de son expérience avec un recul très posé.

De Fanny ou d'Alicia, à chacune sa manière de vivre et de percevoir les événements extraordinaires qu'elles traversent et c'est ce qui en fait le charme sidérant. L'immoblog n'a pas eu connaissance d'autres blogs grimentzards ou anniviards, mais si d'aventure il en existait encore, ce serait un grand bonheur de les lires avec vous.



Voilà. L'immoblog avait simplement envie de débuter l'année avec un thème sympa, motivant et porté sur l'avenir. Fanny et Alicia en sont le prétexte tout trouvé. En leur souhaitant le meilleur pour la suite de leurs aventures et en espérant vivement pouvoir continuer à les suivre, c'est aussi à vous que nos meilleurs pensées pour 20....24 - on a dit? - s'adressent!
Add to Technorati Favorites blogCloud