Faire du woopy jump, c'est s'envoyer en l'air.

Ooooohhhh, mais c'est pas avec ça que vous atteindrez le 7ème ciel! Les astronautes y pourvoient avec leur fusée, mais pas le woopy. M'enfin, ça dépend qui et comment... Icare y est parvenu, mais il en a payé le prix fort. Le woopy c'est d'abord une aile, plutôt fixe et assez structurée, avec un aileron sur son toit. Avec cet engin, on dévale les pentes à flanc de côteau, cooommmme ceci:



Hep! Partez pas en courant! C'était un joke. Du woopy jump, ça ressemble plus véritablement à ça:



Si l'immoblog vous parle du woopy ce soir, c'est parce que les remontées mécaniques de Grimentz, sous l'impulsion d'un pratiquant averti en la personne de Simon Wiget, ont été en mesure d'aménager une piste pour la pratique de ce sport. En Suisse, les seuls parcs autorisés sont Morgins et Grimentz. Planant, n'est-ce pas? Le territoire dévolu au woopy est aux Becs, la langue de neige située entre la rouge des courses qui longe le téléski et la bleue qui rejoint la Tsarva. Retrouvez l'emplacement exact sur le plan des pistes.

La saison du woopy débute dès jeudi, le 15 janvier. Le détail des horaires et des initiations sur le site de notre destination. Et ici, le site officiel du woopy jump.

A propos de pistes, etes-vous comme l'immoblog à ronger votre frein en attendant l'ouverture de la noire de derrière ou LA Lona. Ceci bien sûr sans même oser évoquer l'once d'1 seconde la piste des Chamois qui nous ramène à grand train de Zinal! Alors, suivez notre suggestion et consultez régulièrement les dernières infos des ouvertures de ces dernières sur les infos détaillées des pistes.

Mais... j'y pense tout Ă  coup... pourquoi ne pas tenter le woopy sur la piste des Chamois?!? Non, vraiment?