Les régions sont revues et le seuil du budget qui les définit rabaissé. Le financement devra être consciencieusement réexaminé par la 2ème commission. 2ème commission à laquelle Marylène Volpi souhaite "bien du courage" pour traiter de ce sujet. Elle "espère qu'elle pourra compter sur une direction politique donnée et claire, celle qui a cruellement manqué à la première commission".


Un autre débat qui fait rage chez nous et dont il ne fut, par manque de temps, pas question sur ces pages. La marque Valais. Un petit logo en apparence qui réunit les ingrédients essentiels de notre canton: le fond rouge de son drapeau sur lequel, en blanc, un Cervin stylisé surmonté d'une étoile [nouvelle référence à notre drapeau]. Sous la montagne, le terme "Valais" qui fut testé sur différents marchés européens et mondiaux puis adopté.

Mais pas à l'unanimité puisque les Valaisans du haut, entité germanophone, s'oppose violemment à l'absence du mot "Wallis", bien que ce logo puisse agrémenter toute publicité et slogans variables à souhait utilisant allègrement ce germanophonisme du nom de notre canton.

Ce petit logo rouge et blanc a pour but d'assortir tout ce qui sort de chez nous - produits, services - de tous nos milieux Ă©conomiques.


Le Parlement a également voté oui, hier, pour une initiative privée visant à la création d'une école anglaise sur notre sol. Et plus encore.

Bref. Le point sur les différents votes et débats.