Un reportage dans lequel on apprend que les Flives cachait un projet de 48 chalets dont 24 sont (à demi) construits et toujours 2 occupés/ables [information non vérifiée].

Un président qui s'insurge et dénonce depuis que sa confiance s'est envolée. Inlassablement.

Un promoteur qui n'est pas constructeur et n'y peut rien de cet Ă©tat de fait.

Au moins, on a pu constater que le promoteur se porte bien. On avait eu peur pour sa santé, il y a peu. Pour la clarté du débat, on observe qu'il était posté à l'avant-plan d'un autre grand projet, dont il a ensuite été question. Et votre libre appréciation de l'image donnée de notre village...

Visionnez le reportage!
ou le reportage.

Christophe Clivaz, écologiste valaisan et prof à l'institut d'économie et tourisme de la HEVs, a ensuite donné sa petite analyse des faits. La question qu'on attendait, celle du plan directeur cantonal pour régir les développements de notre canton. Les communes bénéficiant de beaucoup d'autonomie, ce dernier n'existe pas comme tel. Développer des régions par la force de la demande et balancer le tout par des "réserves"? Si on demande aux communes et à leurs habitants, les réserves en l'occurence, qu'en pensent-ils? Se contenteraient-ils de mesures de compensation telles que préconisées?

Visionnez le reportage!
ou le reportage.