L'immoblog ou les vacances Ă  la montagne

Immobilia-Grimentz

lundi 28 avril 2008

Carte postale

Bons baisers de ...

samedi 19 avril 2008

La vacance du blog

L'immoblog cède sa place à votre imagination pour une petite - toute petite - dizaine de jours! Cela est devenu, en cette fin de saison, une nécessité biologique, mais saisissons aussi l'occasion d'une vraie cure de désintoxication. Vais-je tenir sans vous écrire? Le quota a été fixé à une "carte postale". Et c'est tout!

Une dizaine de jours, c'est pas grand chose en regard d'un voyage lointain, mais il revêt, là, en ce moment, une importance capitale. En effet, votre immoblog ne peut pas se targuer d'avoir grandement bourlingué depuis le début de la saison d'hiver. Le plus long trajet fut pour... Martigny! Même pas réussi à faire une pointe jusqu'à Lavey en attendant notre propre centre thermal :-( Du coup, la première sortie de printemps, redécouvrir le paysage du lac et ensuite plus loin vous paraît presque inconcevable. Le temps aussi de bientôt rejoindre la capitale [du Valais], afin d'y récupérer des commandes en rade depuis bientôt 2 mois [au ton de la vendeuse lorsqu'il lui a été demandé de mettre le tout de côté, on comprenait parfaitement les yeux ronds qu'elle devait être entrain de faire. Ah la la, ces gens de la ville! :-D]. Bref, un retour à la vie normale comme vous vous avez repris la vôtre, non?

Pour des raisons de submersion virale avérée, puisque c'est comme pour votre boîte e-mail, ces bêtes-là, votre blog ferme ses commentaires durant ce laps de temps. Le temps d'une bouffée d'air océanique et on revient, promis.

Que rien ne vous empêche pourtant de nous écrire pour partager vos réflexions ou vos informations à l'adresse . Vous serez publié/e/s dès mon retour. Au plus tard.

Merci, Ă  tout bientĂ´t et... travaillez bien!


Au fait, une idée de ce qui m'attend ces prochains jours?

Lire la suite

Tout sur la montagne, enfin... presque ;-)

Chers amis,

On se réveille sous les embruns floconneux ce matin encore. En pensant en frissonnant à ceux qui sont en ce moment-même en course. Suite à une illumination [si, si, ça m'arrive parfois contrairement à ce que vos ricanements sourds le laissent entendre. Quoique bien à tard à mon goût, je vous l'accorde], un lien a été rajouté à chaque équipe, permettant de suivre progression et résultat qui figurent dans le billet Alors, c'est qui qui patrouille c'te année?, commentaires compris [hè oui, je peux bidouiller vos commentaires!].


A la question sur l'ouverture de la cabane de Moiry cet été, Marie-Paule de l'OT [tapez "#MP"] nous fait également parvenir l'information suivante:

Oui la cabane sera gardiennée de mi-juin à fin septembre 2008 par M. Yvan Duc.
Le No de téléphone est le 027 475 45 34, cabane et 024 494 19 34 le CAS Montreux.

Les prix seront :
  • 0 Ă  6 ans gratuit
  • 7 Ă  12 ans Fr. 35.-- 1/2 pension
  • 13 - 18 ans Fr. 40,-- 1/2 pens.
  • et [les plus vieux?] Fr. 59,-- en 1/2 pens.
mail : cabane.moiry@montagne-art.ch site : www.cas-montreux.ch


L'immoblog doit maintenant justifier son salaire et les coûts d'électricité mis en route vers 8h30 ce matin dans nos locaux professionnels, mais il revient vers vous plus tard dans la journée avec une nouvelle qui va vous catastropher.

A toute!

vendredi 18 avril 2008

Bébés huitantuitards - Ken - 8/15

Sur la photo d'un Ken bien éveillé de l'époque déjà, on peut le remettre dans son contexte familial grâche à ses traits. Les belles joues? Le regard amène et curieux? La mimique étonnée? Ou tout cela ensemble, certainement... un coup d'oeil averti le replacera immédiatement parmi la grande clique des Genoud.

Lire la suite

jeudi 17 avril 2008

Les patrouilles d'antan, c'est pas une légende!

L'Oncle Aurel, de la fratrie des Vouardoux, évoque pour le chroniqueur sportif Claude-Alain Zufferey ses souvenirs des premières patrouilles. Une fresque très vivante qui nous plonge dans un univers digne d'une tragi-comédie. On notera l'évolution de ces "petits détails pratiques" liés au matériel, par exemple, qui vous changent la face du monde. Mine de rien.

On se rappelle en effet que, hier, Aurel Salamin nous laissait entendre à quel point la course avait changé depuis 1984. Quid alors de note aïeul Aurel Vouardoux??? Lui l'a faite en 1944 sans se douter une seconde qu'il allait la gagner. 40 ans plus tôt. Mais sans savoir non plus que cette course allait prendre le visage d'un grand drame, dans sa vie.

Bref. Un véritable parcours du combattant.

Lire la suite

mercredi 16 avril 2008

Alors, c'est qui qui patrouille c'te année?

La réponse est peut-être bien connue de la plupart d'entre-nous, mais nos yeux sont rivés sur le grand événement de cette 2ème partie de la semaine et ceux du monde entier avec nous. Enfin, c'est l'impression qu'on en a tant cette course mythique revêt d'importance dans nos fonds de vallée. De Zermatt à Verbier et même bien au-delà!

Qu'est-ce qu'on en dit, chez vous? Sait-on qu'elle existe? Avez-vous seulement idée de quoi nous parlons exactement depuis votre plat pays, vos collines verdoyantes et vos récifs à flanc d'océan ?














Lire la suite

mardi 15 avril 2008

De la fréquentation des pistes de ski chez nos voisins français

La fréquentation des stations de ski a nettement progressé cette année, titre Les Echos, journal économique français.

Une météo favorable cette saison et de lourds investissements expliquent la forte affluence constatée en montagne jusqu'au printemps. Mais l'évolution structurelle de l'offre demeure préoccupante.

Saison 2007 difficile, hébergeurs désormais comblés, affluence étrangère car les français ont vue leur pouvoir d'achat "contracté" d'où le raccourcissement de leur période de vacances. Mais les auteurs de l'étude de Protourisme [on le sait, les français sont mieux armés que nous pour établir des chiffres statistiques...] "estiment urgent de s'atteler à la rénovations d'appartements locatifs peu confortables mais dont les prix augmentent et à la sédentarisation de l'usage de ces logements. Une part croissante du parc locatif est transformée en résidences secondaires dont le taux d'occupation, beaucoup plus faible, a de moindres retombées sur l'économie locale. Ils préconisent donc de réaffecter les aides (défiscalisation) vers ces hébergements locatifs plus productifs et d'arrêter celles qui concernent le neuf et "ne font que favoriser la spéculation immobilière en rendant la montagne hors de prix pour la majorité des ménages et des habitants". Dixit l'étude.

Il est aussi important de souligner une partie précédente de l'article: "La montée en gamme de l'offre d'hébergement touristique en montagne ainsi que le hausse des prix des locations d'appartements ont eu pour conséquence une progression de 7% des prix pratiqués et un accroissement du chiffre d'affaires des hébergements touristiques (...)". Bref, les hôtels et les villages de vacances rénovés ont même eu droit à une croissance à 2 chiffres, d'après l'article.

Donc, la qualité paie et se paie. Pour le reste, on ne se gênera pas d'utiliser certains passages de ces écrits à notre convenance en fonction de l'actualité à venir, mais rien ne vous empêche de considérer ces éléments à la lumière de notre propre politique jusqu'à présent.


Question subsidiaire: avez-vous rempli le sondage que notre commune a mis sur pied? Dernier moment pour vous y atteler!


L'article
Le site

lundi 14 avril 2008

Un postier s'en vient

Ce matin-même, notre nouveau postier troque sa tenue d'apprentissage [photo] pour un jaune de travail-cravate plus en adéquation avec sa fonction.

A l'heure de l'interview, sans embage une première question:
- Pourquoi une personne probablement originaire de St-Luc, habitant Chandolin, vient-il travailler Ă  Grimentz?
RĂ©ponse du tac-au-tac:
- ... fusion des communes!
Et toc.

La situation postale est précaire dans toute la Suisse depuis quelques années, un mystère pour personne. Entreprise privée ou pas, la poste doit faire face à de nouvelles conditions-cadres. Pour Anniviers, vous connaissez mieux que l'immoblog l'évolution imposée. Pour la suite, on pourrait d'ailleurs imaginer que la poste de St-Luc que vient de quitter notre homme du jour soit en sursis.

Lire la suite

dimanche 13 avril 2008

Les commerçants se réunissent à nouveau - on ouvre l'été - part II

La séance des commerçants de mercredi soir a d'abord abordé le sujet de l'été à venir pour permettre à l'OT de présenter ses ambitions. L'immoblog a préféré clore l'hiver en premier en revenant une dernière fois sur la question de la fermeture des pistes dans son premier volet. Nous attaqons ici le deuxième volet de cette même séance:

Nos yeux se tournent désormais vers l'été et l'automne. Tout au moins dans notre imagination avec la préparation de nos activités. L'OT, déjà très forte en la matière, adapte sa stratégie d'accueil. Bonifie, aurait-on envie de corriger.



A Grimentz en tout cas, nous bénéficions d'une clientèle d'excursionistes très importante et ça trottine vachement dans nos ruelles le dimanche. L'OT a donc décidé d'adapter ses horaires et seuls quelques dimanches - bien moins d'une 10aine - seront à Grimentz d'une tranquilité absolue. Ceci en vraiment morte saison. Le mouvement est suivi par les remontées, la piscine, les hôtels, les commerces, la route du barrage et toutes sortes de animations. La saison estivale se poursuivra ainsi jusqu'à fin octobre.

Lire la suite

samedi 12 avril 2008

Les commerçants se réunissent à nouveau - on clot l'hiver - part I

C'est sur une remarque gentiment ironique à propos de nos teints blafards en cette fin de saison que la séance s'est ouverte. En effet, malgré les mines parfois bronzées, cernes et teints brouillés mettaient bien en évidence l'intensité de l'hiver-éclair que nous avions tout juste dernier nous. Pour ma part, j'ai drôlement apprécié ma grâce matinée de ce matin. Bref, on revient à nos flocons.

On parle d'hiver économico-touristique, donc, car l'hiver de la météo ne nous lâche toujours pas. Le village s'est à nouveau réveillé tout saupoudré de sucre glace, ce matin. A priori, la lune et l'équinoxe de printemps (le 20 mars au matin, cette année!) n'ont aucune influence sur ce genre d'éléments. Ni le réchauffement climatique qui reste dans un flou conceptuel assez magistral pour notre petite réalité, n'est-ce pas....



Pour accélérer la clôture de cet hiver qui n'en finit pas alors que nos pistes sont déjà fermées, on ne peut cacher que le débat qui a eu lieu sur ce blog - comme partout ailleurs et surtout sur nos pistes bien trop bonnes au dernier jour - a évidemment aussi été remis sur le tapis par un des commerçants, chiffre d'affaires et rentabilité obligent. Yves - directeur - et Nico - président - ont donc argumenté sur la question. Une fois de plus?

On résume la discussion et on jette un coup d'œil aux saisons à venir avec quelques surprises à la clé:

Lire la suite

jeudi 10 avril 2008

Ouvertures d'entre-saison

Si, tout comme l'immoblog, une distraction légendaire vous caractérise, alors vous aurez besoin de ce fichier sponsorisé par l'OT pour affronter la période creuse de l'entre-saison.

Il s'agit des ouvertures / fermetures des différents commerces de la station, station qui se mue en paisible petit bled de fond de vallée jusqu'à l'été. Enfin... on l'espère.

Ce soir, l'immoblog est sur le front à l'Unipop, mais pas du côté des élèves. Je ne m'attarde donc pas avec vous aujourd'hui. Ceci pour atteindre une concentration d'enfer et accessoirement ne pas trop stresser. Je remets donc à demain le petit compte-rendu de la séance des commerçants d'avant-hier soir. Sachez juste que nous enterrons l'un des participants dans 2 jours et que nous prenons régulièrement des nouvelles des personnes qui se trouvent au CHUV et aux soins intensifs de l'hôpital de Sion, tant cette séance s'est admirablement bien déroulée :-)

A demain donc!

mercredi 9 avril 2008

Bilan et vision d'avenir des remontées mécaniques d'Anniviers (rma)

"Un chiffre d’affaires en forte hausse", titre le Nouvelliste sous l'analyse de Charly Arbellay de la rencontre des remontées mécaniques d'Anniviers samedi dernier à St-Luc. Rhone FM avait mentionné l'affaire sur le vif, ce même samedi dans ses nouvelles de 18 heures avec l'interview du président sortant Nicolas Salamin (...).

Avant tout, une synthèse et une réflexion vous sont proposés par l'immoblog vus sous l'angle des activités, entre autre politiques et économiques de notre vallée, dont il est abondamment question sur ces lignes, mais aussi pratique des activités de vos remontées mécaniques car ceci vous touche plus directement. On attaque tout de suite la pente par quelques chiffres.

Lire la suite

Sondage des communes d'Anniviers

Faites part de votre opinion aux communes d'Anniviers! Donnez votre avis...

Le sondage qui vous est soumis est réalisé par les communes en collaboration avec l’HES SO Valais dans le but de recueillir votre opinion sur différents aspects, notamment touristiques, agricoles et politiques de notre belle vallée.

Si vous lisez ce blog, c'est que, d'une manière ou d'une autre, vous êtes tout à fait concerné/e/s par notre région et son évolution. De plus, les pistes ayant fermé ce week-end, vous êtes à la recherche d'une activité pour ce week-end, nous en sommes convaincus :-)

Bref.

Vous êtes domicilié en Anniviers, cliquez sur le lien suivant :
http://sphinx.hevs.ch/clc/residencesprincipalesanniviers/questionnaire.htm

Vous possédez une résidence secondaire en Anniviers et parlez français :
http://sphinx.hevs.ch/clc/residencessecondairesanniviersf/questionnaire.htm

Sind Sie EigentĂĽmer im Eifischtal und sprechen Sie Deutsch?
http://sphinx.hevs.ch/clc/residencessecondairesanniviersd/questionnaire.htm

Are you landlord in Val d'Anniviers and you are an English speaking person?
http://sphinx.hevs.ch/clc/residencessecondairesannivierse/questionnaire.htm

Vous pouvez également accéder à ces mêmes questionnaires sur www.anniviers.org où vous trouvez de nombreuses autres informations.

DĂ©lai de retour des questionnnaires: mardi 15 avril prochain. Donnez votre avis et aidez-nous Ă  avancer de concert!

mardi 8 avril 2008

Un postier s'en va

Tout fout le camp, en cette fin de saison. Même le postier nous quitte. C'est prévu pour ce mercredi, 8 avril. Didier Vergères rejoint des altitudes plus raisonnables.

Son sentiment face à ces dernières journées à Grimentz? De la tristesse, sans doute, mais inutile de s'y appesantir, sinon on n'avancerait pas. De toute manière, il n'a pas vraiment le temps d'y penser et il avoue clairement avoir de la peine à anticiper ce départ.

La saison tout juste terminée, il attaque rapidos 2-3 jours de (in-)formation avec notre futur postier, que l'immoblog vous présentera le 14 avril prochain. Les différents relais de poste se suivent sans relâche d'ici lors. Puis, le reste droit derrière mais déjà loin de Grimentz.

Loin?

Lire la suite

lundi 7 avril 2008

Ouverture officielle le 20 décembre prochain

Aller, courage, les pistes ouvrent le 20 décembre 2008 pour une longue saison. En attendant, voici le paysage de cette fin d'apèrs-midi. Il est vrai que le village s'est à nouveau réveillé sous un manteau blanc et que le soleil - radieux pourtant! - ne suffit pas à réchauffer un fond d'air bien frisquet.

Faites de beaux rĂŞves ;-)

Ça n'existe certainement que chez nous!

Une petite affiche en forme de clin d'oeil qui fait joliment sourire tout en laissant bien songeur. En connaissez-vous beaucoup dans le style?

Cette photo a été prise aujourd'hui même à Vissoie. C'est une histoire vraie et l'immoblog classe ce billet sans hésitation dans la catégorie des curiosités locales!

Chers clients. Si le magasin est fermé et que vous avez besoin d'une plante, d'un arrangement sec ou d'une terrine, SERVEZ-VOUS! Et vous passerez dans la semaine régler votre achat ou glisser votre adresse dans la boîte aux lettre pour une facture. Merci... Et au plaisir de vous revoir... La fleuriste

dimanche 6 avril 2008

La dédicace

Inutile de revenir sur la qualité des pistes de ski aujourd'hui. On ne ferait que de retourner le couteau dans la plaie. Par contre, il ne fallait plus se référer aux piquets de sécurité des remontées pour louvoyer parmi les séquences nuageuses de mars et on a pas manqué de le faire remarquer à l'immoblog ;-)

Or, l'animation, la vraie, se déroulait au restaurant d'altitude. Le souk d'Istamboul y aurait fait pâle figure tant cela fourmillait de rires, de palabres et de musique. Pourtant, ce qui marquera sans doute les esprits des grimentzards et de leurs hôtes en cette journée, c'est la poignante dédicace en chanson de Paula et Susanna. Quelqu'un savait-il qu'elles chantaient si bien?

Pardonnez la piètre vidéo, mais l'effet de surprise étant c'est tout ce qu'il m'a été possible de faire. Quoi qu'il en soit, l'émotion était à son comble, c'est le moins qu'on puisse dire.



samedi 5 avril 2008

Ben voilĂ ...

Les derniers touristes sont sur le départ. Et pourtant ce soir, nombres de propriétaires sont encore présents dans la station. Bien des maisons sont illuminées, les volets pas encore fermés. "Les lits sont chauds", diraient certains du tac-au-tac.

Tous ces gens ont bien compris qu'il s'agissait de ne laisser en aucun cas filer la bonne occase, le dernier week-end.

Demain, dernière journée de la saison d'hiver. Incroyable, personne n'a envie d'y croire tant les conditions sont bonnes. Et pourtant... il n'y aura plus suffisamment de monde pour nous permettre d'exploiter nos remontées, désormais. Il faudrait pour cela au moins 500 personnes par jour pour justifier une ouverture prolongée. Ou un équivalent en plusieurs dizaine de milliers de francs. C'est dommage que mon beau Jules friqué n'était qu'une illusion, en l'occurrence, car il aurait pu nous arranger le coup ;-)

Bon, on arrĂŞte de moronner. Dernier tour de piste, demain, profitons!


NB. L'année prochaine, ouverture officielle des pistes d'Anniviers le 20 décembre 2008 et fermeture des pistes le 19 avril 2009. Bookez, now!

"La retraite, c'est faire autre chose" - La preuve par Jean-Pierre

Un grimentzard, Salamin de surcroît, à l'honneur encore. Jeune retraité, tout comme Elisabeth ce soir. Comme elle, il n'envisage aucune oisiveté, aucun farniente. Un anniviard dépérirait en effet bien trop vite à ce petit jeu!

Un parcours professionnel passé dans le monde de l'éducation, chanteur confirmé, meneur de troupe, il n'aura pas échappé à Charly Arbellay du Nouvelliste que notre homme saura mener son monde au doigt et à la baguette, qu'il exploitera avec beaucoup de sérieux et de profit un fabuleux gisement d’or gris. En clair:

Un Anniviard succède à la très populaire Bernadette Roten à la barre de la Fédération valaisanne des retraités.

Lire la suite

vendredi 4 avril 2008

Figarette s'en va

On ne peut prendre Elisabeth en photo que sur le vif. D'une timidité pas maladive pour 2 sous, elle préfère pourtant la récalcitration face à ce genre d'exercice. Mais elle ne vous en veut pas si vous y parvenez. Le jeu en valait pourtant la chandelle car l'occasion risque de ne plus se représenter.

Elisabeth en coiffeuse, c'est la dernière fois aujourd'hui.

Au début des années 70, soit il y a 39 ans, la jeune Elisabeth s'en revenait à Grimentz après un apprentissage et une saison de ski "en extérieur" [du village, s'entend]. L'histoire de la coiffeuse Elisabeth a débuté alors de manière intimement liée à celle d'Immobilia. Pas très clair? Aller, on plante le décors. Accrochez-vous:

Lire la suite

jeudi 3 avril 2008

Humeur du Jour


C'est bien sympa lĂ -haut!

3 avril 2008 - CHRISTIAN DAYER - lu dans le Nouvelliste en date d'aujourd'hui:

"Cela faisait plusieurs années que je n'étais plus monté sur les pistes anniviardes. L'autre jour j'ai fait mon grand retour sur les boulevards enneigés de Grimentz et cette journée restera gravée dans ma mémoire. Tout avait fort bien débuté quand, en manque de monnaie, je poussais la porte d'un petit supermarché de la station situé tout proche du départ de la télécabine. La vendeuse supersympa s'empressa de satisfaire ma demande, un grand sourire aux lèvres.

A l'heure de la pause, je rejoins le resto d'altitude de Bendolla pour casser la croûte. Trois minutes de queue allait me permettre de choisir tranquillement le menu. En passant devant l'office, pas de stress apparent mais un personnel efficace, courtois, bien élevé. Au bout du comptoir, une caissière sympathique prend le temps de me regarder dans les yeux en me disant «Merci monsieur. N'oubliez pas votre monnaie. Bonne journée!»

Je crois rêver car il n'y a pas bien longtemps, dans une autre station du Valais central, j'ai vécu tout le contraire avec accueil glacial et personnel désagréable.

Du côté de Bendolla, moi je parie que le caractère jovial de Paul, le gérant, a déteint sur tout le personnel."




Illustration 1: la caissière, peut-être?
Illustration 2: l'Ă©quipe de cuisine qui bosse dur

Dommage, il me manque la photo du patron mentionné... pour la prochaine fois :-)

Lien



L'USPI-Valais contre-attaque!

Lex Koller, crise bancaire, retards dans les retours d’acte au Registre foncier de Sion, «amateurs» investissant le métier… L’USPI-Valais (Union suisse des professionnels de l’immobilier) a tenu ses assises générales hier. Le point avec son président, Daniel Fontannaz. Entretien Geneviève Zuber, dans le Nouvelliste de ce 2 zavril 2024.

Lire la suite

mercredi 2 avril 2008

L'immoblog - THE revival

Chers amis immoblogueurs,

La pression, depuis mon annonce de fin du monde, a été considérable, incroyable, inimaginable! Du coup, j'ai cédé. Les sirènes d'une nouvelle vie de farniente... tout a volé en éclat. J'ai renvoyé le prétendant et je m'y recolle avec d'autant plus d'entrain que j'ai failli vous perdre. J'en connais maintenant le prix et je retiens la leçon.

L'immoblog reprend donc du service avant même d'avoir cessé, avec une nouveauté exceptionnelle à la clé. Votre blog a désormais son enseigne propre. Dès aujourd'hui, vous pouvez aussi l'atteindre à l'adresse:

www.limmoblog.ch!

Le souci de simplification, ou de standardisation si vous préférez, était pendant depuis plus d'une demi année. De longs pourparlers ne m'ont pas permis de faire l'acquisition de l'adresse "immoblog", mais tout compte fait, limmoblog.ch pour THE immoblog, c'est tout simplement parfait!

Ainsi donc, L'immoblog.ch espère ainsi encore longtemps rester cher à vos lectures et obnubiler vos pensées.



La passion du blog s'entretient ici depuis maintenant 1 année et demie! L'unipop lui a demandé de la partager. La partager? C'est presque tous les jours, avec vous, mais la partager dans le sens créatif du terme.

Cela tombait trop bien. L'immoblog.ch en a marre de faire joujou en solitaire et ne peut plus couvrir tous les sujets qu'il souhaiterait. Un blog à Zinal, un blog à St-Luc, un blog à Verco, à Vissoie, à Ayer, à Chando ou même à Fang? Imaginez la dynamique de notre vallée face aux yeux du monde entier, Chine non comprise! [Non... vraiment pas?...] Mais peut-être avez-vous d'autres intérêts à partager.

Vous ĂŞtes la personne qui a envie d'y participer!

Inscrivez-vous donc dès maintenant au cours "Créer son blog". Venez découvrir les arcanes d'une passion qui pourrait devenir la vôtre et partager vos soirées des jeudis 10 et 17 avril prochains!

Ne jamais cesser d'évoluer, tel est notre maître-mot en cette belle soirée de solitude retrouvée :-)

mardi 1 avril 2008

Ce qui devait arriver arriva!

Voilà. La décision a mis du temps à mûrir, elle a été douloureuse à prendre. Faire la pesée des intérêts de ma vie est l'une des plus cruciale réflexion à mener, surtout lorsque cette dernière met en jeu un commerce et les espoirs de toute une famille!

Les grimentzards le savent déjà pour avoir été témoins des faits, puisque nous nous côtoyons au quotidien. Ils s'en doutaient donc.

Moi qui pensais avoir dépassé le migrosdata depuis un certain temps déjà, j'ai pourtant rencontré l'âme-sœur. Enfin! s'exclamerait ma mère. Et pourtant, cela se fait à son détriment car cette rencontre implique un déchirement.

Lire la suite

Add to Technorati Favorites blogCloud