• amĂ©liorer la position de la femme dans les rĂ©gions considĂ©rĂ©es comme pĂ©riphĂ©riques
  • faciliter l’apprentissage des technologies de la communication
  • promouvoir et renforcer des projets d’entreprise innovateurs
  • rĂ©aliser des collaborations entre les secteurs de l’économie, de l’éducation et de l’administration
  • concevoir la prĂ©sence active de la femme ayant une famille dans le dĂ©veloppement rĂ©gional

Comment? pAA présente clairement sa démarche à travers son blog "de présentation de la formation parcoursArianna Anniviers et de référence des projets nés au cours de la formation qui sont en train de se réaliser".

Une idée concrète des projets en ébullition derrière cette entité? Par exemple ici!


On tire un peu sur notre fil rouge et on continue allègrement notre chemin.

C'est à Zinal que nous embarquons pour suivre le cours de la NaviZence [pour ceux qui comme l'immoblog sont dYslexiques du S et du Z. Attention... Zalamin n'est pas reconnu par l'académie, pardon... l'Académie] et sortir de son lit un instant pour embastiller la Tour de Vissoie.

Claire fait, selon nos sources, partie intégrante du groupement énoncé ci-dessus. Une formation journalistique, une curiosité sans faille pour notre identité forcément mêlée d'un zeste [pas seste] de conscience ethno-sociologique, elle nous y a concocté une expo qui nous parle de notre futur:

Anniviards, vous avez Ă©crit votre histoire !


avec la question brûlante demain, vers quelle fusion?

C'est Ă  la Tour jusqu'Ă  la fin du mois seulement!