L'immoblog ou les vacances Ă  la montagne

Immobilia-Grimentz

lundi 30 juin 2008

Du lino

Comment rénover votre intérieur de manière écologique et simple pour propriétaires et locataires. C'est une rubrique [Décologie] d'une émission de la TSR qui vous parle de votre chez-vous et vous présente aujourd'hui le linoléum, lino pour les intimes.

"Le lino n'est plus ce vieux plastique qui recouvrait le sol des cuisines de nos grands-mères, mais un matériel 100% naturel à base d'huile de lin et de liège". Bilan écologique positif, il est fabriqué au Tessin bien que jute et liège soient importés. Il résiste aussi mieux à travers le temps que certains sols en pvc (pétrole).

Lire la suite

dimanche 29 juin 2008

Nostalgie quand tu nous tiens

Des venelles écrasées par la chaleur à l'ombre des cerisiers, des balcons déserts sous de petites fenêtres béantes, un soleil de plomb sous lequel seuls les oiseaux trouvent encore l'énergie de s'égosiller. Le bruissement des fontaines.

Seul ce dernier élément ne trouve aucun pendant - ni contraste - aux éléments de cette description.



On est ici dans un village de moyenne altitude du Val d'Anniviers, mais ruelles et raccourcis nous ramènent tout droit dans les pueblos blancos de la Sierra Nevada, quelque part à 2h30 de voiture sur les routes chaotiques qui quittent le plateau de Grenade. Là-bas, les oliviers remplacent les cerisiers, les poivrons sèchent aux rares balcons et le longs des murs - ils font office de "verdure" dans un pays qui souffre d'eau 3 mois par année.
Les placettes et terrasses, parfois identiques aux nôtres, ne sont d'aucune utilité à l'heure où les touristes déambulent. Il vaut mieux se calfeutrer pour ne pas prendre chaud.









Un peu plus loin, une tout petite église entourée d'une végéatation luxuriante de feuillus s'étalant jusqu'au lointain pied des montagnes évoque soudain les rondeurs accueillantes de la Forêt Noire. Ou la Bohême. Tant et si bien que l'imagination poursuit son chemin, longe le cours du fleuve pour se perdre dans les contreforts transylvaniens.


Lire la suite

vendredi 27 juin 2008

Tempértaures douces

températures douces à 2'600m A Grimentz et dans le Val d'Anniviers ces jours-ci, les températures sont douces. En soirée, les fenêtres aspirent par leurs bouches béantes un air apaisant, même... un peu rafraîchissant. Nos gros duvets nordiques aptes à réchauffer les coeurs les plus endurcis en hiver n'ont qu'une fonction de confort plus que de nécessité.

En journée et en altitude, l'eau trop froide du barrage [j'ai testé] demeure pourtant un élément de décoration et de repos de l'âme essentiel. Il a même mis les pieds en éventail. On est ici très très loin de la pollution des villes. Le glacier vous tend des bras amicaux. Les sables sahariens l'ont chargé d'un lourd maquillage qu'il conservera tout au long de la saison. Carnaval en été, ça nous change de l'ordinaire. C'est peut-être tout simplement la mode, cette année. Finaud celui qui aura mis la main sur le grand couturier.

Bref. Ici, c'est pédale douce...

Ce roman en photos,

Lire la suite

mercredi 25 juin 2008

Le Conseil Fédéral in corpore à Grimentz - c'est officiel!

On vous l'annonçait en primeur la semaine dernière, le Conseil municipal de Grimentz officialise ce soir l'information. On attend donc plus que de les voir venir, nos 7 chamois!



Le Conseil fédéral sera présent à Grimentz le 4 juillet prochain dès 10 heures.




Le programme:
Le Conseil fédéral se rendra tout d’abord à l’Eglise du village pour assister dès 10h15 à un concert du Trio Nota Bene (des instrumentistes valaisans de renom), auquel toute la population anniviarde et les touristes intéressés sont également invités.

Dès 10h45, un apéritif sera partagé sur la place du village (à la scierie en cas de mauvais temps) et l’occasion sera offerte à tous les participants de pouvoir dialoguer avec les membres du gouvernement fédéral, en présence des Conseillers d’Etat du Canton du Valais et des autorités communales de la vallée.

Votre immoblog opine du chef lorsque la commune
souhaite qu’un grand nombre d’habitants de Grimentz et du Val d’Anniviers saisissent cette chance unique de pouvoir côtoyer les plus hautes autorités du pays et partager avec nos Conseillers fédéraux un moment de convivialité et d’échanges fructueux.

Elle invite donc cordialement toute la population de Grimentz, d'Anniviers, résidents, forains ou touristes,... et se porte d'ores-et-déjà garante pour l'apéritif. ;-)

Un moment furtif de l'histoire à ne laisser filer sous aucun prétexte! Serez-vous de la partie?

mardi 24 juin 2008

Ça plane à Grimentz

On avait vu Grimentz en 1920. D'en face. Voici Grimentz en 2008. D'en haut:



Magique, n'est-ce pas?

Cette photo aérienne, on la doit à Andy, grand ami de Grimentz et de ses habitants depuis des lustres, l'immoblog en atteste personnellement. Andy est un fervent des sports de montagne. Non content d'avoir tâté de la planche comme un pro pendant de nombreuses années, on découvre ici ses penchants pour la voile et la chambre noire.

"Grimentz by flight" vous est proposée par l'office de tourisme qu'on n'ose plus présenter. Dans sa version maquillée ci-dessous, elle vous indique les nombreuses - très nombreuses - facilités qui quadrillent notre village. Et même les routes, oui!, puisque personne n'a encore eu l'idée de nous inventer des soucoupes volantes à hydrogène!



Comme l'immoblog ne fait pas dans la dentelle, une petite explication s'impose Ă  ce stade:
  • la première image, lorsque vous la gratouillez de votre souris, vous donne accès Ă  une illustration plus... aĂ©rĂ©e de notre village, vue du 7ème ciel
  • la seconde cache derrière elle un plan au format pdf complet et passablement volumineux de notre station touristique, celui-lĂ  mĂŞme que vous retrouverez dans la brochure de Grimentz Ă  votre arrivĂ©e
C'est qui qui râle que la préparation aux vacances est rude? Non, mais!...

lundi 23 juin 2008

Un écho de Moiry pour cet été

Un programme fourni à gérer au gré de vos possibilités et de vos envies:

  • Samedi 5 juillet : participation au Kiosque Ă  Musiques [au lendemain du passage Ă©clair du Conseil fĂ©dĂ©ral]
  • Dimanche 20 juillet 2008, 10H00 : Messe et concert Ă  Bendolla [au lendemain de l'assemblĂ©e des actionnaires des RM]
  • Dimanche 27 juillet 2008, 11H30 : Messe Ă  l’Alpage de Moiry
  • Mardi 31 juillet 2008 : Inauguration des Pierres Ă  cupules et Manifestation du 1er aoĂ»t
  • Vendredi 15 aoĂ»t 2008, 11H00 : Messe de l'Assomption
  • Animation du Firong du 15 aoĂ»t 2008, dès 17h00,… [on apprĂ©cie la rĂ©serve pour l'heure de fin]
  • Samedi 16 aoĂ»t 2008, 10H00 : FĂŞte patronale : Messe et concert

A défaut d'avoir assuré une présence à la messe de la Fête Dieu [l'agenda de l'immoblog était bien sûr overbooké ce jour-là... hum], c'est la fille du soliste qui nous fait parvenir la vidéo exceptionnelle que voici en attendant de retrouver le choeur en live sous nos cieux ensoleillés:





C'est bon, vous êtes bien tombé/e/s par terre? Alors demain... l'immoblog vous envoie en l'air!

dimanche 22 juin 2008

Retentissant écho de Weinfelden pour un événement historique

Un choeur mixte enchanté et d'une dynamique à vous percer les tympans nous en revient de Suisse allemande. Il nous fait l'amitié - et mâche prodigieusement le travail de l'immoblog qui n'en devient dès lors que la vitrine - de nous raconter son échappée. On leur cède carrément la parole, une parole agrémentée par du matériel photos, le tout fourni pêle-mêle par Jean-Pierre, Véro, [Masty pour les intimes], Riquet, Christian et Monica,... bref, un vrai travail d'équipe, quoi! La parole donc au bel canto:

Echo de Moiry et Fête Suisse de Chant: événement historique.

La société de chant de Grimentz s’est décidée de prendre part à la Fête Suisse de Chant à Weinfelden, un peu sur un coup de tête, pour vivre (pour voir disaient les membres et pour chanter selon le directeur), comment se déroulait une telle manifestation.

Le 14 juin, à 04H00, le lever fut un peu pénible et les derniers préparatifs vite exécutés, le bus de «L’Oiseau Bleu », conduit par Arthur Felippe, s’en allait à 05H00 avec 17 choristes de Grimentz (seul Gérard manquait avec beaucoup de regret et de compréhension, en raison de l’inalpe qu’il ne pouvait manquer pour des histoires de reine…).

Lire la suite

samedi 21 juin 2008

Beau temps mais pas belle neige!

Spécialiste météo haut-valaisan, Georges Nellen nous prédit un été beau quoique pas trop chaud, un septembre moitié-moitié et un octobre splendide. Ça tombe bien, il se passera un tas de truc cet automne à Grimentz. Mais... au vu du bel été qui fait tout de même grimper, mine de rien, nos températures à 34°C - c'était aujourd'hui "en plaine" - l'équipe d'IG ne peut que vous conseiller de réserver votre séjour à la fraîcheur des soirées montagnardes pour des nuits garanties agréables.

On vous laisse admirer le beau soleil d'aujourd'hui et la petite araignée qui a daigné reposé ses pattes une partie de la journée sur notre webcam [c'est celle qui est tombée de mes cheveux hier, AAAAAAAAAHHHHH!]. Prenez aussi soin de jeter un coup d'oeil à notre météo pour vous convaincre du bien fond des dires de votre www.limmoblog.ch :-)

vendredi 20 juin 2008

Un remède pire que le mal

Tel est le titre de l'écrit de l'invité du jour au Nouvelliste. L'invité? Simon Epiney. Le sujet? La lex koller et sa fameuse interdiction de vente aux "étrangers" ou non-résidents suisses. C'est juste en passant...:

Le Parlement fédéral vient donc de renvoyer la copie à son expéditeur. L’abrogation de la Lex Koller préconisée par le Conseil fédéral n’est plus d’actualité. Peut-être faut-il à la réflexion s’en réjouir.

Les préjugés et les clichés ont la vie dure dans notre pays. La majorité de la population helvétique qui vit dans les agglomérations considère avant tout le développement alpin comme une atteinte au paysage ou un bradage du sol national.

Lire la suite

jeudi 19 juin 2008

Assemblée primaire de Grimentz - the very last one

La population avait doublé, ce soir-là, sur les rangs de chaises à la salle polyvalente. En effet, l'événement fera date car les citoyens se rencontraient pour la dernière fois [précédentes assemblées], en tout cas sous la version ordinaire de l'assemblée, sous l'égide de la commune, de son président et de ses conseillers. Tant est si bien qu'il a rapidement commencé à faire chaud dans la salle.

L'ambiance s'est en effet très vite décontractée malgré la solennité du moment, pour un rythme de croisière qui devait nous permettre de tenir sur durée. Du coup, on a beaucoup échangé, mais cette fois avec une animosité tout à fait contenue [toute référence à d'autres assemblées est absolument fortuite]. On a également voté plus que de coutume.

L'assemblée en quelques points résumés.

Lire la suite

mercredi 18 juin 2008

Le Conseil Fédéral in corpore à Grimentz - info ou intox?

Chers amis immoblogueurs,

Ok, je sais que je n'ai pas toujours été très réglo avec vous. J'en veux pour preuve les 2 gros canulars [ou hoax et ceci pour ceux qui ne l'auraient pas encore compris] des 1erS avrilS 2007 et 2008. Mais celui-ci N'EN EST PAS UN! M'enfin... je vous le confie pour le moment sous le sceau du secret, alors tâchez de ne pas trop éventer l'affaire ;-)

Samedi le 5 juillet prochain, le Conseil Fédéral Suisse, sous l'aile [radicale ou pas] de Môsieur Couchepin, organise sa promenade d'école... à GRIMENTZ! Suivi du Conseil d'Etat car telle est la tradition helvétique en cette occasion.

Ce jour-là, ces dames et messieurs seront, d'après nos sources, déposés en hélico dans un endroit pas très éloigné - déposés, pas jetés - pour une gambadée à hauteur de chamois puis une rencontre avec la population au centre coeur palpitant de notre beau village.

Trop beau pour être vrai? Vous ne croyez pas votre immoblog adoré? Quelque part, l'immoblog en a les yeux si écarquillés que lui non plus. Pour avoir le fin mot de l'histoire, vous pouvez prévoir une excursion matinale pour rattraper l'hélico le samedi 5 juillet vendredi 4 juillet prochain ou alors vous reconnecter sur ces mêmes pages dès le lendemain. Rendez-vous est donc pris!


Sur la photo, ce sont les seuls qui affrontent l'objectif du regard (de gauche Ă  droite):

Lire la suite

mardi 17 juin 2008

Avis mortuaire

La communauté grimentzarde, suisse et portugaise confondue, s'est réveillée stupéfiée hier matin. Un hélico sur nos têtes au milieu de la nuit, l'événement est suffisamment exceptionnel pour être considéré avec nombre de points d'interrogation. Accident? Altercations? Des cas de figures improbables, mais que la réalité a pourtant de loin coiffés au poteau. Sans crier gare, Oswald, jeune retraité, laisse Simone et toute une famille dans la peine.

Veillée et ensevelissement sur l'annonce officielle.

On s'Ă©tonne de l'acharnement du sort...

lundi 16 juin 2008

La journée de tous les combats

Après les vaches, le ballon. Il faisait pourtant si chaud à l'intérieur de la scierie que, malgré le froid sibérien qui oppresse nos géraniums, la porte demeurait grande ouverte.

Les spectateurs commençaient pourtant tout juste à affluer en nombre [chiffre sous-entendu à mettre en relation avec notre population, bien sûr] devant le grand écran qui y était installé. On était avant la 46ème minute pour sûr [ça, c'est quand, plus tard et de retour à la maison, j'ai songé à allumer ma télé pour m'informer du score. Ça ne m'avait pas du tout effleurée au moment des photos :-)]. 3 pelés... suisses, précisons, et 15 portugais, le combat dans la salle semblait fort inégal, bien plus de vert que de blanc parmi tant de rouge. Du vert des bières aussi et on croyait encore que les suisses riraient jaune :-0










On se le rappelle, c'était avant la 71ème minute, mais c'était aussi avant l'hélicoptère...

dimanche 15 juin 2008

Beau temps belle neige...

...comme disait l'autre au micro ce matin.

En effet, passé 1850 mètres, c'est ce à quoi on devait s'attendre. Et l'alpage d'Avoin se situe juste au-dessus. Ou un peu en-dessous des pistes de ski de Bendolla. C'est là que les vaches du coin ont été amenées en estivage. Sous un neige battante, nous sommes donc arrivées sur les lieux.

Chez nous, les vaches ne passent pas leur temps à paisser et regarder passer le train. Primo, on n'a pas de train à cette altitude et, deuxio, nos vaches ne connaissent pas l'usine, ce sont de mauvaises ouvrières. Elles préfèrent la guerre. Pendant que d'autres se dandinent tranquillement à quelques mètres d'elles avec aucune idée de ce qui se passe dans la cervelle de leurs cousines marsiennes, nos hérensardes s'affrontent, yeux globuleux et cornes au vent. Elles font semblant de brouter tranquilles, mais elles jaugent leurs voisines. Des gladiateurs à côté, c'est idiot et d'une tactique assez primaire. Lorsque l'autre capte, elle a le choix. Soit elle se tire vite fait parce qu'elle voit qu'elle a à faire à plus forte partie, soit elle relève le défi. Elle fait alors volte-face et commence à gratter furieusement la terre. On ne la voit pas, mais on la devine, la fumée qui s'échappe furieusement de leurs naseaux respectifs.

Lire la suite

vendredi 13 juin 2008

Anniviers voit rouge!

Ceux qui connaissent l'immoblog connaissent également ses opinions extrêmistes et sa vision dissensuelle des événements et de la vie, en cela, même le Nouvelliste l'avait soulevé il y a une dizaine de jours. C'est pourquoi, non contente d'un premier voyage à Ayer sous le giron des PDC pour les communales d'octobre, la girouette s'en est donc retournée à Ayer, épicentre politique insoupçonné. C'est à la rencontre des socialistes que nous nous sommes portés, mon carnet, mon appareil-photos et moi, hier soir pour vous offrir une information claire et ouverte de ce qui se passe en Anniviers. Petit état des lieux.

Francis Constantin de Mayoux, Augustin Rion de St-Luc et Françoise Viaccoz d'Ayer ont ouvert la séance et accueilli une Marie-Paule Zufferey des grandes causes bien en verve. 2 tables bourgeoisiales et 1/2 réceptionnaient les coudes des bipèdes installés en leur flanc, usant ainsi leurs vêtements de leur bois verni. Marie-Paule évoque la première tentative de création d'une section socialiste anniviarde. Elle s'en rappelle très bien, c'était aux Alpes, à Vissoie. En 1994. Mais la formation du parti fut un échec. Dans le contexte des élections à venir, elle rappelle très justement qu'il y a chez nous des places à prendre que personne n'a occupées jusqu'à présent, ce qui est une position idéale pour sortir des sentiers battus et... pourquoi pas?... pour instaurer la parité? L'objectif est ambitieux, mais il a le mérite d'être clairement énoncé.

Le parti socialiste a finalement vu le jour au 30 janvier de cette année [rapide calcul] soit 14 ans plus tard. Les socialistes, c'est 17% des parts du marché, donc en gros 2 des 9 conseillers communaux à venir.

Si le parti est jeune et cherche à assurer correctement ses assises - quoique d'autres aussi - il a pour lui ses convictions et la discussion s'est ouverte très rapidement parmi l'assemblée. Moults aspects sur la stratégie politique et ses difficultés, ses chances, ont été disséqués avec, détail intéressant, la même constatation face à l'absence cruelle des femmes et des jeunes dans le combat à la première législature. On devinait déjà à quel point ceci relevait d'un problème de société plus que de parti.

Mais... revenons à nos moutons, la liste. Se portent candidats de manière ferme pour le parti socialiste anniviard:

Lire la suite

jeudi 12 juin 2008

Liaison Zinal-Grimentz, du rêve à la réalité

C'est Frédéric dans son commentaire qui nous rappelle à l'ordre, mais... ne perdons pas notre premier objectif de vue. Quelques compléments illustrés afin de nous offrir une part de rêve dans le projet de liaison Zinal-Grimentz:



Passons maintenant aux choses sérieuses!

Dans notre billet de l'assemblée des actionnaires, les étapes à venir des remontées mécaniques basées sur le plan à 15 ans ont été évoquées. On le retrouve par ailleurs ici à votre disposition. La suite dépendra aussi de votre bon coeur.

Envie d'en causer?

mardi 10 juin 2008

RĂ©sultat du sondage des destinations touristiques

Notre sondage dure et perdure. Il est temps d'y mettre fin. Une actualité surchargée a été l'une des causes pratiques de ce laisser-aller, mais le désir sournois de voir les choses prendre leur cours inscrites dans le temps. Hèhè.

Dernièrement dans un article de presse, il fut requestion de la loi sur le tourisme. Un article survolé pour ne pas oublier que son travail est toujours pendant. La 2ème commission s'acharne à la forger dans le plus grand secret, mais la discussion au Grand Conseil Valaisan n'aura lieu qu'en septembre. On croyait qu'elle aurait lieu en juin, mais un épisode a dû nous passer sous le nez incognito. Pas grave.



Pour rappel, la limitation à 9 régions est balayée. Mais bon, on est pas au bout de nos surprises.

Lire la suite

lundi 9 juin 2008

La trĂŞve

Réflexion impromptue sur notre actualité... toujours d'actualité...

On se rappelle l'attaque de Gabriel Luisier à propos du moratoire immobilier qui a été imposé à 7 communes valaisannes dont Grimentz l'année dernière par Jean-Michel Cina. On évoque là-dessus le contingentement qui a supplanté ce moratoire depuis novembre de l'année dernière, valable pour tout le canton. Le flou qui s'ensuit depuis, et comme un goût d'inachevé.

Lire la suite

dimanche 8 juin 2008

Bébés huitantuitards - Gilles - 9/15

On ne saurait dire à quoi et pourquoi exactement, mais cette tête évoque assez bien les Epiney. Des cheveux sombres comme le charbon? Un nez retroussé? Des joues bien rondes?

C'est un grand baraqué qui s'est pointé à l'heure du rendez-vous, prudent et calme, mais pas très emprunté, plutôt à l'aise. Est-il si sûr de sa force tranquille? A-t-il toujours eu confiance en lui? Ou sa nature d'apparence paisible camoufle-t-elle un être inquiet?

Lire la suite

samedi 7 juin 2008

falfjasiuoeiuedjhfks?!?

On est tout bredouille en Anniviers. Dans le Valais central, mĂŞme.

Inutile de nous mentir, il arrive parfois chez nous aussi que le temps soit détestable. Et cela fait des jours que cette situation perdure. Pour moult raisons publiques, les chaumières bouillonnent au coin du feu et personne ne s'embête hormis celui qui se désintéresse. Mais dehors...

Dehors, un brouillard épais circule sur nos têtes, bouchant l'horizon déjà pas très lointain de nos montagnes, la pluie arrose allègrement les jardins. Pas les géraniums. Et le froid plombe toutes les conversations sans exception.

Du haut de nos 300 jours de soleil habituels, on se dit que ceci maintenant pour augurer d'un été sans nuage? Mais... quand verrons-nous le bout du tunnel??? Une chose de sûre alors: on appréciera grandement le soleil.


[Illustration: tunnel "naturel" sur la route du glacier, le long du barrage de Moiry. Migrosdata de l'image absolument garanti, pas de sushi!]

jeudi 5 juin 2008

Liaison Zinal - Grimentz, les projets illustrés

Comme promis, voici maquettes et plans des projets déposés pour la liaison Zinal-Grimentz.



Indépendamment du fait que la qualité internet vaut ce qu'elle vaut pour lire un plan, ces projets manquent d'explications. Ceci dépasse le cadre de nos billets. Il vous permettront néanmoins de vous familiariser à la démarche et de mieux en saisir le détail et les finalités lors de l'exposition qui sera mise en place à Bendolla par les RMG cet été.

Pour l'heure, je vous laisse, un bébé huitantuitard s'annonce dans un moment pour la suite de nos aventures ;-)

NB. Vos remarques et avis en commentaires ou carrément la discussion sur notre forum.

lundi 2 juin 2008

La Grande Croisade Anniviarde

L'immoblog mentirait s'il se targuait d'indifférence. Tâchons juste de continuer à mener notre entreprise comme elle l'a été jusqu'à présent. Mais... permettez une éclaircie des faits. Lu dans le Nouvelliste aujourd'hui [la preuve par le pdf en cliquant sur l'image]:






Simon les bons!
En Anniviers, il n’y aura donc pas de guerre des Simon. Epiney sera le premier président de la commune fusionnée et Crettaz y siégera comme conseiller. La décision est tombée vendredi soir par la bouche même de l’actuel président de Saint-Jean. « Ce n'est pas un ennemi qu'il introduisait officiellement à la présidence, mais un frère d'armes pour les quatre années à venir », décrit la Grimentzarde Nicole Salamin sur son «immoblog» qui dévoile aussi que «les deux Simon ont longuement cogité ensemble au fond d'une cave et qu'ils seraient parvenus à un accord, mais la cave a depuis lors été refermée avec soin, la clé bien cachée.»
Et toute la vallée a pu vérifier l’existence de cet accord lors de la récente Fête-Dieu avec deux porteurs de dé symboliquement «politisés».

Il faudra que je vérifie à l'occase auprès des 2 Simon si ma vision n'a pas été trop romanesque par rapport aux faits qui se sont véritablement déroulés ou aux discussions qui ont été menées. Toute la nuit dans la cave et dans le plus grand secret... :-)

Liaison Grimentz - Zinal, rapport du jury

La mèche ayant été vendue, il est superflu de vous rappeler que l'attribution du projet de liaison des remontées de Zinal à Grimentz [et inversément] a été attribué Geninasca et Delefortrie Architectes, bureau d'architecture neuchâtelois, pour leur projet Homtec.

Sur quelles bases l'a-t-il été? Telle est la question!



La genèse: la construction d'une installation lourde (téléphérique de 125 places) entre les champs de pistes de Zinal et Grimentz, un plan de quartier abouti pour la zone de départ de Grimentz, un impact réfléchi et positif sur la circulation selon l'étude de Transitec pour Grimentz, une extension de la zone hôtelière et commerciale, mais surtout la garantie d'une souplesse dans l'exécution du projet (par étape). L'aspect fonctionnel de l'accès aux remontées est évidemment l'un des éléments prépondérant du projet.

Les architectes ayant présenté leur étude: Bassi Carella architectes, Genève - Collectifarchitectes, Sierre - Atelier d'architecture La Cordée SA, Grimentz - Devanthéry & Lamunière, Genève - Geninasca et Delefortrie Architectes, Neuchâtel - Kittel Jean & Cie SA, Vissoie - Nunatak architectes, Fully - Savioz-Meyer-Fabrizzi, Sion.

Le jury d'experts, entre autres: Galleti, architecte cantonal, Nicolas et Yves Salamin, président et directeur RMG, Gaby Solioz, président de commune de Grimentz, Pascal Rouvinet pour les privés. Le spécialiste technique, Vincent Epiney, Garaventa, également natif de Grimentz. Si à ce stade, vous avez l'impression de toujours retrouver les mêmes... ben, que voulez-vous que je vous dise?

Dans le cadre de leur projet, les architectes en lice avaient de nombreux points à respecter, dont l'influence de certains tels que le respect de la station existante, du site naturel et du paysage, l'organisation structurelle et fonctionnelle du projet en adéquation avec les objectifs définis par les mandants ou la faisabilité du projet, dont l'influence - donc - paraît évidente sur le choix du jury.

Le projet gagnant a convaincu parce que:

Lire la suite

dimanche 1 juin 2008

Les femmes dans la vie publique

Mesdames, c'est soit on se bouge enfin le popotin, soit on déclare définitivement forfait.

L'immoblog osait affirmer il y a peu que le débat des femmes n'avait plus cours. Dans un premier temps, tout le monde se met d'accord dans ce même message. Puis, ce matin et pour donner suite à une succession de petits faits, Ali ne se gêne pas de nous ramasser à la petite cuiller. Et à raison, semble-t-il!

Face à cette débandade, la question vous est posée: où en êtes-vous dans tout cela??? Votez et réagissez sur la place du Coher! Je veux vous entendre pour comprendre.


[Et je vois d'ici Ali se tordre de rire...]
Add to Technorati Favorites blogCloud