Notre meeting a débuté sur un constat attristant à propos du rude combat de notre vallée pour les autorisations de construire et de vente aux étrangers, des discussions ardues avec un état du Valais qui a radicalement revu et corrigé le règlement anniviard qui tenait compte de nos spécificités, le vidant ainsi de sa substance. Notre président - qui n'en est plus à son coup d'essai en la matière - n'a pas hésité à parler d'autonomie bafouée des communes. En l'écoutant, c'est la première fois que nous réalisions que la situation actuelle de contingentement actuelle pouvait choir à la fin de l'année. Mais bon, on attend de voir la suite avant de nous réjouir et de repartir sur des bases plus concrètes. A ce stade, je le lis dans vos yeux, vous pensez tous aux grands projets qui nous étreignent. On y revient plus bas, sinon vous nous quittez déjà. ;-)

Vous vous rappelez que nous parlions d'une zone de circulation à 30km/h? Cette zone s'étale aujourd'hui de la Coop au torrent. Le hic [ceci sans le 0.8], c'est que les panneaux sont si petits qu'on ne les voit pas. Ou qu'on les oublie à la carte. Un marquage complètera donc sous peu cette encombrante infrastructure. En attendant, vous êtres prévenus: attention au 30 à l'heure!

Avant de passer à l'essentiel, juste évoquer des sujets qui reviennent régulièrement d'une séance à l'autre. Sur l'immoblog, nous avions causé de la poussière sur les routes du village suite au transit de nombreux véhicules de construction avec chargement ou des feux de chantiers qui perdurent. On vous épargne les transformations de tzigières contestées, nos questions de décharges ou l'ouverture difficile à coordonner des bistrots entre-saison, l'incombation des responsabilités, etc. C'est notre cuisine interne. Tout comme les comptes communaux et paroissiaux qui nous ont été, comme chaque année à pareille époque, assenés. Quoique... on y apprend aussi des choses intéressantes.

PAZ, PAD, LAT, OPB, DS, RCCZ.

Que ceux qui n'ont pas aim√© les chiffres comptables se r√©jouissent. On s'est royalement rattrap√©s sur les lettres. Des abr√©viations dignes de nos amis fran√ßais qui √©taient au moment-m√™me entrain de se faire bouter hors du terrain! Il s'agissait ni plus ni moins de prendre connaissance des modifications partielles du plan d'affectation de zones homologu√© le 23.02.1994, dans la r√©gion du domaine skiable de Grimentz/Bendolla, zone destin√©e √† la pratique (...), √©tude d'impact: prise de connaissance et approbation. Nous avons aussi formellement ratifi√© les modifications du PAZ et du RCCZ de la zone √† b√Ętir confinant √† la for√™t nouvellement d√©limit√©e. En gros, on a vu des plans de zones avec des lignes et des couleurs assez sympas qui ont √©t√© tr√®s dissert√©s. La commune a d√Ľ ainsi prendre note de certaines modifications demand√©es par le peuple souverain. Ces plans sont ceux qui ont longuement √©t√© d√©battus entre les remont√©es m√©caniques de Grimentz et diverses entit√©s dont les mouvements √©cologistes comme Pro Natura, le WWF Valais et la Protection Suisse du Paysage. Notre plan √† 15 ans ne pouvait √™tre approuv√© que moyennant le plan de zone et plan d√©taill√© pr√©sent√©s sur le domaine skiable et la zone du Pas et du Basset de Lona, hors domaine skiable.

Nous y reviendrons sans aucun doute dans un billet futur pour le détail cartographié, mais le plan à 15 ans a été hier repassé en revue comme suit:
  1. Suite et fin de l'enneigement artificiel des pistes jusqu'au sommet de la Tsarva
  2. Liaison Zinal-Grimentz
  3. Nouveau télésiège des Crêts - supression du télé et changement de tracé, départ plus en aval et montée à l'ouest jusqu'au beau milieu de la rouge des Lona avant de revenir sur le 2 actuel
  4. Nouveau télésiège des Becs-de-Bosson - suppression du téléski et modification de tracé, départ plus en aval aussi
  5. Nouveau télésiège de l'Abondance - suppression du téléski de l'Orzival, tracé carrément déplacé
  6. Nouveau t√©l√©si√®ge du c√īt√© de la Freintze et des Lonas, d√©part avant la for√™t des couloirs pour grimper jusqu'au sommet

Comme c'est pas cool de vous balancer cela comme ça, je vous accorde l'illustration ci-dessous qui se trouve dans son intégralité sur le site de Bendolla, toujours le fameux plan directeur en fond de page. Ou 1 clic sur l'image:



Une des compensations concr√®te pour les skieurs face √† tous ces projets implique de faire passer la noire des Lonas actuelle, le bas sous le nouveau t√©l√©si√®ge de la Freintze en l'occurence, comme zone d'itin√©raire √† ski. Cette portion ne sera par cons√©quent plus dam√©e jusqu'√† l'endroit o√Ļ elle rejoint la piste noire qui quitte Bendolla par l'arri√®re du restaurant. Or, bien d'autres compensations ont √©t√© n√©goci√©es dans le but de prot√©ger la faune, la flore, le paysage, les eaux, d'√©viter au maximum les pollutions sonores et lumineuses. On constate √† ce stade que la pens√©e √©cologiste/que a beaucoup √©volu√©, elle a m√Ľri, s'int√®gre harmonieusement dans le paysage et la modulation des zones. Elle va par la m√™me occasion dans le sens du respect de ses habitants [r√®glementation coh√©rente de l'utilisation des canons sur divers types de p√©riodes pour ce qui touche √† la pollution sonore, par exemple]. L'aspect de la pollution lumineuse consid√®re m√™me la possibilit√© d'envisager une descente sur Grimentz illumin√©e en soir√©e! Ils devaient √™tre bien joyeux, les √©colos, le jour o√Ļ ils nous ont fix√© ces conditions, hihi.

Les grands projets grimentzards, survol:
  • Les Flives: 15 chalets seront termin√©s d'ici √† la fin de l'ann√©e.
  • Beauregard - La R√©sidence: on nous confirme la sortie du Sieur Dubuisson de cette promotion. 8 chalets auront pouss√© d'ici √† No√ęl et 11 auront vus le jour d'ici √† d√©cembre 2009. Les immenses gunitages auront, allez... soyons fous!, d√®s lors √©t√© gomm√©s de votre vue.
  • Les Guerner√©s: notre fameux h√ītel verra-t-il un jour le jour? Plus dans la constellation telle que nous l'avons connue [soci√©t√©, pas architecture] car le contrat, pour cause de non respect d'une des clauses, est en phase de r√©siliation. Des repreneurs potentiels √† l'appel?
  • Les bains: ... puisqu'√† force, on a r√©sum√© le projet ainsi. L'√©tat r√©clame encore et encore des garanties et compl√©ments (bruits, parkings, etc.). La population donne l'impression de perdre le feu sacr√©. L'eau est mirage ici comme dans le d√©sert lorsqu'elle s'agence en flaque.

Un peu de politique à présent.

Lorsqu'il évoquait le projet de Beauregard, Tarcise Genoud en a profité pour faire un crochet. Sa famille, son clan diraient certains, étant d'obédience radicale, il était pressenti pour figurer sur ces listes lors des prochaines communales. De LA prochaine communale. Tarcise est trop occupé pour s'y intéresser. Il ne cumule pas et se retire ainsi officiellement de la course. C'est son frère Gérard qui est revenu sur la question un peu plus tard. Ancien député, comme nous le rappelle une radicale du village..., Gérard reprend du service au nom de la cause. Gérard Genoud s'est donc officiellement porté candidat sur les listes radicales. Un nom voisin à celui de Gérard sur les listes qui seront déposées à mi-septembre semble être celui de Georgy Vianin, Zinal.

C'est la dernière fois que l'assemblée primaire se réunissait et... [toussotement] ... ce que j'ai oublié de vous dire en préambule, c'est que cette assemblée s'est terminée fort tard. Mais, on arrive au bout. C'est donc la dernière fois que les citoyens de cette commune se réunissaient sous cette forme. Pourtant, ce n'est de loin pas terminé. Les domiciliés sur le territoire de notre village auront à l'avenir tout loisir de se retrouver dans le cadre de la future Société du Village, dont les buts et les statuts ont avant hier soir été présentés à l'assemblée à titre informatif. La société se constituera avant la fin de l'année et validera elle-même ses futures statuts. Ces derniers ont été établis sur le modèle de ceux de St-Jean et d'Ayer car des sociétés de village y ont toujours existé.

Petit rappel historique de l'oncle Jean: la soci√©t√© du village de Grimentz a anciennement v√©cu jusqu'en 1960 car elle imposait aux familles d'avoir une marque pour en faire partie. L'oncle Jean s'√©tant mari√© en 1955, il a donc d√Ľ cr√©er sa marque en tant que nouveau chef de tribu.

Anniviards, pour l'heure et pour l'avenir, la future commune d'Anniviers vous impose d'agender la mondanité suivante: le 7 décembre 2008. Ce jour-là et pour festoyer son mariage [qui a parlé d'enterrement???], cette dernière organise pour ses habitants une NNNNénorme choucroute! Pour nous les arabes, ce sera au restaurant de Bendolla. On pourrait voir pour négocier quelques catelles avec Paul pour y passer la nuit? On serait quitte de griller notre bleu en cabine. Qui sait, on risquerait de se faire flasher tout imbibés pour excès de vitesse [n'oubliez pas que nous sommes là en pleine Zone 30]. De plus, on serait sur les lieux pour attaquer les pistes au lendemain lundi, jour ferié de l'Immaculée Conception. Ça vous dit? :-D