Vous ne le saviez pas, mais la première assemblée des membres socialistes avait débuté sur un thème très débattu, à savoir celui d'une alliance. En tant que parti minoritaire, la question était légitime, mais le contour à amorcer avec précaution [on a même mis les chaînes à neige, alors]. L'assemblée de hier soir a débuté par le même point à l'ordre du jour, mais avec une certitude désormais presque acquise [fallait quand même encore voter], celle de l'alliance avec le Parti Chrétien Social du Valais Romand [PCS] pour rassembler un maximum de suffrages anniviards. Plus trop de réflexions, à peine quelques questions sur la solidité des intentions de la jeune dame, puis tout le monde s'est mis d'accord. Cette stratégie assoira-t-elle un membre supplémentaire à la gauche du président?

[Voilà, la journée est terminée, les cloches tintillonnent pour la messe septimale, je reviens vers vous, ne dites à personne que je préfère votre compagnie à celle du curé...]

Nous disions donc... Ah oui, l'alliance. Le vote a passé ensuite comme une lettre à la poste. De circonstance... C'est ainsi qu'une femme, jeune de surcroît, fait irruption dans la vie politique de notre vallée en remarquant que, si la politique divise souvent, cette fois-ci, on avait la preuve du contraire. C'est génial!, a-t-elle conclu avec un sourire lumineux. Du coup, les radicaux peuvent aller se rhabiller avec leur calendrier tant les arguments d'une certaine gauche paraissent sincères. :mrgreen:

Soyons sérieux. Un comité élargi s'est réuni cet été à plusieurs reprises pour mener une réflexion de fond sur ses positions et une stratégie de campagne. Les premiers se répartissent en 4 thèmes.

Social avec en champ de vision les infrastructures de garde de la petite enfance, mais aussi le soutien aux études des jeunes ou le développement de lieux de résidence pour personnes âgées.
Environnemental en s'attaquant directement à la question des énergies renouvelables et la transformation des déchets en énergie.
Territorial par une gestion établie sur une longue durée [éviter les projets faramineux] ou revoir la politique du logement pour résidents et travailleurs.
Culturel par diverses actions.

Culture que nous retrouvons dans la manière de gauche de mener campagne puisque Laetitia s'est proposées d'organiser un concert rock à cet effet. Bien sûr, cette campagne s'échelonnera dès la semaine prochaine avec des activités qui certainement paraîtront plus 'sérieuses' à vos yeux, allant du flyer à la conférence publique, mais quoi, vous vouliez pas des jeunes au gouvernement anniviard?

Rendez-vous est pris: la date du 18 septembre. Ce sera celle de la diffusion du débat de Canal9 sur la fusion des communes d'Anniviers, l'affrontement d'un candidat par parti.

La liste de gauche définitive s'intitulera donc:
"Alliance gauche - [retour à la ligne] - Parti Socialiste et Parti Chrétien Social"
sur lesquels figureront dans l'ordre les noms de:
  • Laetitia Salamin - Niouc/St-Luc
  • Francis Constantin - Mayoux/St-Jean
  • Augustin Rion - St-Luc
  • Jean-Luc Virgilio - Les Morands/Ayer

En cette fin d'été qui nous file entre les doigts, tout à coup, de nombreuses questions se posent soudain, stratégiques ou pratiques, dans les événements qui vont désormais occuper nos esprits. Juge et vice-présidence, vote proportionnel ou par correspondance, au stylo ou au crayon, même! Bien des questions devront être :idea: . Vous l'avez compris, nous allons beaucoup fusionner, ces prochains temps!









Légende suggérée pour ces photos de la jeune demoiselle : "Le mâle dominant, du souci à se faire ou du plomb dans l'aile?"

Laetitia ajoutera-t-elle un triomphant "Dans l'os!" au lendemain des Ă©lections?