L'immoblog ou les vacances Ă  la montagne

Immobilia-Grimentz

mardi 30 septembre 2008

Les jeunes et la politique

Il n'y avait pas de jeunes, puis il y a une jeune. Mais les jeunes ne sont pas désintéressés pour autant et sont souvent même très affirmés. Ça, c'est le résumé de la campagne jusqu'à aujourd'hui.

L'immoblog en veut pour preuve ceux qu'il a rencontré vendredi à soir à Vissoie. C'était dans une buvette qui n'avait en effet plus rien à voir avec les quelques planches qui nous abritaient tout juste à l'époque des cours de patin scolaires. C'était, vous vous en doutez, il y a quelques siècles.

La soirée avait pour but de les placer face aux candidats de la liste numéro 1. C'est de manière décontractée et tout à fait informelle, ou presque, qu'on s'installa "au petit bonheur la chance" autour de la grande table.

La formule de base n'avait, elle, pas changé: des questions pour chaque candidat préparées dans le but de lancer le débat. Ces dernières reflétaient parfaitement les intérêts de ceux qui les posaient, mais aussi celles de ceux qui... "écoutaient" après avoir répondu [on vous dit pas qui, ça risquerait d'influencer votre vote]. :P

Lire la suite

lundi 29 septembre 2008

Les Choeurs d'hommes sur l'alpe

Eaglen, envoyé providentiel et tout spécial de l'immoblog, s'est fendu d'éloges à propos de la rencontre des choeurs d'hommes ce week-end à Grimentz. La soirée à Bendolla l'a enthousiasmé, de même que toute sa tribu.

Mais c'est apparemment sans conteste l'apéro après la messe et sous un soleil radieux, mais pas écrasant [il se fait léger et soyeux avec la baisse des températures], qui a remporté tous ses suffrages [quoi... encore!!!!]. Les groupes vaudois - Côte & Choeur - et italien - Coro Valgrande - ce dernier en particulier selon lui, ont si bien mis l'ambiance que notre petit groupe n'a pas résisté à l'achat d'un CD. Évidemment, le truc à pas faire, nous déclare-t-il aujourd'hui tout dépité. Comment reproduire, en effet, l'écho que renvoie nos maisons aux bois multi-centenaires dans un studio d'enregistrement?

Eh bien voilà... faudra tout simplement revenir l'année prochaine pour assister en live à ces morceaux plein d'entrain qui lui laissent un impérissable souvenir!

Vos suffrages, un choix cornélien?

Avez-vous ouvert votre enveloppe de vote reçue par poste la semaine dernière? Savez-vous quelle réponse y apporter ou réfléchissez-vous encore sur la question? Une sélection tactique s'impose en fonction de vos objectifs!

Les suffrages sont la résultante d'un bulletin pris en compte dans le cadre d'une élection. Un suffrage va au parti et un voix au candidat. Au candidat s'il s'agit d'un vote au système majoritaire, mais au parti d'abord en fonction du nombre de places si le système est proportionnel. Dans le cas de notre élection opposant, vous vous en rappelez certainly, Corses, Siciliens et Calabrais on ajoute comme prévu un Sarde.

Nous avons ainsi 8 Corses - puisque nous les avions auparavant déjà définis comme majoritaires - 5 Siciliens, 5 Calabrais [dans un ordre tout à fait fortuit], 1 Sarde en lice pour gouverner le royaume méditerranéen. Et 4 listes [on mélange les cartes], soit des listes à l'effigie de leurs terres. A partir de maintenant, on suppute clairement avec des exemples pour comprendre ces histoires de suffrages:

Lire la suite

dimanche 28 septembre 2008

Pourquoi nos fromages sont si bons

Ceci est certainement l'une des raisons, nombreuses ou pas. En tout cas, une petite touche d'un quelque chose qui fait la différence. Partons en promenade aujourd'hui encore!

Didier De Courten, célèbre toqué au Gault & Millaut et devant l'éternel, s'est un beau jour retrouvé au milieu des enfants et des vaches. Des vaches, il en a l'habitude puisque sa "Pirouette" vient de redescendre de l'alpage avec une petite centaine d'autres. Des enfants aussi, mais, là-haut, la tournure a pris un autre goût. Histoire de mettre "à l'honneur les richesses de notre patrimoine valaisan, dont la viande de la race d'Hérens", il a invité une classe d'école primaire de Saillon à l'alpage de Torrent. :oui:

Lire la suite

samedi 27 septembre 2008

Le fromage de l'alpage

L'excellence de notre fromage de l'alpage du Marais en fait saliver plus d'un [je vous Ă©pargne le fameux: "rencontre bien des suffrages" pour l'occasion...].

Aujourd'hui, jour magnifique de désalpe - car il fait toujours beau pour l'occasion jusqu'à preuve du contraire - c'est aussi jour de consécration pour tous, pâtres et bergers, propriétaires et vaches. Ces dernières sont bien sûr tout particulièrement à l'honneur. Preuve en est le grand succès de leur cortège à travers notre petit village. Ici et ailleurs... remarquez, car les désalpes sont des événements authentiques très courus. Il y en avait 80 à défiler nos Champs Elysées par rang de 8 car le lieu s'y prêtait tout à fait - bien sûr - et la foule jubilait. Notez que la production photographique mettant en scène nos façades brunies par le soleil et nos pavés a subi un pic remarquable.

Or, pour en arriver là, c'est le travail de tout un été. Un jour d'escapade, nous avons par hasard soulevé le voile d'une partie de ce mystère. Ou plutôt... nous nous sommes risquées à en pousser la porte...

Lire la suite

Candidats PDC - Louis Salamin et Simon Epiney

 

Lire la suite

Anniviers Ă©crit l'histoire

... lit-on carrément dans le JDS, cette quinzaine! Bernard Crittin n'y va en effet pas de main morte pour relater notre actualité.

Le contexte [comme le concept] de ces élections est en effet totalement nouveau pour nous. Si la liste d'entente n'a pas passé la rampe pour assurer les équilibres, «cette décision a eu le mérite de lancer un débat d'idées dans la vallée». Vous ironiserez en prétendant que tout ceci fait le beurre de l'immoblog [quoique... certains jours...], lui donne du fourrage, mais pas seulement à lui! Les événements actuels sont en effet très passionnants puisqu'on "inaugure un nouvel alpage".

Lire la suite

vendredi 26 septembre 2008

A louer - place de parc dans garage commun

C'est l'agence qui revient vers vous de temps en temps. Eh oui... vous l'aviez oublié, n'est-ce pas? Y a pas que la politique, dans la vie! :twisted:

Nous avons la grande joie de mettre à la disposition du premier venu une place de parc couverte dans un garage commun situé tout proche des remontées mécaniques.

La location de cette place se fait à l'année - contrat 1 année minimum - au prix de Fr. 80.-/mois.

Par ici les infos et le contact!

Candidats PDC - Nadine Zufferey et Georges-Alain Zuber

 

Lire la suite

jeudi 25 septembre 2008

La commune de St-Jean par Valentin Crettaz

St-Jean est une commune de la rive gauche du Val d’Anniviers (1552 ha.), comprenant trois villages, St-Jean (1350 m. d’altitude), Mayoux (1200 m.) et Pinsec (1280 m.), ainsi qu’un hameau, Les Frasses (1250 m.). La commune de St-Jean est entourée de quatre communes de la future commune d’Anniviers (Grimentz, Ayer, Vissoie et Chandolin) ainsi que de trois autres (Chalais, Grône et Nax).

Il y a plusieurs commerces sur la commune. Le Café-Restaurant « La Gougra » à St-Jean, célèbre pour ses excellentes fondues ainsi que ses mets montagnards, le menu anniviard notamment. « L’Auberge de la Puchotaz » à Mayoux, avec une trentaine de lits, un restaurant et un espace où vous pourrez taquiner le cochonnet. « Le Gîte de St-Jean », avec 30 lits répartis en chambres individuelles ou en dortoirs, idéal pour vos repas de fête, séminaires ou autres rencontres. Mentionnons encore un logement de groupes, des Beds and Breakfast ainsi qu’une maison d’hôtes.

Les familles originaires de St-Jean sont les Salamin, les Massy et les Savioz, pour citer les plus nombreuses. Aujourd’hui, les noms de famille les plus courants sont Zufferey et Savioz.

La commune comptait 206 habitants en 1990, puis 215 en 2000 et 250 aujourd’hui, répartis à hauteur de 105 à St-Jean, 115 à Mayoux et 30 à Pinsec. Nous constatons une nette augmentation. Ceci est dû principalement à la hausse des prix des terrains et des loyers dans les stations. Ces chiffres paraissent modestes, mais la population se voit toutefois multipliée par cinq durant la saison touristique.

A la fin du XIXème siècle, Mayoux fut décimé par une avalanche meurtrière qui, partie des Tsougedires, rasa la grande partie du village. Ce triste événement fut suivi de la construction de la chapelle de Mayoux, dédiée à Notre Dame des Neiges.
Le 5 mai 1955, une terrible explosion provoqua des dégâts inestimables et un incendie à St-Jean où une personne perdit la vie.

Lire la suite

mercredi 24 septembre 2008

Des vaches et des hommes

L'immoblog commence vraiment à tirer la langue. Y a du boulot toute la semaine, y de la politique plein les mains et, en plus, des week-ends chargés d'animation au village!

Ce week-end Ă  Grimentz, c'est donc:

Faudra que je songe Ă  m'exiler si je veux me reposer une fois. Bref.

La désalpe, ce sera le big événement de la journée de samedi. Les choeurs d'hommes sur l'alpe, le doux de tout le week-end.

Lire la suite

Candidats PDC - Pascal Rouvinet et Simon Crettaz

 

Lire la suite

Votez juste! - Trucs & astuces du vote par correspondance ou au bureau

Votre boîte aux lettres bouffe de l'estampillé officiel, ces jours-ci, car vous recevez votre matériel de vote et vous vous posez certaines questions pratiques face à une élection aussi cruciale et mémorable que celle de la fusion d'Anniviers. Quelles sont les limites du panachage? Puis-je utiliser un stylo? L'état prend-il en charge les frais d'envoi du vote par correspondance? Où déposer mon bulletin au bureau communal? Etc.

Ces questions vous ont certainement tenu/e/s en haleine des nuits durant au point de vous en faire perdre le sommeil. Non...? Ah comme ça... vous avez mieux à faire! Finalement, vous avez raison puisque c'est l'immoblog qui s'y colle pour vous. Petits malins, va!

Lire la suite

mardi 23 septembre 2008

Evénements de gauche

Pour cause de suivi de campagne, de travail [hè!] et de nombreuses nuits de sommeil envolées en cogitations "dans l'air du temps", l'immoblog a déclaré forfait pour le concert des Imberbs, samedi soir à Vissoie. C'est donc un envoyé spécial, un... reporter sans frontières [on ose jusqu'à la fin de l'année ;-) ], qui nous parle d'une soirée très sympa et d'une équipe de musiciens très en verve. L'heure n'était pas à la propagande, mais à la décontraction.

Plus sérieux par contre, la rencontre avec Monsieur Rumley dans la même salle de Vissoie hier soir...

Lire la suite

Candidats PDC - Jeanine Walter et Jean-Albert Melly

 

Lire la suite

Et quid du côté PDC?

Ils manquaient en effet à notre actif et vous avez été nombreux à vous en poser la question - non sur ces pages, l’immoblog ne se fait plus d’illusions en la matière - mais dans la réalité. Les voici, donc, puisque l’embargo est enfin levé pour votre blog préféré [meuh si... ça l'est, n'est-ce pas? :P ].

«Exister économiquement, jouer ses propres atouts - touristiques, agricoles, énergétiques ou naturels - commune solide garante du bien-être de sa population, fiscalité raisonnable, mise en avant du développement durable - dont les 3 composantes sont le bien-être économique, le progrès social et la préservation de l’environnement - meilleure alchimie entre développement économique et préservation du cadre de vie», etc. sont les premiers arguments résumés de l'octuor.

L’ambition du parti «est de servir la future commune avec des personnalités d’expérience, capables d’être en charge de l’intérêt public et de répondre aux attentes de la population par des solutions réalistes, à la mesure de nos moyens.»

Le parti s’engage de plus «dans un projet de société, celui de faire de cette vallée, une vallée autonome sur le plan énergétique par la mise en place de mini-centrales hydrauliques, ainsi qu’une aide à l’isolation des bâtiments et à l’installation d’équipements solaires, à bois, pompes à chaleur ou biogaz.»

Lire la suite

lundi 22 septembre 2008

Rencontre des jeunes

Si ce soir a lieu la rencontre organisée par les socialistes à propos d'aménagement du territoire, une suivante est en voie de préparation.

Des jeunes l'organisent - majoritairement PDC - pour discuter avec les "candidats du PDC d'Anniviers". L'invitation pour cette dernière n'est pas passée inaperçue. C'est sur Facebook, l'un de ces fameux sites de réseautage, que le rendez-vous a été pris. L'immoblog, face à des moyens technologiques qui le met en verve, ne s'est évidemment pas porté pâle [je peux plus car sinon on m'accuserait de sabotage, je me suis moi-même laissée prendre au piège!].



Cette rencontre aura donc lieu vendredi soir 26 septembre à 20h30 [le programme officiel indique même une heure de rentrée à la Cendrillon... aaaaahhh, c'était pour les candidats, ça?] à la cantine du HC Anniviers près de la piscine de Vissoie. On me dit que cette cantine n'a plus rien à voir avec le cabanon délabré que j'ai connu durant mes années d'école. C'était il y a bien longtemps. Etait-ce pour me rassurer? :roll: On vera bien.... on est curieux de voir comment les jeunes perçoivent la chose publique et quelles seront leurs préoccupations. Comment, aussi, ils les exprimeront.

A vendredi!

Candidat socialiste - Pierre-Marie Epiney

Chers Camarades bloggeurs,

Comme l’a si bien dit Nicole quand elle a annoncé ma candidature, je suis descendu de mon toit. Elle aurait pu, avec une pointe de malice, dire : « Pierrot est descendu de son perchoir ! » Car les Epiney de Grimentz ont comme surnom : « Les Coqs ».

Brève présentation :

Je ne vais pas m’affubler de titres et de diplômes que je n’ai pas. J’ai simplement un CFC en Mécanique obtenu à l’Aérodrome Militaire de Sion en 1974 et mon brevet de professeur de ski. Après quelques années consacrées à parcourir le monde, sac au dos et fleur au fusil, j’ai été propulsé à la direction de l’Ecole Suisse de Ski de Grimentz. J’y ai donné le meilleur de moi-même, j’y ai mis de la passion et du dynamisme durant 26 saisons !!! En été, pendant 10 ans, j’ai cultivé des plantes médicinales et aromatiques pour la marque Ricola, les fameux bonbons ! Parallèlement, j’ai fait des toits de bardeaux, activité que je pratique à plein temps encore actuellement.

La vie sociale et associative a toujours été au cœur de mes activités.
  • 12 ans au comitĂ© de la SociĂ©tĂ© de dĂ©veloppement de Grimentz
  • Initiateur du « Grand Raid Cristalp »avec mes copains Paulon et Patrick Bruchez
  • 6 ans au HC Grimentz et cofondateur du HC Anniviers avec mon contemporain Jean-Marie Viaccoz

Lire la suite

dimanche 21 septembre 2008

Impossible d'y Ă©chapper

Préambule

Ce billet, comme tous les autres écrit par mes soins d’ailleurs [il est certainement bon de le rappeler], ce billet… donc, n’engage bien sûr que moi. Il aurait parfaitement pu être signé par Clin d’Oeil, mais les faits se sont produits dans l’environnement immédiat de l’immoblog. Il n'a en tout cas été dicté par personne.

Billet

Qu’on le veuille ou non, impossible d’en réchapper. On vous laisse donc apprécier 8-O

Lire la suite

vendredi 19 septembre 2008

Comment recyclez vos porte-skis en été

Vous vous rappelez sans doute cette rocambolesque histoire de croix volées?

Vous avez été nombreux à m’interpeller (en personne, par téléphone, mail, skype, en commentaire même) pour partager votre inquiétude ou pour m’informer d’une piste éventuelle.

J’ai donc enquêté.

Lire la suite

La commune de Grimentz par Luc Genoud

Grimentz, situé dans le vallon de Moiry, surplombe la mer du haut de ses 1572 mètres et jouit d’un microclimat exceptionnel.
Bendolla, Moiry et Grimentz ne font qu’un pour offrir à ses hôtes une diversité de paysages unique au monde. (on est gonflé et on le restera !!! :mrgreen: )

En ce qui concerne l’origine des familles grimentzardes, faudrait-il savoir où remonte cette origine : les noms inscrits à la Bourgeoisie sont les Wyssen, Roua, Tabin, Antonier, Abbé, Loye et Genoud. Mais à partir du début du 20ème siècle, on retrouve les Salamin qui nous arrivent de St-Luc et les Vouardoux venant de St-Jean.

A ce jour, plusieurs familles se sont installées dans notre beau village à savoir les Epiney, Massy, Solioz, Theytaz, Genoud et j’en oublie peut-être, pour en composer ses 449 citoyens. En 1910, ils n’étaient qu’une poignée, 237 habitants. Vers les années 1950, l’attrait du gain et de la plaine a engendré un exode rural et seuls 191 irréductibles vivaient encore à Grimentz. Le Baby Boom de 1988 a porté ce nombre à 406 grimentzards à l’orée des années 90. L’essor économique et la libre circulation des personnes nous ont permis d’atteindre le nombre d’habitants actuel.

En parlant de Baby Boom et je sais de quoi je parle, l’année 1988 a vu naître pas moins de 13 petits rejetons sur notre commune. 10 ans plus tard, 7 naissances réjouirent notre village. A partir de là, s’installa le rythme de croisière de 2 à 4 progénitures par année.

Lire la suite

jeudi 18 septembre 2008

Goûtez la vie

Venez croquer Ă  pleines dents la vie Ă  Grimentz ces 2 prochains week-end! C'est tout un village qui vous y attend.

La "ruelle fleurie du village" sentira bon dans chaque recoin et les restaurants vous mijoteront des plats d'autrefois à tomber à la renverse, de saveurs oscillant entre traditions et spécialités. En prime, une version adaptée version "Reines de la race d'Hérens" pour le samedi de désalpe, le 27 prochain.

La fête du Goût à Grimentz/St-Jean : un voyage dans l’authentique.
Au programme ces prochains samedis et dimanches:

Lire la suite

Candidat radical - Georges Zufferey

Georges Zufferey, né le 19 novembre 1956
Habite : Mayoux
Deux fils : Yves 29 ans - Olivier 25 ans
Etat civil : libre

A la base carrossier, à l'âge de 42 ans, apprentissage de serrurier constructeur à la demande de mon employeur Forces Motrices de la Gougra où je travaille depuis 1989.

Loisirs : passionné de ski, de télémark et de course à pied.

Parcours politique au conseil communal de St Jean de 1988 Ă  1996.

Lire la suite

mercredi 17 septembre 2008

On croit rĂŞver!

On croit en effet rêver, ce matin, en ouvrant les journaux. On se frotte les yeux, se rajoute une rasade de café en se disant qu'il y avait peut-être de l'alcool dedans?

Mais le journal ne trompe pas, ni ne s'est trompé d'illustration, il y en a un autre pour l'attester. C'est bien lui!

Thierry est tout le temps dans les nuages. S'il ne plane pas, il vole. Fidèle ami de Grimentz et des grimentzards, surtout du côté des pistes de ski, ce pilote professionnel au ton un tantinet martial mais ô combien jovial se pavane dans la presse avec ses mirages. Vraiment on croit rêver! Et quand il est en vacances chez nous, il taquine de l'hirondelle en parapente.


Lire la suite

Grands enjeux pour Anniviers!

Ne manquez pas le débat!

Demain soir sur Canal9 à 18h20 15 précises puis à chaque heure [et vingt] durant toute la soirée aura lieu un grand débat qui placera 1 candidat par parti - UDC non incluse car l'émission fut enregistrée juste avant - sous le feu des questions.

Dans l'ordre des listes déposées, ce débat mettra face à face [disons plutôt... face en coin puisque nous verrons 3 personnes à l'ombre des projecteurs]:

Lire la suite

Candidat socialiste - Francis Constantin

Coordonnées et situation familiale
  • Parti Socialiste d’Anniviers
  • Francis Constantin
  • NĂ© le 28.11.1961
  • MariĂ© Ă  Geneviève Constantin-Zufferey
  • Père de 3 enfants, Mathieu 21 ans, Sarah 17 ans et Simon 13 ans
  • DomiciliĂ© Ă  Mayoux commune de St-Jean

Formation et profession
  • A une formation de serrurier en bâtiment, de dessinateur en construction mĂ©tallique et de dessinateur Ă©lectricien
  • Exerce la profession de dessinateur indĂ©pendant, est teneur de cadastre de la commune de St-Jean et Ă  temps partiel homme au foyer

Lire la suite

On a volé les croix!!

Un accès de piété grand-filiale a mené mes pas au cimetière. Vous faire avaler que j'étais à ce moment-là déprimée, vous ne me croiriez pas. Laissons donc tomber cela, j'y suis allée, tout simplement.

Je déambulais distraitement le long de la travée, mes pas raclaient le gravier tandis qu'une ombre furtive s'éloignait à l'autre bout et tournait à l'angle de l'église pour disparaître de mon champ de vision.

Un à un, je les replaçais tous. Non pas qu'ils me soient tous si connus, mais leur nom. Notre cimetière n'étant pas énorme, on sait vite qui se trouve à peu près où dans cette configuration post-sociale. Même l'emmental qui me fait office de cervelle peut y parvenir!

Quand soudain... immédiat, irraisonné, puissant, incompréhensible et totalement inmaîtrisable... un cri jaillit du plus tréfond de mon gosier!!

Lire la suite

mardi 16 septembre 2008

Pieds joints pour l'apéro à la bourgeoisie

Là, c'est un peu plus décontracté avec une reconduction tacite de notre conseil à Grimentz pour 4 ans, soit jusqu'en 2012 avec:



Véronique tissières, Secrétaire - Jacquy Vouardoux, Président - Roger Salamin, le Vice du Président
[c'est marrant, sur la photo, on dirait qu'ils ont tous la mĂŞme taille...]

Lire la suite

Les liiiiiiistes!

Les voilà, enfin, publiques et sans plus grande surprise. Seule la confirmation de l'UDC Daniel Ruppen de Ayer s'ajoute véritablement comme information pour ceux qui n'avaient pas entendu la rumeur. 19 + 2, donc!



Je remercie ici du fond du coeur tous ceux qui se sont inquiétés de savoir si l'immoblog vivait toujours étant donné la longue et anguoissante attente dans laquelle il vous a malencontreusement plongé. De fait, je travaillais [c'est toujours la version officielle la plus plausible, n'est-ce pas? :-D ]


NB. Le détail de chaque liste en commentaire!

lundi 15 septembre 2008

Justement... à propos de campagne et d'échéances

L'alliance de gauche nous fait savoir qu'ils organisent 2 événements ce prochain week-end. Avant tout, il nous tient à coeur de rencontrer les habitants d'Anniviers, et de toutes les générations!

Samedi soir, 20 septembre, salle communale de Vissoie

Le concert du magnifique groupe de rock sierrois 'The Imberbs' est, nous pensons, l'occasion de se retrouver dans une chouette ambiance, parce que la musique réunit les gens.

Et... lundi soir, 22 septembre, salle communale de Vissoie

Ces soirées sont pour nous l'occasion de discuter, de mettre en évidence les enjeux de la mise en route de la nouvelle commune d'Anniviers, notamment concernant les questions d'aménagement du territoire, thème amené par M. Rumley.

Enfin voilĂ , quoi. MĂŞme lieu, mais dates Ă  choix!

Vous verrez selon votre forme physique et vos affinités culturelles laquelle de ces manifestations vous motivera le plus :mrgreen:

Dépôt des listes - l'heure fatidique et les échéances qui en découlent

Voici les directives de l'Etat du Valais:

«Désormais, toute élection communale a lieu avec un dépôt officiel de listes.

1. Dépôt des listes en système proportionnel

Les listes formées par les partis ou les groupements politiques doivent être déposées, sous pli fermé et contre reçu, au greffe de la commune, au plus tard le quatrième lundi qui précède l'ouverture du scrutin jusqu'à 18 heures. La remise des listes par voie postale ou par d’autres moyens (fax ou informatique) n'est pas autorisée.

Pour le conseil communal, une liste doit être déposée d’ici au 15 septembre 2008, à 18 heures. (...) [soit dans 12 heures très exactement!].

Lire la suite

dimanche 14 septembre 2008

Loi sur le tourisme - 2ème lecture et pas fin

Une 2ème lecture pas terminée de la loi sur le tourisme offrira-t-elle aux futurs conseillers d'Anniviers de se mettre autour de la table avant la suite des travaux? Seul "un tiers de la loi sur le tourisme est sous toit", nous annonçait avant-hier Jean-Yves Gabbud dans le Nouvelliste! Encore du pain sur la planche, quoi.

Lire la suite

Sale temps pour les géraniums

Si on sort pour prendre l'air, on prend l'eau et on nous a volé nos montagnes. Notre paysage est depuis quelques jours aussi plat qu'une plaine aride du Midwest, aussi gris qu'un mur bâti devant vos fenêtres.

A la limite, tant mieux. On ne cerne pas Ă  quel point peut-ĂŞtre la neige elle-mĂŞme nous cerne... On en est quitte pour notre moral.

Bref, sale temps pour les géraniums au pays du soleil :|

samedi 13 septembre 2008

Candidat socialiste - Augustin Rion

Les communales d'Augustin...

Les secours et la sécurité occupent aujourd’hui l’essentiel de mon temps (avalanche et dangers naturels) ce qui me permet de participer activement à la vie d’une communauté qui a décidé de vivre à la montagne et de connaître les préoccupations de ses habitants.

Parmi les différentes activités (électricien, prof de ski, commerçant, et patrouilleur), c’est le métier de guide de montagne qui a marqué le plus mon parcours professionnel.

Pendant les vingt ans que j’ai eu la chance de le pratiquer il m’a permis de connaître une très grande diversité de gens qui mon chacun appris quelque chose d'intéressant, et de partager quelques grands moments au cœur de nos montagnes avec mes enfants.

Lire la suite

Les mondiaux d'Augustin

Augustin à la course, on ne vous apprend plus rien sur le sujet et sur ces pages. Après une 2ème place suisse aux sélections haut-valaisannes à Zermatt, Augustin remet la compresse en espérant que le temps, demain, sera plus clément avec les coureurs qu'il ne l'est aujourd'hui avec les flemmards du samedi. La course est exigeante et réuni un sacré gratin du domaine.

Un flyer annonçait cette semaine l'événement aux anniviards car Augustin s'en va porter haut nos couleurs avec Tarcis Ançay, le célèbre facteur d'Ayer.

Ceci dit, si vous n'avez pas encore de programme pour demain, voilĂ  l'occasion toute fournie de changer de rive!

Le programme de la journée:

Lire la suite

La commune d'Ayer par Sara Viaccoz

La commune d’Ayer est composée de 3 villages : Mission, Ayer et Zinal, et de 6 hameaux que sont Les Morands, La Combaz, Cuimey, Pralong, Mottec et le Bouillet. Avec plus de 12'000 hectares de superficie la commune d’Ayer est la plus étendue du district de Sierre. En termes d’habitants la commune compte quelques 800 résidents à l’année dont le tiers se retrouve à Zinal. Concernant le taux de natalité de la commune sur les 10 dernières années on atteint péniblement une moyenne de 5 naissances par année. Voilà en quelques chiffres ce que l’on peut retenir de la commune d’Ayer.

Arrêtons-nous maintenant quelques instants sur ce qui fait la renommée de cette commune à savoir le village de Zinal. Comme tout le monde le sait Zinal c’est LA station située au pied de la couronne impériale. C’est sans doute en partie dû à cet atout que Zinal peut compter pas moins de 3'400 personnes chaque hiver au sein de son village. Zinal est principalement connu pour l’arrivée de la mondialement connue course des 5 4'000. Eh oui cette course malgré toutes les souffrances physiques qu’elle engendre attire pas moins de 2'000 participants chaque année. Mais comme dit plus haut la commune ne s’arrête pas à un seul village. Alors que vous dire des 2 autres à part qu’ils n’ont pas de vue sur la couronne impériale et pas de téléphérique préhistorique…. Tout bien réfléchi je ne vois pas vraiment ce que je pourrais bien vous raconter alors je vous laisserais aller les visiter et si vous croisez âme qui vive considérez-vous comme quelqu’un de chanceux et demandez-lui de vous parler de son village, il en sera ravi!!!

Lire la suite

vendredi 12 septembre 2008

Justice en marche

Les jeux des candidats des partis annoncés sont presque faits, certaines listes déposées. Si le JdS écrivait dans son édition du jour que la tête de file UDC Christian Grichting cherchait encore son papable en Anniviers, il semblerait que la situation ait évolué. Mais sera-t-il forcément élu à l'exécutif comme il [Grichting] le souhaite?

Le journal, par la voie de Bernard Crittin, rencontre en effet les mêmes points d'interrogation, que les anniviards eux-mêmes ne balayeront que le moment venu. Pas avant la mi-octobre, en tout cas. Personne ne sait ce qui ressortira de la proportionnelle et de la force effective des partis, soit notre identité future.

Par contre ce soir, le suspens est levé pour le vice-juge.

Nous avions déjà Benoît Germann - radical - pour le poste du juge.
Nous aurons Christine Torche - socialiste - pour celui de vice-juge. Madame La Vice-Juge, donc!



N'oubliez pas... ce week-end est celui du patrimoine en Suisse et en Valais. Changez d'air!

Le parasite de la caravane PDC

Le parasite a tenu bon. Enfin, presque. Hormis pour la notable exception de Vissoie [flagrant manque d’entraînement]. Il aura appris un tas de choses sur sa vallée avec le secret espoir d’avoir autant de tas de choses à raconter à mes hypothétiques petits-enfants dans de nombreuses années.

A Grimentz, la salle polyvalente paraissait petite, tout à coup, avec des candidats dont les pieds campaient solidement face à l’assemblée. La question des bus navettes a été soulevée à laquelle on a répondu que la nouvelle commune ne changerait rien à la donne cet hiver, mais que pour l’avenir, le futur conseil devra passer par une étude de la question avant de décider quoi que ce soit. Mine de rien, le budget communal s’élève à Fr. 200’000.- pour financer ce projet alors qu’un dernier tiers est encore gratouillé chez les RM, etc., pour 42’000 personnes transportées tout de même! Une étude avait été menée à Zinal, qui démontrait l’inutilité d’une telle mise en place car la distances des habitations au départ de la télécabine n’y excède pas les 500 mètres. Ces mêmes bus se justifient par contre totalement à St-Luc et Chandolin. On verra donc pour notre village.

Lire la suite

Candidat radical - GĂ©rard Genoud

Tout d’abord, un chaleureux bonjour à tous les Anniviards. Mon nom est Gérard Genoud, je suis né, il y a 61 ans à Grimentz. Je suis originaire de la bourgeoisie d’Ayer.

Marié à Michelle Savioz d’Arthur de Vissoie depuis 36 ans, nous avons trois enfants adultes et deux petits-fils.

Après mes écoles primaires à Grimentz et deux ans de collèges classiques à Sion, j’ai obtenu un diplôme commercial à l’école d’Administration et des Transports à Bienne. Je parle français et je casse pas mal d’allemand et un peu d’anglais.

De retour à Grimentz j’ai été employé des Remontées Mécaniques durant 18 ans, notamment responsable de la sécurité durant 11 ans. (Service avalanches)

En 1975 j’ai obtenu mon brevet de guide de haute montagne et je pratique encore le métier (course facile). Le 1er décembre 1977, avec mon épouse, nous avons ouvert l’hôtel Becs de Bossons et plus fermé depuis 31 ans.

Depuis 1982, pour occuper les longs entre-saisons, nous avons quelques têtes de bétail qui nous ont procuré de grands plaisirs avec plusieurs reines à lait et deux reines à corne à l’alpage de Moiry.

Lire la suite

jeudi 11 septembre 2008

Ciao tout le monde!

Les dernières confessions présidentielles, nos 6 aujourd'hui nous font une pirouette groupée avant les élections.

Simon Crettaz, St-Jean: A peine nostalgique, il considère volontiers comme digne d'une formation continue, une école de vie?, ses 20 ans à l'exécutif st-jointi [le poétisme de st-jolinard serait si charmant!].

Gaby Solioz, Grimentz: Anniviers n'a pas droit à l'erreur, il faut donc voter pour des candidats qui valent vraiment la peine. Il salue aussi l'intelligence des personnes qui ont misé sur le futur plutôt que sur leurs intérêts personnels.

Lire la suite

Avis mortuaire

C'est une image très lointaine et diffuse qui revient à l'esprit de l'immoblog en observant la photo. Ça fait drôle de s'en rappeler [ou de croire s'en rappeler?] face à un avis de décès.









































mercredi 10 septembre 2008

Loi sur le tourisme - Plus de 100 amendements déposés!

Plus de 100 amendements déposés hier en vue de l'ouverture des débats sur la loi sur le tourisme demain au parlement!

S'il y a eu des rebondissements en début de semaine, seule l'illustration ci-dessous paraît digne à l'immoblog de vous être soumise car, sinon, vous allez y perdre votre latin. :-/ En sus tout de même, un dernier état des lieux avant le début des discussions qui promettent d'être passionnantes. A voir demain en direct sur Canal9 (tv).

RM de Zinal - nouvelle cabine

"Le remplacement du téléphérique Zinal-Sorebois n’est pas encore envisageable financièrement. Par contre, la société des Remontées mécaniques Zinal S.A. veut améliorer le débit et la capacité des transports", décortique le Nouvelliste.

De cet article de hier, l'immoblog ne retient finalement qu'une seule date: le 8 novembre. Non pas parce que votre autrice préférée y fêtera ses XX ans :oops: , mais surtout parce que ce sera la première ouverture des pistes de notre vallée.

Préparez vos lattes et agendez: le 8 novembre! :ok:

mardi 9 septembre 2008

5ème rouge en piste!

Tandis que les candidats PDC débattaient devant une assemblée bien chauffée à Grimentz, les socialistes sacralisaient leur 5ème élément à Mission.

Pierre-Marie Epiney, Grimentz, descend du toit. La liste n’était donc pas complète. Or, il est vrai que nous en sommes encore à quelques jours de l’échéance du dépôt des listes. Une éternité?

Cette même réunion missionnaire [on regrettera ici vivement de ne pas avoir eu le bonheur de faire la connaissance avec sa salle bourgeoisiale] n'a pas encore fait connaître le choix de son vice-juge. Suite à un accord passé entre les 3 partis officiellement en lice, le parti libéral-radical plaçait un juriste de son crû en la personne de Benoît German, Zinal. Ceci, pas besoin de l’immoblog pour l’avoir entendu. Reste à l’alliance de gauche, au parti socialiste, de proposer son vice-juge. Le choix sera connu sous [très] peu.

lundi 8 septembre 2008

Candidat radical - Marco Genoud

Genoud Marc, commerçant, né en novembre 1960, divorcé, deux enfants, Taïs 23 ans et Méryl 20 ans. Domicilié entre Vissoie et Zinal.

Mon affiliation au parti libéral - radical ne date pas d’hier et pourtant, si je cherche dans mes anciens, je peux constater qu’ils étaient socialistes du côté de ma mère et démocrate chrétien du côté de mon père. Alors, pourquoi être différent aujourd’hui?

De part ma profession de commerçant, c’est très tôt que j’ai dû prendre les responsabilités d’indépendants. J’aspire également à des valeurs qui me sont chères, comme celle de la liberté des personnes, le respect d’autrui, et la tolérance, ces mêmes valeurs qui répondent au fondement du parti.

Après différentes activités au sein des jeunes sportifs anniviards que ce soit en athlétisme ou en hockey, après plusieurs années comme membre de différents comités ou président de la société de Zinal, je dispose actuellement de temps et surtout d’énergie pour me mettre à disposition.

Si je devais résumer en quelques mots les raisons de mon engagement,

Lire la suite

dimanche 7 septembre 2008

Candidate chrétienne sociale - Laetitia Salamin

Mes coordonnées
  • NĂ©e le 21 novembre 1986
  • AinĂ©e d’une famille de 3 enfants (mes frangins sont Yann - alias « le Registre » - et Lionel)
  • Fille de Claude-Albert et Myriam
  • DomiciliĂ©e Ă  Niouc
  • Parti ChrĂ©tien Social (PCS)


Mes formations
  • MaturitĂ© gymnasiale au LycĂ©e-Collège de la Planta Ă  Sion en Arts Visuels
  • Etudiante Ă  l’ECAV (Ecole Eantonale d’Art du Valais) pour le bachelor en art (formation en cours)


Mes jobs
  • Service dans divers restaurants et hĂ´tels de la rĂ©gion
  • Soutien pĂ©dagogique auprès d’enfants
  • Auxiliaire d’animation pour un passeport - vacances
  • Artisanat

Lire la suite

Coups de gueule

Est-ce que l’immoblog travestit la situation s’il l’analyse - ceci sur la base de 2 articles de presse en prévision de la prochaine lecture au parlement - comme suit?

Nouvelliste, jeudi 4 setpembre, Ensemble pour vendre la plaine, Jean-Yves Gabbud.

«Nous voulons montrer qu’il existe une offre touristique de plaine forte. Nous ne sommes pas seulement une alternative pour les jours de mauvais temps». Il ne s’agit pas de parler d’une destination et d’en créer une nouvelle, mais d’un produit intégré dans l’offre valaisanne pour une clientèle bien ciblée que sont les excursionnistes ou les touristes qui descendent des stations.

Les moyens à mettre en place? Créer une brochure du tourisme de plaine, gérer le calendrier des manifestations, notamment pour la saison théâtrale car on s’attend même à une vraie attente sur ce terrain: «Quand les touristes qui se trouvent en station descendent en plaine, ils ont envie de faire du shopping, de visiter la Fondation Gianadda, d’aller se baigner, de visiter un château ou de voir un spectacle. Le rêve serait de pouvoir leur montrer tout ce qu’ils peuvent faire dans une seule brochure». Ensuite approcher les les autres localités, plus petites, de la plaine. Et il y en a, dans notre vallée du Rhône bien de celles qui méritent effectivement le détour, même pour un valaisan!

Voilà pour les points forts que vous retrouverez presque mot pour mot dans l’article. Si l’adéquation du tourisme de plaine n’est pas en adéquation avec celui de la montagne, le fait de revoir le tout est un projet censé et fantastique.

Le hic?

Lire la suite

samedi 6 septembre 2008

Hirondelles folles

On s'est bien gardé de me dire, lorsque je suis remontée à Grimentz, que ma vie [ou mes yeux?] allait dépendre de ces petites bestioles en apparence si aimables!

D'après les satellites, seuls 150 mètres séparent l'agence Immobilia-Grimentz de l'office de poste. Le trajet m'a pourtant semblé interminable.

Juste après les 2 résidences Platane nos voisines, un talus prêté aux vaches avec ordre de brouter tout l'herbe alentour s'ouvre à vos pieds. Mais c'est précisément là que ça se corse.

Lire la suite

La commune de St-Luc par Tanguy Zufferey

La Commune réunit le village de St-Luc et celui de Niouc pour une superficie totale de 3’193 hectares. Elle est située sur la rive droite et ensoleillée du val d’Anniviers. Ses habitants se nomment les lucquérands et sont au nombre de 415 pour l’année 2008, avec 304 pour St-Luc et 111 pour Niouc. Ces chiffres paraissent petits, mais la station de St-luc enregistre plus de 100'000 nuitées par année, de quoi les rendre quelque peu dérisoires.

Si vous venez passer quelques jours dans le magnifique village de St-Luc pour y découvrir ses moulins du 18ème siècle, ses pistes de skis, ses sentiers, son observatoire ainsi que son chemin des planètes et plein d’autres choses encore, vous y croiserez très certainement des gens locaux et vous demanderez qui sont-ils?

Lire la suite

Fusion des communes - l'échappée hérensarde ou entracte :-)

Histoire de changer d'air, allons zyeuter chez nos voisins hérensards dont 3 des communes de cette vallée géographique bordent la future grande nôtre [géographique, identitaire, touristique, politique et administrative]. C'était hier dans le Nouvelliste sous la plume de l'évolénard Pascal Fauchère:

Jour J –3 pour Mont- Noble?

Dimanche, on connaîtra le choix de Nax, Vernamiège et Mase. Les trois communes hérensardes doivent dire si elles souhaitent ou non fusionner dans une entité plus large, la commune du Mont-Noble. Les citoyens se prononceront sur le contrat de fusion, nouvelle mouture. Un choix voulu par les Exécutifs communaux pour soumettre à validation cette sorte de feuille de route.

Petit rappel. Le 24 février dernier, le principe d’une fusion avait été rejeté par la seule commune de Vernamiège à 67 voix contre 61. Autrement dit, quatre citoyens sur 132 participants avaient fait pencher la balance. En cause, une fusion jugée précipitée, des arguments financiers, la crainte de perdre les identités villageoises ou d’être phagocyté par le grand voisin naxard. Reste que ce résultat négatif a été interprété par les autorités communales comme un «oui mais…». D’autant que l’aboutissement d’une pétition lancée quelques semaines plus tard par de jeunes Vernamiégeois demandant de ne pas tenir compte du vote du 24 février et signée par 84 citoyens de la commune rejetante est tombé à pic pour les partisans de la fusion, autorités en tête. Qui ont donc jugé légitime de revoter sur la question, avec l’appui de l’Etat du Valais. Certains – partisans ou opposants à la fusion – ont cependant émis des doutes sur la validité juridique de la pétition et estiment arbitraire ce retour aux urnes. Reste que les électeurs auront l’avant-dernier mot, le dernier revenant au Grand Conseil. En cas de oui. Comme, peut-être, en cas de non… PF

Voilà, ceci pour changer d'air. ça nous donnerait presque une impression de vacances, non? 8-)

vendredi 5 septembre 2008

Les communes

Le must dans toute cette histoire, c'est le regard. La présentation des communes sera sans conteste votre rubrique favorite dans le cadre des élections!

Le regard? Ce sont les jeunes qui y habitent. Ils sont frais, pleins de tout ce qui peut être positif, même un peu déjantés.

Contact a été pris avec 6 d'entre eux, chacun habitant l'une d'elle, avec proposition de répondre à 2 demandes. La première, bien sûr, avait trait à leur commune. Leur présentation, leur histoire, etc. La deuxième, plus personnelle, leur vision d'avenir en Anniviers et leurs attentes face à la nouvelle donne que nous préparons.

Jeunes engagés ou pas trop, acteurs ou observateurs, ils sont pour le moins attentifs à ce qui les entoure et confessent plus volontiers avoir rencontré des difficultés sur la première demande que la deuxième, ce qui dénote d'un excellent sens critique. Réjouissant!

Lire la suite

jeudi 4 septembre 2008

Leur bâton de pèlerin

Chandolin, Zinal, Vissoie. Nous voilà à la mi-parcours du pèlerinage des candidats PDC de et dans notre vallée. Leur leitmotiv: le principe de l’égalité de traitement des anciennes communes. Enfin… futures anciennes communes…

Sous un soleil remarquable à Chandolin, c’est un cercle décontracté et étonnamment fourni pour la commune, qui a mis les candidats sur le grill. A Zinal, les débats autour d’un verre furent très animés. St-Luc a aussi amené son lot de très attentifs tandis que le ton des candidats s’affermissait au fil des exercices. Chacune de ces rencontres étaient d’ailleurs maîtrisées par des mains de fer dans des gants de velours, non dénuées d’humour, par Jonathan Epiney, David Melly et Patrick Salamin.

Les thèmes abordés jusqu’ici sont en résumé :

Lire la suite

mercredi 3 septembre 2008

Candidat socialiste - Jean-Luc Virgilio

Jeanluc Virgilio, enseignant, les Morands-Ayer

- Parlez-nous un peu de vous !

Plutôt que de parler de moi ne serait-il pas plus approprié de décrire ce que je ferais si j’étais élu? Bien! Je suis enseignant de formation, né au Val-de-Travers, hasard ou non, dont les 10 communes viennent de fusionner et sont sur le point de choisir leurs autorités communales.

- Parlez-nous de vos loisirs !

Je suis sportif, je pratique principalement la course à pied et le ski qui m’ont amené dans cette région en 1972, pour un cours de moniteur de ski à Zinal et à participer plusieurs fois à Sierre-Zinal… je suis moniteur-auxiliaire à l'ESS de Grimentz.

- Sportif seulement ?

Non, je suis passionné de théâtre, j'ai joué dans plusieurs troupes et travaillé à la mise en scène; d'ailleurs avec une quinzaine de jeunes et de moins jeunes d’Anniviers nous sommes en train de travailler une pièce comique «Palace» prévue pour 2009.

- Qu'est-ce qui vous a décidé à habiter en Anniviers ?

Lire la suite

Loi sur le tourisme - les verts contre-attaquent

Les verts réagissent face à la nouvelle mouture de la loi sur le tourisme. Ils mettent en garde les valaisans qui possèdent des résidences secondaires, qu'il ne loueront à fortiori jamais, projettent même une vente contrainte de certains propriétaires. Ceci nous mènerait jusqu'à la désertion, ou "désertification", de nos stations.

Ils voient encore dans cette loi une incitation à la construction "si la taxe touristique est basée sur des m2", c'est pourquoi une pondération d'un impôt cantonal en fonction des liens de chacun avec le tourisme leur paraîtrait plus adéquat.

Paul-André Roux, président du Grand Conseil valaisan et par ailleurs bien connu des la SA des remontées mécaniques de Grimentz, souhaite quant à lui que cette loi soit soumise à un référendum obligatoire (votation du peuple sans récolte de signatures préalable) "si la loi reste en l'état".

Sur ce dernier point, Simon Epiney faisait remarquer hier soir à Zinal [ici, ça cabale sec] que ce ne serait pas une mauvaise chose de mettre le peuple en face au vote pour savoir ce qu'il a vraiment dans les tripes [il a pas dit ça comme ça, bien sûr]. Il notait également, face à l'option d'une 3ème lecture potentielle, que cette dernière paraissait peu probable car Cina veut faire passer cette loi, maintenant [tiens, tiens, y aurait-il aussi des échéances électorales par là?].

L'article du Nouvelliste de hier.

mardi 2 septembre 2008

Candidat radical - Georgy Vianin

Dans le cadre du Grand Conseil, je défends avec ferveur les intérêts du tourisme qui nous faire vivre. Nous devons faire en sorte de respecter la nature, d’être concurrentiels, de faire prendre conscience aux touristes que la Suisse est devenue l’un des pays les meilleurs marchés par rapport aux pays de l’Union européenne. Et il faut que l’hôtellerie et les prestations touristiques ne s’endorment pas sur leurs lauriers.

Mes préoccupations sont:

Lire la suite

Les candidats

Durant le courant d'août et face aux interrogations suggérées de citoyens intéressés de notre vallée d'Anniviers, l'immoblog a envoyé un e-mail à tous les candidats des élections pour la fusion anniviarde à venir. Je remercie ici vivement les personnes qui m'ont mise sur la piste car, sans eux, je ne sais pas si j'aurais eu le culot de me lancer dans cette histoire... Si toutefois l'idée avait seulement eu le bonheur de germer un beau matin dans ma cervelle globuleuse.

Dans ce courrier, il leur était demandé de se présenter et de convaincre le citoyen par quelques arguments.

Franchement, je ne savais à quoi m'attendre, quel serait seulement l'accueil des 17 personnes en lice. A l'heure où je vous parle pourtant [où je vous écris plutôt], tout le monde a répondu présent d'une manière ou d'une autre. Seuls les PDC, pour des raisons de calendrier inhérentes à leur campagne nous transmettront leurs écrits un peu plus tard. On attaque donc de ce pas avec les 2 partis dits "minoritaires", ce qui vous donnera amplement le temps d'apprendre à en connaître leurs représentants.

L'un après l'autre ces prochaines semaines, vous les découvrirez donc sur ces pages en alternance avec d'autres billets, histoire de varier les plaisirs quand même...

Et d'ici ce soir, le premier portrait sur ces mĂŞmes pages! A+


La fusion

lundi 1 septembre 2008

Elire au scrutin proportionnel

On attaque sec en ce lendemain de Distilia. Pour quand même avoir mal au crâne… mais le plus dur [vote mis à part] sera ensuite fait. ;-)

Issue originairement de St-Luc et grimentzarde depuis des générations, seule l’immoblog pouvait s’y coller pour causer «vote proportionnel» à l’aube de l’élection unique qui découle de notre vote fusionnel. Enfin, c'est un essai pas tout à fait garanti. Jusqu’à présent en effet, ces deux villages sont les seuls à avoir exercé le vote proportionnel au niveau communal dans la vallée d’Anniviers. De plus, Grimentz a, semble-t-il, toujours entretenu une pratique plus mouvementée de la stratégie proportionnelle, entre autre due à des histoires de partis plutôt de type claniques à reléguer sans délai aux tréfonds de nos archives. St-Luc a a, par contre, toujours ou quasi voté sur la base de listes d’entente.

En Suisse, le scrutin «à la proportionnelle», comme on a coutume de le dire, a été introduit en 1919 pour les élections au Conseil national. Il a l’avantage de permettre une représentation de tous les groupes politiques. S’il s’applique aussi au niveau cantonal, NOUS l’expérimenterons aujourd’hui à notre échelle. Hors de nos frontières, c’est pour élire le Parlement européen qu’il est utilisé. Par contre, les linguistes se demandent encore s’il existe des traductions ad hoc de ce type d’élection en russe, chinois, libyen ou même cubain. L’unipop peut-elle nous renseigner sur la question?

Vous avez élu vos députés sur le mode proportionnel. Vous en rappelez-vous seulement? C'est un fait, peu de monde se rappelle - ou même capte - comment ça marche. Mais pour une fois… l’enjeu est de taille. Une seule voix, forcément la vôtre, peuvent avoir des conséquences RETENTISSANTES! Alors accrochez-vous bien, on largue les amarres.

Lire la suite

Bon anniversaire!

Fleur parmi les fleurs, Tante Valérie Tabin fête aujourd'hui un âge exceptionnel de 95 ans!

Coquette ou réservée, elle fait volontiers quelques manières devant l'objectif, mais finalement on y arrive quand même. ;-)

A l'époque, Tante Valérie et l'Oncle Daniel tenaient l'ancien magasin d'alimentation du Carovilla, à l'entrée du village juste à côté de l'office de tourisme [là où se trouve aujourd'hui le bureau du Hameau des Bains]. On m'a dit que la seule fermeture syndicale de ce magasin en ce temps-là était l'heure de la messe. Sinon, il suffisait de sonner pour que Tante Valérie accourt de l'étage pour vous servir.

Lire la suite

Add to Technorati Favorites blogCloud