Il y a plus de 30 ans que j’y passe des vacances en été et en hiver, j’aime cette région, j'ai choisi d'y habiter et j’ai décidé de m'y intégrer en m'intéressant de plus près à ce qui anime la vallée.

- Comment se fait-il que vous soyez candidat au conseil communal sur la liste Alliance de gauche ?

Je suis socialiste ancien député et ancien président du Grand Conseil neuchâtelois. Pas facile de s'afficher minoritaire dans cette région, dès lors on m'a proposé de faire acte de candidature.

- Pensez-vous que vous serez Ă©lu ?

Ouille ! un amouiche !!! (rires). Ce sera difficile même si dans cette région plus de la moitié des habitants comme moi le sont ! Notre liste se veut ouverte, avec l’apport d’une jeune, elle tient ses promesses. Au delà de nos différences, les électeurs choisiront une équipe capable de travailler ensemble.

- Que pourriez-vous dire pour convaincre les Ă©lecteurs et Ă©lectrices de voter pour vous ?

Premièrement, je vous renvoie aux intentions politiques de notre parti: faciliter le logement de nos jeunes et des employés de nos entreprises, appuyer toute solution pour permettre aux personnes âgées de rester dans la région, notamment.

Deuxièmement, les entreprises de notre région méritent d'être soutenues plus équitablement dans leur participation aux réalisations communales; comme en maints domaines, la commune doit montrer l'exemple.

Troisièmement, il est temps que l'on se préoccupe de ces familles qui comptent un jeune sportif en leur sein et qui faute de moyens renoncent à financer une formation. Il faut savoir que le tourisme d'Anniviers bénéficie de l'image favorable de ses représentants que ce soit à ski, vélo, athlétisme, hockey ou autre.

Les candidats