Bien sûr par rapport aux autres destinations d'Anniviers c'est la fourmi... Et pourtant c'est celle qui possède le plus d'hectares mais le moins d'habitants, 109 dans sa totalité, répartis entre Chandolin (79), Fang (26), Les Pontis (1) et Soussillon (3).
Parfois traité de Gaulois au détour d'une conversation, le Chandolinard riposte avec humour et sans précipitation, selon sa réputation : le thème de carnaval était trouvé...
A chandolin, pas de discothèque ou de pubs.... juste le bruit de la nature... Découvrez de merveilleux endroits, de magnifiques vues, des habitants souriants.
A Chandolin vous partirez à la découverte du vieux moulin, des fours à chaux, du village médiéval de Fang, de l'Illgraben... Vous pourrez emprunter une partie, ou la totalité, du parcours Sierre-Zinal. Vous prendrez plaisir à boire un coup de blanc sur l'une de nos terrasses, face à un superbe paysage reposant.
Chandolin a accueilli différentes personnalités. La plus connue : Ella Maillart. Un musée lui est même dédié dans l'ancienne chapelle, au cœur du vieux village.

Chandolin marque les esprits, à la manière de cet internaute dont j'ai repris le témoignage :
Je vis dans un autre paradis terrestre, les caraïbes mais Chandolin restera à jamais dans ma mémoire comme un des plus beaux paysages du monde.
(Tiré du site internet de Chandolin)

Chandolin c'est également une station de sports d'hiver : ski, snow[board], randonnée en raquettes ou peaux de phoque et bien sûr la luge. Ne restez pas chez vous, venez découvrir notre petit coin de paradis durant un jour, une semaine ou, pourquoi pas, un mois…

A Chandolin, vous y venez une fois, vous y reviendrez un jour...

SĂ©verine Epiney

La fusion des Communes, quelle histoire !!

Je me souviens m’être dit : c’est quoi encore cette idée saugrenue ?. Tout se passe pour le mieux en Anniviers, me semble-t-il. Les présidents s’entendent bien, travaillent ensembles, des projets sont réfléchis et créés en commun, etc…Mais pourquoi venir lancer cette idée de fusion ? Tout va basculer. Un tel changement, pour nous les Anniviards, mon Dieu…

Je l’avoue, je n’étais pas pour. Je l’ai dit haut et fort, je ne m’en cache pas. Toute personne doit respecter les idées de chacun, ce que j’ai fait avec les pro-fusion. Jamais je n’ai fait de jugement, mais, ce qui m’énervait le plus, c’étaient les personnes qui disaient je suis pour, mais n’avaient aucun argument à me soumettre pour me faire changer d’avis !

Ma crainte était (elle l’est toujours), l’avenir des petits villages (Pinsec, Mayoux, Fang…). Qui se souciera d’eux lorsque des travaux seront à planifier ? Va-t-on les traiter dans les meilleurs délais ou les mettre sous la pile et s’occuper uniquement des grands villages et des stations ? Toutes ces questions, ces craintes, personne ne peut malheureusement me les dissiper car sans du concret, les palabres ne sont que des palabres. Tout est nouveau et inconnu, pour tous, que ce soit pour les présidents actuels, pour les candidats au nouveau conseil et pour la population.
C’est cet inconnu qui est stimulant. Depuis le OUI à la fusion, je ne me suis pas cachée, au contraire. Etant donné que la commune d’Anniviers est plébiscitée, et bien autant y participer et aller de l’avant, car une fusion veut dire travailler ensemble afin de créer et de mettre sur les rails Anniviers. Aujourd’hui, j’espère vraiment que cette fusion se passera au mieux, et qu’Anniviers en sort plus fort.

Je regrette tout de même une chose : la politisation de cette première élection. Je me suis engagée car, cela a été décidé ainsi et qu’on devait donc faire avec. Mais…. Je pense qu’il n’aurait pas fallu que certains partis se lancent à l’attaque comme cela. D’ailleurs, lors des forums, la fusion se vendait quand même avec l’argument d’une liste d’entente afin d’avoir une bonne répartition des anciennes communes. Franchement, lors de cette future première législature, ce ne sont pas les programmes des partis qu’il faudra travailler mais bel est bien une commune qu’il faudra mettre en place…Maintenant, l’on risque de ne pas voter des personnes compétentes par pures spéculations géostratégiques afin d’obtenir un ou deux sièges en faveur des anciennes communes. Lors de cette première élection, je pense que de nombreux électeurs iront voter LA personne et LEUR région et non un parti. J’espère que nous allons d’abord faire confiance aux personnes que nous connaissons, dont nous savons ce qu’elles valent, ce qu’elles sont capables de faire pour la commune d’Anniviers.

Enfin qui vivra verra comme on dit... Rendez-vous le 12 octobre et surtout les jours suivants pour y prendre la température à tête reposée...

Soyons unis, solidaires car nous sommes fiers d’être Anniviards (personne ne me dira le contraire j’en suis sûre), fiers de cette magnifique vallée habitée par de bien belles personnes !

Sophie Zuber

PS. Les communes


Agrandir le plan