En effet, Nicolas est devenu très grand. Puis qui a dit qu'un mec ça devait être macho? Ici, on va vous prouver le contraire. Sans fausse honte et en toute simplicité!

Nicolas est arriv√© √† Grimentz au d√©but des ann√©es 2000. Il ne se rappelle pas vraiment du d√©m√©nagement. A 12 ans, d'autres choses marquent l'esprit d'une jeune, pas ce genre de corv√©e astreignante. Ou peut-√™tre √©tait-ce parce que ce type d'action √©tait entr√© dans les moeurs de la famille? En effet, Nicolas et son fr√®re ont pas mal quadrill√© la Suisse romande. On vous jette les noms p√®le-m√™le: n√© au CHUV, v√©cu √† Lausanne, La Tchaux, Cossonay, Orbe, Yverdon, Le Soc. Il y a m√™me eu des retours sur Lausanne et Cossonay. Quant √† Le Soc, c'est au milieu de la Gruy√®re, un petit village "pomm√©" o√Ļ il n'y avait pas grand chose √† faire et o√Ļ les habitants n'√©taient pas aussi ouverts et chaleureux que dans le Val d'Anniviers [j'esp√®re que personne de Le Soc ne lise ces pages, parce que sinon...].

Du coup, il se trouve bien ici et souhaiterait ne plus partir. Il en a assez des villes et s'est attaché à notre communauté.

S'il fait aujourd'hui bien partie de la classe des huitantuitards, il a c√ītoy√© ceux de 89 √† l'√©cole, ce qui lui a permis d'√©largir son horizon d√®s son arriv√©e √† Grimentz. Le sport n'a √©videmment pas √©t√© √©tranger √† cela. S'il a d√©sormais cess√© le hockey avec l'√©quipe d'Anniviers, il fait le Grand-Raid comme et avec bien des grimentzards. Il a, cette ann√©e, aussi int√©gr√© l'√©quipe f√©minine de volley, une bonne √©quipe qui prend beaucoup plaisir √† s'entra√ģner et jouer et au sein de laquelle il n'a pas forc√©ment avantage avec sa carrure car il manque de pratique pour ce sport. Nicolas a vraiment commenc√© √† skier ici √† Grimentz d√®s son arriv√©e, mais il a chang√© ses lattes et ne fait aujourd'hui quasi plus que du t√©l√©mark: il ADORE! On ajoute √† c√īt√© de cela un peu de tir au printemps et en automne et on a enfin fait le tour de ses activit√©s sportives.

N'attaquez jamais le sujet avec lui si vous n'avez pas envie d'en entendre parler: sa Valérie. Toutes les étoiles du ciel se reflètent alors dans ses yeux. Cupidon les a fléchés un beau jour de Firong voilà 2 ans de cela. C'était juste avant le Grand-Raid, on imagine les ailes que ça lui a pas donné. Cela faisait tout juste 2 ou 3 mois que Valérie avait débarqué à Grimentz pour travailler comme animatrice à l'OT. Vous savez ce qu'il m'a répondu lorsque l'immoblog lui faisait remarquer ce court laps de temps?
Il faut être rapide, ici!
C'est tout juste pas si il lui a saut√© dessus, le coup de foudre? Et dire que c'est moi qui dois vous √©crire cela! Bref. Une ann√©e plus tard, le couple se mettait en m√©nage. Il dit participer aux t√Ęches m√©nag√®res, mais c'est quand m√™me elle qui cuisine. Ok, il met la main √† la p√Ęte de temps en temps: il regarde la t√©l√©. :roll: 2 petits chats les ont entre-temps adopt√©, des vaches suivront peut-√™tre un jour, plus tard, dans leur vie car ils sont tous deux tr√®s familiers avec ce milieu, puis aussi certainement des enfants. Plus certainement les enfants avant les vaches. Donc, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Enfin presque car ils sont en pourparlers pour leurs projets futurs et l'un des 2 risque de devoir faire de sacr√©es concessions.

A propos d'enfants, quand il les √©voque, Nicolas a presque autant d'√©toiles dans les yeux que tout √† l'heure. Petit, il pr√©voyait d√©j√† de devenir papa de tout plein d'entre eux, 20 au moins [mais, √† mon avis, c'√©tait alors pas l'id√©e de les fabriquer qui l'int√©ressait]. Devenu adulte, il mod√®re un peu son ambition, mais il adorerait cela, le moment venu. Issu d'un premier noyau familial avec son fr√®re de 2 ans son cadet, Olivier, sa maman s'est remari√©e puis la famille s'est agrandie avec Valentin et Chlo√©. Il s'en est beaucoup occup√© et a toujours pris beaucoup plaisir √† cela. Il pr√©tend m√™me avoir souhait√© devenir sage-homme. Plus tard, il a fait avec plaisir du baby-sitting au village. Il adore les b√©b√©s au point de laisser tomber son entourage lorsqu'il en c√ītoie et se verrait bien arr√™ter de bosser pour faire homme au foyer quelques ann√©es √† la naissance des siens.

A propos des vaches, Nicolas trouvent qu'il y a tout de même encore beaucoup de jeunes en Valais qui en ont et qui aiment ce milieu. C'est pourquoi il ne partage pas tout à fait les craintes de certains sur le sujet.

S'il voulait devenir sage-homme, dans les faits, Nicolas est maintenant menuisier. Il vient de finir son apprentissage et tout s'est bien passé. Héritage des ses lieux de vécu antérieurs, il avait un temps envisagé de devenir tavillonneur et de décorer ainsi les façades des habitats romands. Mais la menuiserie lui convient tout à fait car, parti de rien, il voit peu à peu le chalet se construire, évoluer.

Comme il a lui √©volu√© √† travers la vie. Les d√©m√©nagements successifs lui ont tout de m√™me donn√© la chance de beaucoup mieux conna√ģtre son pays et les gens qui y habitent, ce qui lui fait dire que c'est parfois dommage de vouloir se d√©placer aux 4 coins de la terre [qui elle est ronde...] sans chercher √† partir √† la rencontre de son environnement plus imm√©diat. En rencontrant sa dulcin√©e, il a √©galement conscience d'un grand changement de rythme dans sa vie. Egal √† quelle √©tape il en est, il n'a toujours que 20 ans et encore beaucoup de choses √† venir devant lui.

Bio
Appellation commune: Nico
Parents: Janique, sa maman, et Alain Blatti, son beau-père, créateurs de confitures aux géraniums
Fratrie: Olivier, 18 ans, Valentin, 10 ans, et Chloé, 8 ans
Taille: grand et fort
Signe spécifique: Que des costauds au grand coeur, dans c'bled!

Tous nos voeux à Nicolas qui a eu 20 ans le 21 juin dernier!



Pssssst! Une photo volée à leur insu l'année dernière, ils ne voyaient personne autour d'eux:






Sauf qu'on croise Valérie toute esseulée dans la rue, ces jours, toute dépitée. Son homme est parti à l'armée. Si vous la voyez, consolez-la!