L'immoblog ou les vacances Ă  la montagne

Immobilia-Grimentz

mercredi 31 décembre 2008

Tous nos voeux pour l'an 9!

C’est avec tout plein d’étoiles,
un grand soleil
et des tas de neige
que l’immoblog et moi-même vous souhaitons
de passer de très bonnes fêtes de fin d’année
et tout le meilleur pour l’an neuf à venir !



Quoi ?!? Vous n’êtes pas sur les pistes ??
L'immoblog peut-il vous réconforter?

Lire la suite

mardi 30 décembre 2008

De l'autre côté de la montagne

... juste derrière, à Zinal.

Ça tombe bien, le temps nous a dernièrement manqué pour vous annoncer l'arrivée d'un nouveau responsable d'office de tourisme en la personne de Christian Humbert et du blog de ce même office, intitulé Zinal vous aime. Ce dernier relate d'ailleurs des informations que nous n'avons pu évoquer, que la Cabane de Tracuit - à l'instar de celle de Moiry - sera rénovée d'ici à 2011.

Or, ce qui nous intéresse en ce jour est le trait d'union entre Zinal et Sorebois, la télécabine. La nouvelle se répand comme une traînée de poudre et sa rapidité surprend apparemment le directeur des RMZ, Pascal Bourquin. Une entreprise de la région lyonnaise, Sygma Composite, décroche le mandat pour de nouvelles cabines et annonce de manière - on n'en attendait pas moins de nos voisins et amis! - toute cocoriquienne :

Lire la suite

lundi 29 décembre 2008

Une semaine Ă  la course!

Lorsque le soir tombe sur le Val d'Anniviers, la journée ne fait que commencer, pour certains...

Non? Vous préférez tout autant profiter du soleil et de la neige en journée?

Ok, mais voici pour vous le programme à la descente des pistes car il est conséquent:

Lire la suite

dimanche 28 décembre 2008

Complet

Evidemment, impossible depuis notre base, l'agence Immobilia, de parler au nom de tous les logeurs, mais de nombreux signes extérieurs vont dans ce sens. Et l'acharnement de nombreux aficionados, jusqu'à nos guichets! Le taux d'occupation des logements confine au 100%. C'est sans appel, tout le monde est arrivé. A moins d'un départ en catastrophe, ce qu'on ne souhaite bien sûr à aucune famille, inutile d'espérer un retour surprise du Père Noël si vous n'avez pas pu réserver vos vacances de Nouvel An.

Mais on compatit car la situation est particulièrement pénible si vous êtes contraints à rester chez vous: la neige, le soleil en abondance... Aller, on fera une piste pour vous si vous êtes dans cette situation!

vendredi 26 décembre 2008

Savoureux label pour une Etable

Si, l’année dernière, la presse avait fait les éloges de notre station et du restaurant de Bendolla, c'est l'Etable du Marais qui se démarque dès le début de la saison d'hiver de manière tout aussi méritoire. Un petit mail qui tombait comme un cadeau sous le sapin et dont la lecture des premières lignes nous dépeignaient une situation sans équivoque fit bondir le cœur de l’immoblog.

Une aubaine, c’était veille de fête. Et par conséquent veille de journée de ski. Pour une fois, on ne m’en voudra pas d’avoir été fureter sur "les lieux du crime" pour la bonne cause. 8-)

L’Etable du Marais est mené d’une main de fer dans un gant de velours par un petit bout de femme bien décidé et énergique, une de ces personnes au visage avenant et qui vous met tout de suite à l’aise par sa gentillesse. Elle tenait déjà dans les mains le précieux petit sésame, identique à celui qui se cachait dans le repli de ma veste, un rapport sans appel.

Lire la suite

jeudi 25 décembre 2008

Bébé huitantuitards - Epilogue - 18/15


Suite et fin du billet précédent, en médaillon sur la gauche:
Nicolas, Steve

Lire la suite

mercredi 24 décembre 2008

Bébés huitantuitards - comment l'histoire a débuté - 17/15

On raconte qu'on a longtemps retourné les jardins à la récolte de ce qui avait été semé quelques mois plus tôt. L'année des choux, des roses et des cigognes a été exceptionnelle! Mais l'histoire ne se rappelle plus si la saison précédente avait été rude ou les coupures d'électricité fréquentes. Pas grave, on s'en fiche, le résultat ne s'est pas fait attendre: 13 à l'époque, 15 aujourd'hui, une explosion démographique qui vous renverse des pyramides!

Pour les avoir intensément côtoyé tout au long de l'année, c'est logiquement avec ces divins enfants - qui ose prétendre le contraire... - que l'immoblog, auquel s'associe toute l'équipe de l'agence Immobilia, et qu'ensemble nous tenions à vous adresser nos meilleurs voeux!

2008 fut l'année de Jimmy, Luc, Angélica, Fabienne, Mathieu, Emilie, Ken, Gilles, Bastien, Tania, Maxime, Clémence, Nicolas, Jonathan, Steve. Ouf! Une année écoulée à un rythme effréné. Le temps d'une maturation en, non pas 13, mais 15 dates-clé! Voici comment cette aventure a débuté.

Par une simple photo:

Lire la suite

mardi 23 décembre 2008

Attention, chevreuils!

Voici une des 2 vidéos qui m'ont été confiées, prises subrepticement à la première neige, vers fin octobre. La couche était alors si légère et n'avait pas eu le temps d'adhérer, l'herbe encore verte dessous était dégagée d'un coup de museau.

Voilà un titre de billet qui ressemble étrangement à un autre, tout récent. Mais un "danger" qui guette au village car chaque altitude a sa particularité, ici. Quoique, celle-ci s'offre au passant quasi jusqu'au fond de la vallée.

L'année dernière, le temps a manqué à l'immoblog de vous en parler, les conditions de neige de ce début d'hiver ont encore accru le phénomène. Cet hiver, nous partageons nos routes, nos prés, nos terrasses avec les cerfs, les chevreuils, même les biches, et de nuit bien d'autres petites bêbêtes sympas encore [mé non... pas sous votre lit, rendormez-vous!].

Loin de me douter ce qui allait se produire, je quittais le bureau "à l'arrache" peu avant midi et m'engageais en respectant les limitations, cela va de soi :-D , mais sans traîner [!] sur la route de Roua. Approchant le logis de Chantal et Gérard, je notais distraitement que leur goût pour les animaux de compagnie prenait étrangement forme dans des imageries plutôt sauvageonnes qui ont, ces dernières semaines, la curieuse manie de rôder jusqu'au village autour des foyers.

C'est alors qu'un éclair de lucidité traversait [enfin] mon esprit de part en part, un tonnerre répercutant faisait soudain s'entrechoquer mes jambes de surprise.

L'animal de compagnie avait tout du jeune chevreuil égaré. En plein milieu de journée!!! Même en me pinçant... mais je ne rêvais pas:

Lire la suite

lundi 22 décembre 2008

La prudence s'impose

On commentait l'affaire hier encore dans un but d'information et de prévention. Retrouvé 1/2 heure après la coulée sous 1m 30 et emporté dans un état critique! Les gros titres vous font froid dans le dos... L'hélicoptère n'a cessé de tourner au-dessus de nos têtes, hier. Entre coulées et accidents, l'arrivée des touristes sous le soleil n'a laissé personne de marbre. On s'activait de partout si on ne criait pas déjà au feu.

Cathrine Killé Elsig revient sur l'avalanche de Chandolin dans l'édition du jour et dont voici 2 extraits:

Lire la suite

dimanche 21 décembre 2008

Le compte Ă  rebours


Etes-vous un bon Anniviard???


Vous avez jusqu'à Noël pour retourner vos :idea: . C'est tout soudain :!: Il vous reste 4 jours.


>>>Téléchargez ici le Concours du bon Anniviard<<<


Retournez votre concours:
  • Adresse de retour escargot: L'immoblog - Nicole Salamin - CH-3961 Grimentz
  • Adresse de retour Ă©clair:
  • Formulaire Ă  remplir sur internet


Soyez nombreux Ă  tenter votre chance et gagner au tirage au sort!

Toute l'histoire du concours

samedi 20 décembre 2008

Bébés huitantuitards - Steve - 16/15 et même encore pas fin!

Z'êtes nases ou quoi? Vous croyiez qu'on en avait terminé?

Un magicien à Grimentz les sort un à un de son chapeau. Série infinie. Vous vous grattez la tête en vous demandant qui diable on aurait encore bien pu oublier?! Vous faites bien. Heureusement qu'il y a eu une choucroute pour ébruiter l'affaire, quoique après échéance puisqu'il arrivait juste avant Jonathan, et nous rassembler encore et encore autour du berceau. Du berceau? A vingt ans, il est bien sûr passé à autre chose. Surtout ce soir-là! :-)

Lire la suite

jeudi 18 décembre 2008

On se s'rait cru Ă  la mer

Sauf que d'en dessous... on se noyait. On vous y met pas la photo, c'est pas très exotique pour la plupart d'entre vous. :P

Le brouillard n'escalade pas souvent notre vallée avec tant de véhémence. La mer se prélasse habituellement sur le Plateau Suisse de manière plus durable durant la saison hivernale, entre novembre et février/mars. En Valais, 4 jours de brouillard en plaine sont une épreuve. Ça arrive qu'il s'étale plus souvent, mais c'est franchement pénible et insupportable pour nos esprits d'habitude si peu embrumés. C'est alors très rageant d'aller consulter des webcams de piste de ski. Si proches et pourtant inatteignables, fondant sous le soleil, bien sûr.

Lire la suite

mardi 16 décembre 2008

Suggestion du chef pour vos menus de fĂŞtes

Voici tout spécialement pour les internautes-lecteurs de l'immoblog, une recette somme toute assez facile à mettre en oeuvre - foie de... pardon... foi de Chantal ce soir-là - et assaisonnée de tous les conseils de pro de Stéphane. C'est d'ailleurs de ses fourneaux que sont extraites les recommandations et les recettes ci-dessous.

Ami-lecteur, je fais court car je n'ai pas encore "soupé". C'est donc l'estomac dans les talons - à défaut de talent en la matière - que je cède sans nullement m'énerver, plutôt avec grand plaisir, la parole au chef. De toute manière, ça vaut mieux, parce que si je m'en mêle...!

Quelques extraits pour vous faire saliver [je sais de koâ j'côse!]:

Lire la suite

lundi 15 décembre 2008

Tradition de ski bientĂ´t centenaire Ă  Grimentz!

Le supplément magazine Hiver Passion nous rafraîchit la mémoire. Le saviez-vous? Notre pratique du ski est quasi-ancestrale!


Lire la suite

Attention, danger!

«Regarder l’avenir dans un rétroviseur, c’est entretenir un miroir aux alouettes et faire un combat d’arrière-garde pour préserver des rentes de situation. Autant, dès lors, s’accommoder des réformes en marche.»

Si la phrase de notre célèbre homme politique Anniviard et premier président de commune d’Anniviers [janvier 2009, dans quelques jours] Simon Epiney a bien fait rire le maire de Champignac, elle revêt pour nous un attrait tout à fait d’actualité si on en extrait l’un des mots-clé de l’alambiquage.

Notre miroir aux alouettes plonge incontestablement dans la neige.

Lire la suite

dimanche 14 décembre 2008

Les FĂ©Ă©ries 2008, c'Ă©tait...

Petite traversée de village...

vendredi 12 décembre 2008

PDC Anniviers

Une brève avant le week-end pour faire sérieux et un petit flashback sur un événement qui date, mais sur lequel nous revenons enfin.

La semaine dernière se constituait le tout frais "PDC Anniviers". Ce parti existait déjà sous une forme "communales". Il a désormais officiellement regroupé ses forces. Un nouveau comité directeur est en place et se constitue de:

Lire la suite

jeudi 11 décembre 2008

Chronique d'une mort annoncée


Cette nuit-lĂ  sous les feux d'Anniviers...

Lire la suite

mercredi 10 décembre 2008

Test de skis

Vous souhaitez refaire votre parc alpin pour cet hiver? Une nouvelle paire de skis vous est indispensable? Alors suivez les conseils de la guide et experte pour l'Ă©mission!

Recommandation sans retenue pour les conseils car le visage de Séverine ne vous est certainement pas inconnu sur nos pages. Comment ça, les lunettes vous empêchent de voir...?!

Lire la suite

mardi 9 décembre 2008

En plein dans la choucroute

Ben ici, on est toujours entrain de digérer la choucroute. C'est plus long que prévu, ce genre de rémission... :P

Mais au fait... ĂŞtes-vous un bon Anniviard??? Il vous reste 16 jours pour le savoir!

lundi 8 décembre 2008

Inauguration de la place de la Scierie

En 1999, la place de la scierie a subi les attaques de la nature. L'une des grandes catastrophes de notre village. On a dû la refaire, on en a bien sûr profité pour mieux faire.

L'ancienne scierie a été relookée en salle de fête. Elle a gardé la scie, survivante de la catastrophe et témoin du passé. La fontaine des scieurs de long avait, elle, été détruite. Les scieurs en ont par miracle réchappé: ils n'étaient pas en place ils étaient en vacances lors de la crue dévastatrice. Le moulin... on a récupéré ce qu'on a pu, les traces en sont bien visibles et veillent à ce qu'on n'oublie jamais.

Chargé d'émotion, ce tout petit geste présidentiel pris à la volée à cette occasion qui en dit long. Cela s'appelle "un moment d'histoire":

Lire la suite

Le curé, le promoteur, la vache, la femme et le président

«Revenue au pays» tout juste 2 paires d’années après lui et loin, bien loin, d’avoir son bagage sociologique [malgré une tentative universitaire dans cette direction], l’étude menée par Bernard Crettaz dans sa toute récente publication «Le curé, le promoteur, la vache, la femme et le président» aux éditions Porte-Plume me laisse en tant qu’Anniviarde songeuse. En le lisant, dois-je m’imprégner d’une identité historique ou reconnaître une réalité que je n’ai jamais rencontrée [voulu rencontrer, peut-être]? La mise en perspective a pour le moins le mérite de soulever les questions. Tout comme le bouquin qui soulève de nombreuses pistes de réflexion[s].

Avant cela, l’immoblog vous propose de faire le tour des commentaires de la presse et des médias.

  • Le Nouvelliste. C’est assurĂ©ment par l’article de Jean-Yves Gabbud qu’il faut dĂ©buter. Non sans une pointe de provocation, il introduit très bien le sujet et le cheminement du livre.
  • L’Hebdo. Les «pages les plus savoureuses» Ă©voquĂ©es par le journaliste Michel AudĂ©tat furent assurĂ©ment celles qui rĂ©voltèrent l’immoblog au point de… Non. Pour quelqu’un qui s’est ingĂ©niĂ© Ă  soulever les paradoxes de notre histoire, c’est pas mal. Bref. On continue notre cheminement littĂ©raire.
  • La RSR enfin. Une bonne discussion qui replace bien certains contextes et offre une analyse d’actualitĂ© intĂ©ressante. Le must: l’interview du promoteur qu’on perçoit comme si on y Ă©tait au milieu du vieux Vissoie. [Ou ici. L’émission Rien n’est jouĂ©].
Ceux-ce ne sont que des extraits connus. S’il en existe d’autres qui nous ont échappé, n’hésitez pas à les mentionner en commentaire ou nous les faire parvenir.

Lire la suite

Sous le ciel d'Anniviers ce soir-lĂ ...

dimanche 7 décembre 2008

Retour sur les pistes



C'est ainsi que la saison 2008-2009 vient de débuter dans chacune des stations de la région. Vous avez manqué ça? Dommage...

:twisted:

Bon, j'y vais, je redécolle pour l'inauguration de la place de la Scierie puis pour la choucroute des Anniviards avec feu d'artificie vers 22-23h00 de la Corne de Sorebois que l'on aperçoit très bien sur la gauche du cliché.

samedi 6 décembre 2008

St-Nicolas 2008 au milieu des Alpes


Il neige encore, mais un tout petit peu. Beau temps pour demain. Pistes ouvertes, ski, choucroute, congé lundi [jour catholique férié], la totale, quoi :-)

vendredi 5 décembre 2008

Temps superbe lorsque le ciel nous tombe sur la tĂŞte

C'est chĂ´li ce matin! [image webcam live]

Cliquez sur l'image et vous verrez qu'il neige effectivement jusqu'en plaine.

10 à 20 centimètres prévus aujourd'hui, 5 à 10 centimètres demain puis du soleil annoncé pour dimanche. Pas dans les médias, bien sûr, mais sur notre météo locale, fiable.

RĂ©galez-vous avec cette image live ainsi que toutes les autres.

jeudi 4 décembre 2008

Avis mortuaire ou l'histoire Ă  venir d'une veuve joyeuse

Ah non! La choucroute nous va très bien!

Notre "sociologue émérite de ce coin de terre", comme le dit si bien le journaliste Pascal Fauchère du Nouvelliste, voudrait encore que, pour sacrifier à un menu plus en rapport avec l'événement il failllllâsse qu'on s'en tienne à pain, fromage vieux et vin. Il l'a pourtant constaté lui-même dans son dernier recueil, Anniviers est entre-temps passé à d'autres moeurs. Patine de la mondialisation oblige. ;-)

Ainsi on enterrera nos communes bien au chaud [et sous la neige, qui dit mieux?]. Va donc pour la choucroute et merci aux présidents de nous avoir si sobrement comploté pareil menu, on se réjouit déjà!


Euh, mis à part ça, l'article soulève d'autres considérations peut-être même plus essentielles que celles qui viennent de nous occuper ici.

Bébés huitantuitards - Jonathan - 15/15 mais pas fin

C’est peut-être le p’tit dernier sur la photo, mais c’est un géant de plus qui a frappé à la porte.

En tenue de sport d'hiver, quoi de plus banal par ici nous direz-vous, le bonnet couvrait crânement ses cheveux châtains aux reflets clairs. Pour autant que l'immoblog puisse en juger de ses propres altitudes. Sa belle voix de ténor avait déjà de quoi surprendre au téléphone. Elle s'est dévoilée parfois sans détour pour raconter le personnage qui l'animait. On vous présente donc le p'tit dernier, celui sur lequel on a longtemps attendu pour enfin la prendre, cette fameuse photo!

Lire la suite

mercredi 3 décembre 2008

Reprise, les pieds dans la neige et les lattes au départ

«Sous réserve des conditions d’enneigement», nous mettait hier encore en garde le site de Bendolla. Mais à première vue, cette clause est désormais caduque, d'autant qu'elle a depuis été balayée, dammée.

La neige est tombée en abondance il y a plus d’une semaine, 50 centimètres affirme-t-on ici. Je ne sais, l’immoblog était alors sous d’autres cieux et n’avait qu’internet et les webcams du lieu pour se torturer d’envie.

Le ciel a remis ça dans la nuit de dimanche à lundi. Pour descendre en plaine ce matin-là, il fallait être prudent sur les premiers kilomètres. Au village, la neige tient bien la route, désormais, même s’il manque encore un bout pour atteindre le mètre.

Lire la suite

Le retour

Aller. On s'assied encore une dernière fois tranquillement.

Sur les 1032 kilomètres parcourus ce jour-là, les 30 derniers furent les pires. Et en plus, les sinus de notre vallée me sont connus... Nos amis nordiques - ce territoire s’étendant en gros de la Belgique au nord de l’Allemagne - ont beaucoup de mérite lorsqu’ils débarquent chez nous pour prendre un bol d’air et refaire le plein d’énergie sur nos pistes. A l’avenir, c’est avec une immense sympathie que je roulerai derrière eux dans la vallée car j’ai dû - j’ai VOULU, moi aussi par excès de fatigue, mettre le signofile [clignotant pour nos amis français] pour laisser passer les véhicules qui me rattrapaient à une vitesse que je jugeais alors fulgurante. Pour autant qu’ils en fassent de même, nous rétorquerez-vous? Vaste débat...

Lire la suite

Add to Technorati Favorites blogCloud