Aloïs broute toujours, juste à cÎté, rachitique au point qu'on pourrait lui compter les cÎtes. Le chat en paraßtrait presque plus grand et costaud avec ses rondeurs domestiques...

Sans doute, un paisible instant de la vie en extérieur, bien mérité. Le soleil en plus et on aurait cru l'été à la porte. M'enfin, changeons déjà l'heure cette nuit. Pour le reste on avisera en temps voulu.

C'Ă©tait the pictures of the day... offered by l'immoblog.