En effet, il m'est arrivé à plusieurs reprises de relater notre petite existence sous des angles aussi divers qu'emblématiques avec cette lancinante question: "Comment est-ce que ça se passe ailleurs dans la vallée?" Si proches et pourtant peut-être si différents, ou pas. Seul obstacle à ma curiosité pour approfondir, le temps.

L'assemblée de mercredi soir a réuni une foule aussi dense que lors de sa constituante. La discussion a immédiatement pris place dans une ambiance chaude et déliée. Des questions d'ordre très pratiques ont fait l'objet de toute notre attention.


Si la société du village ne gère plus de bouc [au sens propre du terme, mais toujours à chacun sa chèvre :mrgreen: ], ses activités sociales sont devenues l'un de ses points forts. Activités entreprises ou à imaginer, récurrentes ou ponctuelles, réunissant jeunes et vieux, les premiers échanges de vue ne sont que l'amorce d'une réflexion active en la matière. Chacun est invité à faire part de ses idées, de son soutien pour assurer la cohésion du groupe. Un fil rouge peut être l'instauration d'activités nous permettant de redécouvrir notre passé ou notre savoir. Un autre fil rouge celui de couvrir certains aspects de la vie pratique. Mais le premier fut de chercher à favoriser la rencontre de groupes de personnes à plus faible taux d'activité. Il se trouve pourtant que le premier essai ne fut pas si concluant. Mais ceci n'est qu'un début.

√Čvoquer les diff√©rentes activit√©s sociales et culturelles imagin√©es ou potentielles, en relation avec notre patrimoine, ont donn√© lieu √† des rappels historiques passionnants sur lesquels nous reviendrons avec plaisir le moment venu [f√™te patronales, concours des fleurs], √† l'audition de termes au parfum joliment surann√© comme "√©chanson" ou √† la gestion de locaux [four √† pain et boucherie] que, √† l'instar de notre grange-archives en 2007 d√©j√†[!], votre blog r√™ve toujours de vous pr√©senter au d√©tour d'une balade. Va bien, si en plus √ßa revient au go√Ľt du jour!

La soci√©t√© du village en d√©fenderesse des int√©r√™ts d'une communaut√© villageoise. On touche l√† √† ses activit√©s politiques, puisqu'elle s'est constitu√©e en cons√©quence directe de la fusion de nos 6 anciennes communes. Le r√īle du comit√© et de la soci√©t√© est dans ce cas de se faire le porte-voix de ses membres. D√®s sa premi√®re assembl√©e, ce r√īle se doit d'√™tre pleinement assum√© car nous avons imm√©diatement eu de quoi nous mettre sous les crocs, si on ose la formule. :twisted:

La société du village, c'est aussi une image graphique... Dès 1946, la commune de Grimentz s'est servie des armoiries de la bourgeoisie qui sont ainsi devenues le symbole de notre commune. Et à qui son emblème est aujourd'hui restitué de plein droit. La société se sert donc désormais d'un visuel mettant en scène les éléments-phares et publics de notre village, à savoir un profil de son église et de ses caves blanches, que l'on retrouvera sur ses papiers officiels, mais surtout... sur nos cartes de membres! YEEEHHHH LOL

La grande entreprise de notre société ne fait que de débuter. Son comité se réunit chaque 2ème lundi du mois vers 17h15 au four banal et chaque membre est chaleureusement convié à se joindre à sa guise à ces réunions pour y amener son grain de farine, voir de folie, avec toutes les bonnes idées qui confèreront à notre pain un saveur particulière et unique pour faire avancer ses causes.

La date de la prochaine AG de la Société du Village de Grimentz est décidée sur le principe du premier vendredi du mois de mai, le vendredi permettant aux jeunes aux études de se joindre au reste de la communauté.

C'est ainsi que la prochaine assemblée est agendée au vendredi 7 mai 2010.