Suite du 1er épisode, la 1Úre coulée du lundi soir 12 mai 1999.

Fourbus et atterrés [dans tous les sens du terme], le coeur bien en peine, les grimentzards se résignÚrent à rejoindre leurs pénates pour reprendre des forces, ce soir-là. Pas pour longtemps.

A 1 heure 40, une seconde coulée, plus destructrice que la précédente, ravageait soudain de haut en bas la partie sud de notre vieux village.


Lire la suite