Eh oui, une fois encore la fĂȘte au village. Et si on en juge par le programme estival, celle-ci n'est qu'une Ă©tape parmi d'autres! Or, pour savoir de quoi relĂšve la fĂȘte des musiques populaires exactement, faut pas compter sur l'immoblog. D'autres sont lĂ  pour cela.

Pas spĂ©cialement fan de ce genre de musique et pas non plus touriste sur ses propres terres - quoique, Ă  sa maniĂšre parfois - le regard jetĂ© sur ce week-end rĂ©duit en un dimanche pour cause de labeur acharnĂ© [ça fait toujours bien dans la galerie] n'est qu'une empreinte furtive, une marque tout juste impressionniste de ce dont vous vous ĂȘtes peut-ĂȘtre mis plein les oreilles.


Lire la suite