Ben non. Pas encore. Il est vrai que la double page du JDS a, pour le coup, été plus qu'exhaustive en la matiÚre! On vous laisse donc Bertrand Crittin et sa bande vous inviter à une dégustation modérée avec Kikiney [Claude-Eric] Massy, butiner avec Best [Georges] Solioz, botasser avec Josette Ganioz et batifoler avec Christian Epiney.

Un soleil radieux n'Ă©tait pas de trop tout au long de cette fraĂźche journĂ©e Ă  l'ombre des raccards, ce qui permettait une stabulation libre agrĂ©able. Du coup est au travers des diffĂ©rentes informations distillĂ©es et activitĂ©s proposĂ©es Ă  travers le vieux village, chacun dĂ©ambulait Ă  son rythme, revenant parfois sur ses pas, s'arrĂȘtant pour Ă©couter. L'atmosphĂšre dĂ©tendue en paraissait presque ludique.

On se réjouit de découvrir la prochaine édition du transmission du savoir. Et si vous voulez en apprendre plus, lisez l'article! :ok:


PS. On a omis de photographier le stand de la boucherie. Or, le boucher étant l'homme médiatique du jour, on vous suggÚre de le retrouver directement à la télé. La veille au soir, en effet, ce dernier participait à une émission "Le Dßner à la Ferme" de la TSR et fournissait en viande l'héroïne du jour, Monique Caloz, qui invitait ses amis paysans des autres cantons romands à venir déguster sa cuisine du terroir. Le boucher de Vissoie saisissait ainsi l'occasion de fabriquer des saucisses pour la caméra.

Dans cet Ă©pisode, outre que certains n'avaient jamais mangĂ© d'asperges ou que d'autres n'avaient aucune idĂ©e de ce que pouvait bien ĂȘtre de la Malvoisie [!], on a adorĂ© leurs visages cramoisi du soleil du Valais central aprĂšs leur balade Ă  travers vignes! 8-)

Terroir toujours, donc. Si vous voulez savoir Ă  quoi ressemble le Valais de la plaine sous le soleil du printemps, c'est l'Ă©mission la plus parfaite dans son genre.