L'immoblog ou les vacances Ă  la montagne

Immobilia-Grimentz

samedi 31 octobre 2009

LT - DĂ©mystification... ou non? part II

Voici un volet d'arguments qui concerne la plupart d'entre vous. L'Ă©pouvantail Ă  suceur de fric ne cesse de s'agiter tout au long de la campagne. A tort ou Ă  raison? That is the question.

Ok, le débat va bien plus loin que ces 3 petits slides, mais comme on sait à quel point cette loi est compliquée, on se la joue soft pour le moment. Enfin... ceux qui souhaitent approfondir les articles de la loi, c'est par ici, siÎca.


Lire la suite

Exercice fort éclairé... exercice fort réussi

Comment concilier l'utile à "l'agréable"? Il semblerait qu'à Grimentz l'esprit d'entreprise soit assez porté sur le cÎté pratique, lors des exercices de pompiers.

Ici, et malgré un contre-jour dans un temps de brume d'altitude, on discerne un pompier qui escalade l'échelle pour atteindre le faßte de la croix de la bourgeoisie. Un second pompier se cache derriÚre la cheminée du toit de la bourgeoisie, à cÎté du bidon blanc.

Lire la suite

vendredi 30 octobre 2009

LT - DĂ©mystification... ou non? part I

La loi sur le tourisme, pour ou contre? Et pourquoi, dans le fond? Voici, en quelques Ă©pisodes [Ă  petites doses], des arguments souvent entendus. ErronĂ©s, dĂ©mentis, expliquĂ©s. Peut-ĂȘtre les rĂ©futerez-vous? Ils ont l'avantage d'ĂȘtre posĂ©s clairement et sont ainsi livrĂ©s Ă  votre libre-arbitre!


Parmi ces derniers, pas tout le monde, cependant. Nous le lirons dans un prochain volet.

Lire la suite

jeudi 29 octobre 2009

Concours photos - la finale

Voilà, on termine ici cette longue série photos avec le résultat du concours organisé par l'OT de Grimentz, lequel a remporté un franc succÚs. Mais lisez seulement:


Lire la suite

mercredi 28 octobre 2009

Notre tourisme reprend espoir

La lecture du Matin de ce matin nous mettait un peu de baume au coeur, mais celle de SixiĂšme Dimension achevait de nous mettre de bonne humeur.

Le Matin résume avec une grande clarté et la distance nécessaire le débat qui fait rage dans notre canton à propos de la loi sur le tourisme. Quant à savoir qui manipule qui dans le fond de ses propos, on laisse ceci à votre propre arbitre.


Ce soir, le blog SixiĂšme Dimension nous apprend que la ville de Sierre, partenaire touristique primordial du Val d'Anniviers, recommande le OUI Ă  la votation du 29 novembre prochain.

Lire la suite

dimanche 25 octobre 2009

Nostalgie


Etait-ce le dernier jour Ă  Moiry?

Lire la suite

samedi 24 octobre 2009

Nuit au village


A peu prĂšs les mĂȘmes, mais de nuit, en compagnie des chauve-souris nos amies :-)

Lire la suite

vendredi 23 octobre 2009

Vive les Reines - une archive poignante de la TSR

Ce reportage est admirablement documenté et nombre d'entre nous s'en rappelle encore certains extraits, il offre d'ailleurs de grands moments d'émotion et montre à quel point le temps change sans véritablement changer. Il n'était dÚs lors pas possible de trouver un titre à la hauteur de l'histoire qui nous est ici contée.

Pour l'anecdote et au détour d'une conversation de bistrot, on se retrouve nez-à-nez avec la réplique-culte d'un célÚbre vissoyiard qui décrit ainsi un grimentzard:

Ils se bouffent entre eux mais ils chassent ensemble.

Lire la suite

jeudi 22 octobre 2009

Autant en emporte le vent


Instants fugaces, d'ici ou d'ailleurs

Lire la suite

mercredi 21 octobre 2009

Au village


Pendant ce temps au village...

Lire la suite

mardi 20 octobre 2009

Foutues conditions de travail


Eh oui... ce sont celles de l'immoblog. Que de sacrifice pour vous relater la vie d'ici!

Quelques minutes plus tard...

Lire la suite

La lagune et autres histoires d'eau


Plus profond que l'océan si on sait y voir :-)

Lire la suite

lundi 19 octobre 2009

La Tsapelette

Le chemin des chapelles dans le Val d’Anniviers peut s’avĂ©rer une entreprise d’envergure, quand on s’y colle. Elisabeth Crettaz-StĂŒrzel l’a bien compris puisqu'elle en a fait le tour et nous entraĂźne dans son sillage sous la plume de Bernard Crittin du JDS.

Le Nouvelliste par Charly Arbellay prĂ©sentait, lui, les chapelles d’Anniviers sous l’angle de la communautĂ© qui les entoure et les entretient.

C’est sous cette forme de copropriĂ©tĂ©, de confrĂ©rie plus exactement, que l’immoblog la perçoit.

A Grimentz, nous avons par exemple les chapelles des GĂšres [situĂ©e en contrebas du village], celle du Caroville [Ă  l’entrĂ©e du village], de Trontsec [sous la place de la poste] et celle de Vital Salamin, sur la cĂŽte menant Ă  Bendolla:


Afficher Les tsapelettes sur une carte plus grande

Lire la suite

dimanche 18 octobre 2009

Lune ronde et terre de reliefs

Il y a un bon mois et demie de cela, une idĂ©e derriĂšre la tĂȘte, votre immoblog adorĂ© quittait son logis douillet Ă  l'heure oĂč les marmottes dorment paisiblement sous la couette.

Lestée d'habits de type "haute montagne", d'une lampe frontale, d'un thermos et d'un sac à couchage, c'est une mallette pleine de matériel et des tri- et autres quadripodes sous le bras que je prenais place au volant de ma petite voiture en alu. En fait, il en avait ici déjà briÚvement été question, mais sans plus avoir eu le temps de vous mettre toute la galerie à disposition. Aussi un peu parce que j'ai cru pouvoir faire mieux à la pleine lune suivante. Or, la celle-ci a passé sans avoir eu le temps de lever les yeux au ciel.

Lire la suite

Hier et aujourd'hui


Lire la suite

samedi 17 octobre 2009

Petit Ă©tat des lieux



Pas tant l'choix, hein!...

Températures actuelles

Météo à venir

Webcams du moment



J'vous laisse apprécier, je dois de nouveau filer. Bonne journée!

Lire la suite

mardi 13 octobre 2009

Quelle est la valeur du handicap?

Un guide, encore, pour nous montrer la voie... Ă  sa maniĂšre aussi.

Je me souviens de ma derniĂšre conversation avec notre Flo d'avant. Nous Ă©tions assis au soleil devant la cabane des Becs [-de-Bosson], une des rares fois que nous nous rencontrions pour prendre tranquillement de nos nouvelles et Ă©voquer nos objectifs de vie.

Etudiant, Flo était aussi guide de montagne [il l'est toujours d'ailleurs] et me parlait de son monde universitaire, de son amie, de sa famille [dont Lucie, ma copine de classe], de sa montagne et de toutes ces petites choses qui composent une existence bien occupée.

Lire la suite

Le grand saut X

Chers immoblogueurs,

Un petit message sans illustration pour vous prouver qu'en Anniviers, la vie peut parfois ĂȘtre absolument palpitante.

Attention! Le lien présenté ci-dessous, pour des raisons de morale et de chrétienté x, est absolument interdit aux moins de 18 ans!

Lire la suite

dimanche 11 octobre 2009

Joli, la neige

Une prise de vue attentive, mais aucune retouche nécessaire!


Psssst! Approchez-vous...

Lire la suite

vendredi 9 octobre 2009

Le guide ami du monde

Un personnage encore pour vérifier l'amour du prochain porté par la profession si exigeante de guide de montagne. L'image d'Epinal le veut taciturne. Ils sont avant tout au service des autres, impossible de pratiquer cette activité sans altruisme. Tel ce guide, raconté par Guy Genoud [Itinéraire d'un guide de haute montagne, éditions Porte-Plume] qui réussit contre vents et marées à ramener son groupe au pied du Cervin: Eux sont maintenant en bas du mur, saufs. Ils attendent Carrel... pourtant Carrel ne viendra pas: dix mÚtres au-dessus d'eux, devoir accompli, il meurt, épuisé. La montagne l'a gardé pour l'éternité.. (coeur_brise)

Michel Zufferey fut-il de ceux-lĂ ?

Uniquement de ceux-là. Sans une once d'égoïsme ni d'individualité, ce lucquérand et sociologue de formation laissa sa vie sur les chemins d'Afrique à tout juste 41 ans. A l'image de Carrel, il rentrait de mission.

Orphelin de pĂšre depuis la plus tendre enfance, arrachĂ© par la montagne, c'est vers elle qu'il se tournait plus tard, peut-ĂȘtre pour y puiser ses rĂ©ponses, puis sa force. Un homme dĂ©crit comme discret et modeste, ce qui ne gĂąche rien, en plus d'ĂȘtre un homme de terrain, un homme d'action, mais avant tout un homme de coeur.

Lire la suite

jeudi 8 octobre 2009

Disco Ă  vendre

Tiens, j'aurais des choses Ă  partager avec ce monsieur. En tout cas, il raconte des souvenirs touchants... et chacun assumera les siens, n'est-ce pas?


Lire la suite

mercredi 7 octobre 2009

Lt - un pro et une rencontre Ă©tincelante

S'il fallait retenir un argument - et un seul - de chacun des articles suivants proposés hier et aujourd'hui dans le Nouvelliste ce sera:

Lire la suite

mardi 6 octobre 2009

ConnaĂźtre nos routes mieux qu'un cantonnier, c'est presque possible!

Brillant petit article que celui de Charly Arbellay du Nouvelliste auquel la plupart des valaisans n'aura sans doute pas prĂȘtĂ© attention. Grand dommage car il constitue la porte d'entrĂ©e d'un vaste savoir helvĂ©tique! Quelques extraits des voies qu'il nous permet ainsi d'emprunter au sein mĂȘme de notre vallĂ©e:

Peu avant 1840, six mines sont ouvertes dans le Val d’Anniviers tandis qu’une usine de cuivre est construite entre Ayer et Zinal, près du Pont du Bois (CT f. XVII/1844). Bien qu’éphémère (l’usine est déjà qualifiée d’«Ancienne» sur l’ATS 487 Vissoye 1892), cette exploitation a des conséquences importantes sur l’évolution du chemin d’accès à la vallée. Le transport du minerai nécessite une route praticable pour des «petits chars» (RODUIT 1993: 90). Il convient donc d’élargir le chemin, jusqu’à présent muletier, et de corriger certains passages trop raides du tracé (BOVIER et al. 1956: 16). Ainsi, entre 1840–1841, «...gab es einen weiteren Fortschritt in der Verbindung des Tals mit der Ebene durch den Bau der Fahrstrasse.» (SEYLAZ 1960: 318) Ces aménagements préludent aux multiples travaux, initiés quelque dix ans plus tard, et destinés à rendre la route définitivement carrossable (VS 422.3). En amont de Vissoie, ces derniers recouvrent pratiquement le tracé de 1840.
Fiche VS 422.2

Lire la suite

dimanche 4 octobre 2009

LT - Radicaux-libéraux et Etat la soutiennent

A propos de pÚpÚtes encore et plus précisément celui de l'encaissement des taxes de séjour dans les stations touristiques, d'avis d'agence, certaines affirmations peuvent laisser songeurs les acteurs des destinations touristiques. Certes, il ne sera pas aisé de vérifier toutes les surfaces de résidences secondaires pour établir de nouvelles bases, ce qui nécessitera un temps certain pour la mise en place d'une nouvelle loi. Mais, aujourd'hui, la vérification de l'encaissement des taxes de séjour est quasi-impossible chez les particuliers, à moins d'engager du personnel d'espionnage. Ce sont donc des personnes qui profitent de nos infrastructures, mais sans participer à leur développement, donc à la valeur de leur bien.

Excusez-moi si je vous brusque un peu, mais si vous et nous ne sommes pas tous les 2 gagnants dans un Ă©change Ă  la Win-win pour ne pas utiliser des termes Ă  la mode, y en aura forcĂ©ment un un jour, sec comme un citron, qui devra jeter l'Ă©ponge. S'il s'agit alors de votre station bien aimĂ©e dans laquelle vous aviez prĂ©vu d'y passer vos vieux jours, les consĂ©quences pourraient en ĂȘtre dĂ©sastreuses. Et pas que pour la rĂ©gion.

Lire la suite

Divin ravalement de façade

Non, l'immoblog, ni son auteure d'ailleurs, n'envisagent pas de chirurgie. Mais quel contexte plus approprié qu'un dimanche, magnifique jour de soleil de surcroßt, pour vous parler de la maison des servants du seigneur!

Ok, on me reprochait hier soir encore au dĂ©tour d'une ruelle une absence notoire sur les bancs de notre Ă©glise. J'assume. Ceci ne m'empĂȘche pourtant pas d'apprĂ©cier les bienfaits de notre existence. Ou leur contraire, bien sĂ»r. Et pour ce qui nous concerne aujourd'hui, vous Ă©mettrez votre propre apprĂ©ciation. Quoi qu'il en soit et si on ne vous prĂ©vient pas avant votre prochain sĂ©jour Ă  Grimentz, vous risqueriez d'ĂȘtre forts surpris. Donc, on vous raconte.

Vous connaissez sans aucun doute trÚs bien notre petit village, c'est pourquoi vous reconnaßtrez aisément cet édifice:



AprĂšs s'ĂȘtre longtemps dissimulĂ©e sous d'Ă©pais draps plastifiĂ©s aiguisant sans cesse notre curiositĂ©, la cure revĂȘt depuis quelque jours ses plus beaux atours, datant de sa naissance, un beau jour de 1831:

Lire la suite

vendredi 2 octobre 2009

PremiÚres de cordée depuis 100 ans?

VoilĂ  un billet dont je fais une affaire toute personnelle. Mais n'est-ce pas dans le fond, le propre d'un blog?

Le Nouvelliste n'apprendra ici pas Ă  beaucoup de monde que le mĂ©tier de guide existe depuis prĂšs de 150 ans. Soit. Par contre, cela fait tout juste une trentaine d'annĂ©es qu'il s'est ouvert aux femmes, suite Ă  la votation de la loi sur l'Ă©galitĂ© des sexes [au moins, ça, c'est lĂ©gal], la profession avançant auparavant d'un mĂȘme pas avec le service militaire.

Nicole Niquille s'est engouffrée dans la brÚche en 1978 et a taillé la premiÚre marche.

Des années plus tard et pas tant que ça de guides femmes en plus - à compter une vingtaine dans toute la Suisse sur les 1500 guides que compte notre Helvétie - on en retrouve aussi dans notre entourage Anniviard. Et plutÎt 2 fois qu'une!

Lire la suite

Add to Technorati Favorites blogCloud