L'immoblog ou les vacances Ă  la montagne

Immobilia-Grimentz

dimanche 4 octobre 2009

LT - Radicaux-libéraux et Etat la soutiennent

A propos de pÚpÚtes encore et plus précisément celui de l'encaissement des taxes de séjour dans les stations touristiques, d'avis d'agence, certaines affirmations peuvent laisser songeurs les acteurs des destinations touristiques. Certes, il ne sera pas aisé de vérifier toutes les surfaces de résidences secondaires pour établir de nouvelles bases, ce qui nécessitera un temps certain pour la mise en place d'une nouvelle loi. Mais, aujourd'hui, la vérification de l'encaissement des taxes de séjour est quasi-impossible chez les particuliers, à moins d'engager du personnel d'espionnage. Ce sont donc des personnes qui profitent de nos infrastructures, mais sans participer à leur développement, donc à la valeur de leur bien.

Excusez-moi si je vous brusque un peu, mais si vous et nous ne sommes pas tous les 2 gagnants dans un Ă©change Ă  la Win-win pour ne pas utiliser des termes Ă  la mode, y en aura forcĂ©ment un un jour, sec comme un citron, qui devra jeter l'Ă©ponge. S'il s'agit alors de votre station bien aimĂ©e dans laquelle vous aviez prĂ©vu d'y passer vos vieux jours, les consĂ©quences pourraient en ĂȘtre dĂ©sastreuses. Et pas que pour la rĂ©gion.

Lire la suite

Divin ravalement de façade

Non, l'immoblog, ni son auteure d'ailleurs, n'envisagent pas de chirurgie. Mais quel contexte plus approprié qu'un dimanche, magnifique jour de soleil de surcroßt, pour vous parler de la maison des servants du seigneur!

Ok, on me reprochait hier soir encore au dĂ©tour d'une ruelle une absence notoire sur les bancs de notre Ă©glise. J'assume. Ceci ne m'empĂȘche pourtant pas d'apprĂ©cier les bienfaits de notre existence. Ou leur contraire, bien sĂ»r. Et pour ce qui nous concerne aujourd'hui, vous Ă©mettrez votre propre apprĂ©ciation. Quoi qu'il en soit et si on ne vous prĂ©vient pas avant votre prochain sĂ©jour Ă  Grimentz, vous risqueriez d'ĂȘtre forts surpris. Donc, on vous raconte.

Vous connaissez sans aucun doute trÚs bien notre petit village, c'est pourquoi vous reconnaßtrez aisément cet édifice:



AprĂšs s'ĂȘtre longtemps dissimulĂ©e sous d'Ă©pais draps plastifiĂ©s aiguisant sans cesse notre curiositĂ©, la cure revĂȘt depuis quelque jours ses plus beaux atours, datant de sa naissance, un beau jour de 1831:

Lire la suite

Add to Technorati Favorites blogCloud