L'immoblog ou les vacances à la montagne

Immobilia-Grimentz

lundi 19 mars 2007

Taux d'occupation du 17 mars au 14 avril 2007

Chers clients, chers partenaires, chers amis,

Le taux d'occupation jusqu'à la fin de la saison d'hiver se présente comme suit:

  • 17 au 24 mars (semaine en cours) - 58,4%
  • 24 au 31 mars (semaine prochaine) - 32,8%
  • 31 mars au 7 avril (semaine sainte) - 89,4%
  • 7 au 14 avril (derni√®re semaine de la saison) - 83,1%

Puis, nous mettrons la clé sous le paillasson jusqu'au 22 décembre prochain. Mais... nous n'y sommes pas encore.

Pour le moment, le froid descend du nord et nous surprend. Le vent nous frappe violemment, chose rare. C'est l'hiver!

Giboulées à la St-Joseph

Bon matin,

C'est aujourd'hui St-Joseph, donc en principe jour ferié en Valais. Mais Isabelle et moi à l'accueil, Christian à la technique, nous sommes sur le pont. Nous nous sommes réveillés ce matin avec un gros temps de giboulées, ce qui aide à la perspective de rejoindre le bureau, mais là, le temps est entrain de se lever superbement! De minute en minute plus beau. Je cesse donc de sortir prendre des photos et vous suggère de monter rejoindre les pistes illico si vous en avez l'opportunité. Vous ne serez pas déçu/e/s!!

Bonne St-Joseph à tous (papas et valaisans en particuliers)

jeudi 15 mars 2007

Confirmation propriétaire pas nette? Késako

En changeant de système informatique pour la gestion de notre agence immobilière, nous modifions les apparences pour nos propriétaires, donc vous certainement. Ceci va donc vous intéresser.

Comme nous vous l'avions indiqué dans un précédent courrier, notre agence, comme celles de nos confrères anniviards, a rejoint la Coopérative CITI. Cette dernière regroupe une vingtaine d'agences du Valais romand pour se construire un programme de gestion performant, ce qui nécessite évidemment un minimum de réorganisation.

Pour nos locataires et hormis l'augmentation inévitable de prix pour 2008 de 1,5% (n'en leur déplaise, mais nous subissons nous-mêmes une très forte augmentation de l'électricité ou du mazout), rien de bien fracassant. En d'autres termes, ils ne verront pas passer le peuk (prononcer kkkkrrrrr).

Nos propriétaires, quant à eux, recevront désormais des confirmations de location avec un prix net de location, soit exactement ce qui alunira (pas besoin de réfléchir si 1 ou 2 r, hihi) sur leur compte, et non plus le prix de location brut, ou celui que paie le locataire pour séjourner à Grimentz.

Comme nous avons d√©but√© avec notre nouveau syst√®me pour les r√©servations d√®s cet √©t√© d√©j√†, certains d'entre vous ont re√ßu un document papier ou pdf nouvelle mouture. Une chose est certaine: le montant est bien lu et analys√© par la plupart d'entre eux/vous. En effet, nous avons assez rapidement re√ßu des appels inquiets puisque, la haute saison aidant, nous n'avons pas encore eu le temps de vous concocter une explication des chiffres. Bref. Nos savants propri√©taires se sont imm√©diatement rendus compte que la version brute ne correspond pas tout √† fait √† la version nette puisqu'on d√©duit directement le nettoyage √† la location. Ce dernier ne constituera √† l'avenir donc plus une √©criture dans le d√©compte semestriel puisqu'il est tout simplement d√©duit du prix de la location elle-m√™me. En outre, le co√Ľt de nettoyage passe au mode forfaitaire, d√©sormais, ce qui ne pr√©t√©rite ou avantage pas grand monde puisque, de cas en cas, on s'y retrouve par rapport √† l'ancien mode de facturation.

Concrètement, cela revient donc à dire que le mandat de gérance auxquels ont souscrit nos vénérables propriétaires (vous, en l'occurence) à l'époque est en tout point respecté. Et nous y mettons un point d'honneur, nous vous l'assurons!

Concrètement bis, vous (propriétaires) allez sous peu recevoir une information plus ad hoc et complète incessamment sous peu. En attendant, chiffres gentils ou pas nets, nous aurons toujours le même plaisir à collaborer avec vous et surtout à vous accueillir à Grimentz lors de votre prochain séjour. CQFD (seule formule retenue des cours de math de l'époque...)

mercredi 7 mars 2007

Occupation de ces prochaines semaines et nouvelles du blessé ainsi que des navettes

Le taux d'occupation de nos logements la semaine prochaine s'élève à près de 73%. Nous accueillons par conséquent plus de monde que la semaine qui est entrain de s'écouler dans nos sabliers. Ce taux redescend par la suite à 53%, puis à 30% avant de regrimper à près de 90% la semaine sainte - 31 mars au 7 avril - et enfin redescendre - légèrement - à 80% du 7 au 14 avril. Puis la saison prendra gentiment fin. Mais... nous y reviendrons.

L'accident spectaculaire de dimanche nous laissait craindre le pire (v. message du dimanche 4 mars) pour l'existence du jeune homme concerné. Il en aura pour quelques temps à se rétablir, mais, mis à part des vertèbres déplacées, un foie ou des reins un peu en compote, il a sinon subi des dommages aux membres "périphériques" comme les jambes, un poignet ou un coude. Pas de colonne brisée, pas de commotion grave, donc, et tant mieux pour lui. Espérons que la leçon sera retenue pour l'avenir.

Le succès des bus navettes se consolide. A 3 jours de la fin de l'expérience, la fréquentation de ces derniers a été jugée comme dépassant toutes les attentes. On regrettera de ne plus les voir circuler d'ici à la semaine prochaine et on espère vivement être en mesure de vous amener des éléments positifs sur le sujet pour la saison prochaine.

Quant au temps. Aaaaahhhh le temps! Les flocons étaient magnifiquement énormes et doux à voir tomber ce matin, peu avant 8h00. Puis, le soleil a fait son apparition pour jouer à cache-cache avec les nuages. C'est sympa, un peu de tout. Les français (zone B, les alsaciens précédés de leur charmant accent en particulier) et les allemands du nord présents cette semaine ne se plaignent pas trop et la douceur de la température reste fort surprenante. Hier soir, en ouvrant une fenêtre à la tombée de la nuit, impossible de ne pas s'y attarder pour humer cet air printanier, vous savez... celui qui vous émoustille en annonçant la lumière du soir tardive et les vêtements légers... Ici, cet air s'accompagne de pépillements d'oiseaux plus fournis et très particuliers. D'ailleurs, cela fait quelques jours que les choucas, ces oiseaux noirs à bec jaune et à pattes oranges, dansent sur nos toits le matin et gagnent de l'altitude en journée. Cette première impression de saison en éveil est d'autant plus vivace dans les Alpes que le climat y est plus rude - quoique, l'adjectif doit cette année bien être replacé dans son contexte. Bref, c'est le printemps, il fait jour plus longtemps, c'est une période magnifique et sans nuage! Jusqu'au changement d'heure :-O
Add to Technorati Favorites blogCloud