L'immoblog ou les vacances Ă  la montagne

Immobilia-Grimentz

jeudi 3 décembre 2009

Quand il fait froid dehors...

... il fait bon se mettre au chaud.

A l'époque, les familles s'organisaient pour faire leur pain 2 à 3 fois par année, au village. A tour. Il faut dire qu'en ce temps-là, des fours, il n'en existaient que de banaux. Pas d'air chaud, pas de micro-ondes, pas d'induction, pas de vapeur qui soient à la maison. Tout juste le potager à l'intérieur duquel brillait la flamme.

On allumait alors le four [banal], puis on l'entretenait pendant le temps nécessaire pour permettre à toutes les familles du village de venir y faire leur réserve de pain pour les semaines/mois à venir.

Bien que nous n'ayons pas à nous farcir du pain sec une fois cassée la premiÚre croûte [le boulanger nous assure aujourd'hui une fraßcheur quotidienne], une poignée de villageois, dont l'immoblog fut, tenta l'exercice sous l'égide de la société du village dans la joie et la bonne humeur.

C'Ă©tait samedi dernier. Et dehors il faisait froid. Ça tombait bien.

Lire la suite

lundi 19 octobre 2009

La Tsapelette

Le chemin des chapelles dans le Val d’Anniviers peut s’avĂ©rer une entreprise d’envergure, quand on s’y colle. Elisabeth Crettaz-StĂŒrzel l’a bien compris puisqu'elle en a fait le tour et nous entraĂźne dans son sillage sous la plume de Bernard Crittin du JDS.

Le Nouvelliste par Charly Arbellay prĂ©sentait, lui, les chapelles d’Anniviers sous l’angle de la communautĂ© qui les entoure et les entretient.

C’est sous cette forme de copropriĂ©tĂ©, de confrĂ©rie plus exactement, que l’immoblog la perçoit.

A Grimentz, nous avons par exemple les chapelles des GĂšres [situĂ©e en contrebas du village], celle du Caroville [Ă  l’entrĂ©e du village], de Trontsec [sous la place de la poste] et celle de Vital Salamin, sur la cĂŽte menant Ă  Bendolla:


Afficher Les tsapelettes sur une carte plus grande

Lire la suite

mardi 6 octobre 2009

ConnaĂźtre nos routes mieux qu'un cantonnier, c'est presque possible!

Brillant petit article que celui de Charly Arbellay du Nouvelliste auquel la plupart des valaisans n'aura sans doute pas prĂȘtĂ© attention. Grand dommage car il constitue la porte d'entrĂ©e d'un vaste savoir helvĂ©tique! Quelques extraits des voies qu'il nous permet ainsi d'emprunter au sein mĂȘme de notre vallĂ©e:

Peu avant 1840, six mines sont ouvertes dans le Val d’Anniviers tandis qu’une usine de cuivre est construite entre Ayer et Zinal, près du Pont du Bois (CT f. XVII/1844). Bien qu’éphémère (l’usine est déjà qualifiée d’«Ancienne» sur l’ATS 487 Vissoye 1892), cette exploitation a des conséquences importantes sur l’évolution du chemin d’accès à la vallée. Le transport du minerai nécessite une route praticable pour des «petits chars» (RODUIT 1993: 90). Il convient donc d’élargir le chemin, jusqu’à présent muletier, et de corriger certains passages trop raides du tracé (BOVIER et al. 1956: 16). Ainsi, entre 1840–1841, «...gab es einen weiteren Fortschritt in der Verbindung des Tals mit der Ebene durch den Bau der Fahrstrasse.» (SEYLAZ 1960: 318) Ces aménagements préludent aux multiples travaux, initiés quelque dix ans plus tard, et destinés à rendre la route définitivement carrossable (VS 422.3). En amont de Vissoie, ces derniers recouvrent pratiquement le tracé de 1840.
Fiche VS 422.2

Lire la suite

dimanche 4 octobre 2009

Divin ravalement de façade

Non, l'immoblog, ni son auteure d'ailleurs, n'envisagent pas de chirurgie. Mais quel contexte plus approprié qu'un dimanche, magnifique jour de soleil de surcroßt, pour vous parler de la maison des servants du seigneur!

Ok, on me reprochait hier soir encore au dĂ©tour d'une ruelle une absence notoire sur les bancs de notre Ă©glise. J'assume. Ceci ne m'empĂȘche pourtant pas d'apprĂ©cier les bienfaits de notre existence. Ou leur contraire, bien sĂ»r. Et pour ce qui nous concerne aujourd'hui, vous Ă©mettrez votre propre apprĂ©ciation. Quoi qu'il en soit et si on ne vous prĂ©vient pas avant votre prochain sĂ©jour Ă  Grimentz, vous risqueriez d'ĂȘtre forts surpris. Donc, on vous raconte.

Vous connaissez sans aucun doute trÚs bien notre petit village, c'est pourquoi vous reconnaßtrez aisément cet édifice:



AprĂšs s'ĂȘtre longtemps dissimulĂ©e sous d'Ă©pais draps plastifiĂ©s aiguisant sans cesse notre curiositĂ©, la cure revĂȘt depuis quelque jours ses plus beaux atours, datant de sa naissance, un beau jour de 1831:

Lire la suite

mercredi 9 septembre 2009

Coupures de presse - Vinea et les Anniviards

Folkorique des Anniviards autour d'une cuve autre qu'une fosse à purin? Le Glacier seul vin reconnu au sein de notre communauté? Que nenni! Voici qu'on nous prouve de maniÚre admirable le contraire. Petite dégustation avec Bernard [papa d'Emilie] et Nicolas [papa de Tania].

MONDIAL DU PINOT NOIR Du côté des outsiders
Perdus – mais pas tant que ça – au milieu des professionnels, deux amis, passionnés de vins et vigne- rons durant leurs loisirs.
Sourire en coin, Ɠil malicieux, les deux Grimentzards avaient de quoi
être de bonne humeur. Le pinot noir 2007 de Bernard Trombert et Nicolas Viaccoz (cave BBN) était couronné d’or, tandis que leur pinot blanc 2008 remportait l’argent.
La cave.

Lire la suite

dimanche 6 septembre 2009

Cote d'alerte au barrage

Les touristes avisés auront tÎt fait de veiller, désormais. On pourrait dÚs aujourd'hui entendre résonner avec fracas l'eau qui s'écoule dans nos riviÚres.

Lire la suite

mardi 1 septembre 2009

Zinal et son tourisme

«Au milieu du XIXe siĂšcle, des membres du club alpin anglais sont venus Ă  Zinal pour gravir la couronne impĂ©riale des cinq montagnes de plus de 4000 mĂštres. Malheureusement, il Ă©tait impossible de se loger...» commente Gabriel Vianin, prĂ©sident de la SociĂ©tĂ© de dĂ©veloppement de Zinal. «Les montagnards du pays ont alors eu l’idĂ©e de construire une auberge pour recevoir les alpinistes. La premiĂšre du genre Ă  Zinal...»

Lire la suite

jeudi 20 août 2009

Méditerrannée encore!

Segggonde réserve de clichés pour affronter l'automne, aprÚs Super-Grimentz voici Super-Tounot et Super-Weisshorn! La Méditerranée avec un zeste de Tyrol... on en redemande.


Lire la suite

mercredi 19 août 2009

Le projet vu d'en face

Diablon de Moiry, Sasseneire, Lona, Sotier, ForĂȘt de la RĂȘche, La Freintze, Bendolla, ChachĂ©, Avoin Le ChĂšquet, Chiesso blanc, Grands-Plans, La Montagnetta de St-Jean, Le Clos de Tsatan, CretĂ©, Les Fios, Les Fioz, Les Barmes, Les HerdĂ©s, Les HerdĂ©x, Les Hombes, Les Flaubovis, La Liretta, Les Ziettes, Les ZorziĂšres, Les Tsougdires, Les FlaujĂšs, Les Sampelets, Orzival, Les Bouesses, Les Luisannes, La Rauja, Tignousa, Becs-de-Bosson, Roc d'Orzival, Brinta, Brenta, Grimentz, St-Jean, Mayoux, www.limmoblog.ch
Rien ne vaut une petite canicule pour s'en vouloir rester cachĂ© Ă  l'abri de son val. Ce qui n'empĂȘche pas escapades et dĂ©couvertes, loin s'en faut! De plus, la rive d'en face s'offre une atmosphĂšre mĂ©diterranĂ©enne qui vous berce, ses ruelles aux façades de pierre frappĂ©es drues par le soleil.

Un funiculaire plus haut et la tempĂ©rature qui redevient tout Ă  fait supportable, mĂȘme au soleil de la terrasse. Mais... pscht... que ceci reste entre nous!

Lire la suite

vendredi 31 juillet 2009

Super-Grimentz

A 2200 mĂštres d'altitude, ce "village dans le ciel" bĂ©nĂ©ficie d'une vue panoramique incomparable sur le Val d'Anniviers et sur les pics majestueux des hautes Alpes, tels que le Weisshorn et le Cervin. Dans ce cadre magnifique et primitif ou l'air vous stimule, vous pouvez vous reposer dans les calmes forĂȘts alpestres ou vous adonner aux nombreux sports et loisirs, en hiver comme en Ă©tĂ©.
(Le village en dessus des nuages)

Cliquez pour agrandir

Lire la suite

lundi 27 juillet 2009

T'as oĂč les bufflonnes? Tu les as pas casĂ©es sur le net, encore?!?

Si les Valaisans, et les Anniviards en particulier, sont fiers de leur origine et aiment Ă  mettre en Ă©vidence la typicitĂ© de leur terroir ["T'es l'fils Ă  qui? T'as oĂč les vignes? T'as oĂč les vaches? selon le 2Ăšme sujet Ă©voquĂ© ci-dessous], il s'apprĂ©cie ici un tantinet dĂ©calĂ©. Du coup, les vaches sont devenues les bufflonnes. Avouez qu'on n'est pas loin:


Lire la suite

lundi 8 juin 2009

Du temps et du temps qui s'Ă©coule Ă  Grimentz - Anniviers, part II

Les conditions exceptionnelles de cet hiver, pour ne pas remonter à un précédent tout à fait honorable, nous ont permis d'aborder la question des précipitations neigeuses avec les savantes analyses quotidiennes de Paulon pour le village de Grimentz et de Jacky pour les pistes de Bendolla. Nous avons entre-temps découvert qu'il existe d'autres mesures saisies chaque jour au village et dont l'occasion ne nous fut pas encore donnée de vous les présenter. Nous y reviendrons durant l'été. Promis car ça m'intéresse au plus haut point aussi.

Depuis le temps, vous connaissez par ailleurs les prévisions qu'Immobilia-Grimentz et votre immoblog adoré [si, si. sinon vous ne seriez pas là] vous propose quotidiennement sur leurs sites pour notre petit fond de vallée [prévisions évidemment extrapolables pour les autres villages de notre belle commune d'Anniviers].

Mais connaissez-vous THE station mĂ©tĂ©o live et online??? MĂȘme plus besoin de monter Ă  Grimentz pour vĂ©rifier le/en temps rĂ©el! 8-)

Lire la suite

jeudi 4 juin 2009

Chandolin a sa petite rue

CHARLY-G. ARBELLAY 
Chandolin possÚde désormais 
«sa rue» à Europa-Park à Rust, 
Baden en Allemagne. La plaque 
signalétique «Rue de Chando- 
lin» a été dévoilée officielle- 
ment dimanche dernier dans le 
«village valaisan» du parc d’at- 
tractions. Roland Mack, citoyen 
d’honneur de Chandolin et as- 
sociĂ©-gĂ©rant d’Europa-Park, a 
célébré cet événement en com- 
pagnie des cinquante-cinq ci- 
toyens du village anniviard, et 
de Walti Zuber, président du 
conseil bourgeoisial. Comme il 
se doit, les hÎtes ont pu dégus- 
ter des mets typiques de la ré- 
gion. 
Des Anniviards Ă  Rust, 
avec Miss Germany 
La famille Mack a toujours 
entretenu des liens privilégiés 
avec le Valais, qu’elle a appris à 
connaßtre et à apprécier au fil 
de nombreux séjours de villé- 
giature. 
Lorsque Roland Mack a été 
nommĂ© citoyen d’honneur, le 5 
août 2006, il avait offert à la 
bourgeoisie la mĂȘme plaque de 
rue qui orne aujourd’hui le 
quartier suisse d’Europa-Park. 
«Nous avons organisé ce dépla- 
cement en autobus pour les 
Chandolinards qui se sont 
joints à la délégation», a précisé 
Walti Zuber peu avant le départ 
d’Anniviers. 
A Rust, la fĂȘte a Ă©tĂ© pleine de 
gaßté et de divertissements. 
Pour cette occasion, Roland 
Mack avait invité Doris 
Schmidts, Miss Germany 2009. 
Les Anniviards sont ainsi reve- 
nus comblés... Comme en té- 
moignent certains partici- 
pants... «Nous avons été reçus 
comme des princes et l’on s’est 
beaucoup amusĂ©s! C’était fan- 
tastique», a relevé à son retour 
un jeune du voyage. 
Amoureux du Valais 
La rĂ©plique d’un village va- 
laisan à Europa-Park témoigne 
d’un profond attachement à 
notre canton. Aménagé avec 
charme et souci du détail, ce 
village suisse s’inspire, dans les 
grandes lignes, de l’architec- 
ture du cƓur du village voisin 
de Grimentz. La totalité du bois 
de construction provient d’ail- 
leurs du Valais. On y sert la ra- 
clette, le fendant et la Willia- 
mine. 
A noter que Roland Mack est le 
premier non-Suisse citoyen 
d’honneur de Chandolin aprùs 
les célÚbres Edmond Bille, 
René-Pierre Bille, Marcel Bon- 
vin, Ella Maillart et encore Yves 
Piaget. 
La rue de Chandolin 
Ă  Europa-Park 
OUVERTUREô°€Le village anniviard a dĂ©sormais un pied 
dans l’Europe avec l’une de ses plaques signalĂ©tiques inaugurĂ©es 
dans le cĂ©lĂšbre parc d’attractions.Merci Roland Mack! 

Un souvenir impérissable: à la «Rue de Chandolin»,Roland Mack serre la main de Walti Zuber en présence 
de Marianne Mack Ă  droite et des artistes d’Europa-Park.LDD Joli, l'Ă©popĂ©e des chandolinards Ă  Europa Park. Une cinquantaine de personnes en week-end? Autant dire tout le village, non?

On vous laisse déguster ce petit article de Charly du Nouvelliste.

Pendant que votre immoblog se recolle Ă  son tri de photos pour vous raconter le festival de l'ATFVR du week-end dernier...

mardi 5 mai 2009

L'histoire du jalon depuis 1988

L'hiver - on ose le clamer enfin - TIRE à SA FIN! N'en déplaise aux nostalgiques des tropiques, na! ;-)

Bien sûr, il est encore largement prématuré de songer à grimpatzer la montagne façon Heidi dÚs qu'on met une papatte hors du village [altitude supérieure et autres coins sombres]. D'ailleurs, l'inalpe et l'ouverture de la route du barrage sont des événements qui ne prendront place dans notre train-train que dans prÚs de 2 mois, plutÎt vers la fin juin.

Et pourtant, votre immoblog le constate à chaque fois sans coup férir. DÚs qu'il fait référence à de la neige ou du ski, vous vous jetez sur ses billets. Les sports d'hiver et tout ce qui va avec sont chers à vos coeurs.

Nous sommes dĂ©sormais arrivĂ©s au terme d'une saison froide qui vient lentement, longuement de s'Ă©couler, mais le tout rĂ©cent sondage de votre blog adorĂ© lui prouve votre attachement: vous avez Ă©tĂ© prĂšs de 160 Ă  la commenter, puisque seuls 2 morveux se sont risquĂ©s Ă  la dĂ©nigrer. Notez qu'ils l'ont fait durant les tout derniers jours de saison et, honnĂȘtement, ils sont tout pardonnĂ©s car on comprend on ne peut mieux leur frustration!

Donc, rien que pour vous, on va se raviver c't'hiver une p'tite derniĂšre avec des chiffres exceptionnels. Mais aprĂšs on tourne la page, d'acc?

Lire la suite

lundi 13 avril 2009

Les astres Ă  l'envers

Une curiosité anniviarde de plus.



Le saviez-vous? Un beau jour de la semaine derniÚre, le ciel s'est levé au sud-est!

On peut bien prétendre que lors de la Semaine Sainte, on peut s'attendre à tous les miracles, mais de là à voir la lumiÚre se lever sur Zinal... on vous aurait annoncé cela un premier avril que vous auriez renvoyé l'immoblog à son clavier aussi sec.

Comment Diable... pardon... Dieu... ceci s'est-il ainsi fait?

Lire la suite

Add to Technorati Favorites blogCloud