L'immoblog ou les vacances Ă  la montagne

Immobilia-Grimentz

mercredi 17 janvier 2007

C'est le moment ou jamais!

Je confirme les dires de mon précédent post, l'illustration ci-contre serait presque là pour le prouver, les cimes sont blanches et les conditions sont excellentes malgré les apparences. Dommage, bien sûr que si peu de monde ne puisse en profiter.

Hier était mon jour de congé. Les samedi sont évidemment sacrifiés pour la bonne cause durant les "bonnes" saisons. Pourtant, un jour en milieu de semaine a ses avantages. A commencer par la foule des grands jours à laquelle on échappe si simplement.

Du coup, faire le tour des troquets pour rencontrer les villageois passe pour une activité fort agréable. Prendre le temps de communiquer, boire un (des) verre(s) dans un environnement calme et détendu, presque intime. D'emblée et de manière systématique, mon étonnement n'en fut qu'à demi grand, les conversations tournaient toutes autour du faible taux d'occupation de la station. Et je me gardais bien de lancer le sujet, foi de ouèbmastère. Chaque gérant y allait de son hypothèse sur les causes et sa médecine pour y remédier. Parfois, l'oubli des temps passés ou la fatalité étaient miséricordieusement invoqués.

En y réflechissant bien et étant donné notre positionnement marketing familial et authentique, il est difficile d'apporter une solution percutante et immédiate à la situation météorologique qui nous fait face. Enfin... qui fait surtout face aux autres, parce que notre problème n'est pas le manque d'enneigement (hier, si je ne l'ai pas encore mentionné, pas un caillou, des boulevards trop bien damés et inutile de faire attention à ses voisins de descente de piste, un sentiment irréel de tant de liberté et d'insouciance au sein même des zones balisées), mais plutôt le manque d'information pour n'importe qui, même au village, qui ne peut se douter des bonnes conditions sans l'avoir vérifié par soi-même. Car, il est vrai, cela paraît fort insensé...

Pourquoi l'être humain s'acharne-t-il à griller ses énergies dans le négatif au lieu de louer les bienfaits de notre monde? Si les conditions avaient été normales, la presse aurait dû se rabattre d'autres faits divers malheureux pour en faire ses choux gras et remplir ses colonnes, non?

Cette situation ubuesque me laisse pantoise. A l'heure des communications, nous sommes confrontés à un problème tout bête, notre incapacité à faire entendre la réalité des faits, à moins de pouvoir y mettre le paquet. Ce n'est pourtant pas les moyens techniques qui manquent à qui souhaite approfondir la question, surtout par le biais d'internet.

M'enfin. On tourne autour du pot depuis quelques jours. Conclusion: si vous avez la possibilité de vous échapper de votre train-train et que vous aimez les sports de montagne, c'est le moment ou jamais!

dimanche 14 janvier 2007

Commentaire sur Nous ne connaissons pas la crise!

Sibylle a dit:

C'est gentil de penser à nous... Et oui, on regrette amèrement ...contraint et forcé! Mais on ne va pas tarder à se rattraper! A bientôt

Nous ne connaissons pas la crise!

Il m'est d'avis que ce message ne va pas nous occasionner que des amis, aujourd'hui.

En skiant, j'ai eu une pensée bien appuyée et avalé une piste pour les absents. Grand Nic, cloué au lit par la grippe, Sybille retournée dans sa Belgique natale qui comptait les jours jusqu'à son prochain retour en février lorsqu'elle est venue nous dire au revoir l'autre jour et tous les étudiants qui commencent (enfin) à stresser pour leurs examens de fin de session. Et se privent par conséquent du meilleur! J'espère que Greg a pu en profiter, au moins... Mais nous avons d’ici une pensée toute particulière pour tous ceux qui ne savent pas ce qui les auraient attendus sur les hauteurs, ceux qui ont peut-être manqué de courage ou de persuasion et n’ont pas escaladé les flancs de notre vallée à la recherche d’or blanc ou jaune (auxquels on peut éventuellement rajouter le blanc tout court ou le rouge car c’est de l’or aussi pour les amateurs, hihi).

Ecoutez les médias, lisez la presse, prenez le pouls de la météo si vous le souhaitez, mais PRENEZ LE CONTRE-PIED DE LA LETTRE! Le soleil est parfait, réchauffe juste comme il faut, la neige délicieusement crissante sous la latte. Un peu dure par endroit, surtout en fin de journée, mais avec la fine couche sablonneuse qui caractériserait plutôt un temps de mars. Un vrai bonheur.

Et justement, c'est pour ces conditions "marsiennes" que Grimentz est singulièrement apprécié comme domaine skiable...

Hormis cet Ă©lĂ©ment spĂ©cifique Ă  notre configuration gĂ©ographique, il faut vraiment soulever que le Val d'Anniviers ne souffre pas de la crise. Qui a dit que nous Ă©tions le parent pauvre de la neige? Et Ă  la radio, en plus ! On croit rĂŞver. Et qu'on le fasse savoir si je vous mens Ă  l'instant !

Que ceux qui n'étaient pas sur les pistes ce weekend le regrettent amèrement: c'était superbe!

PS. Je n’illustre pas ce post, l’image vous achèverait.

vendredi 12 janvier 2007

Belle neige et temps superbe pour ce weekend!

Chers amis,

Sachez que malgré les annonces catastrophiques de médias, l'état des pistes de ski est bon, très bon, à notre altitude! Moniteurs de ski, collaborateurs et même clients nous le confirment avec ravissement.

De plus, le ciel est entrain de cracher son dernier souffle avant le retour du soleil pour demain et dimanche.

QUI HĂ©SITE ENCORE Ă  MONTER???

mardi 9 janvier 2007

Commentaire du 09/01/2007

Greg a dit:

Bah fallait bien que je mette le mote webaster Ă  la sauce de par chez moi ;) pour le job disons que je vais me laisser du temps mais bon trouver qqch par lĂ  haut c'est chaud... je ferai le pointĂ  la fin de la saison de ski

A la revoyure!!!!

1/10/2007 08:15:00 AM

09/01/2007

J'ai bien rigolé en lisant le nouveau commentaire de Greg. 2 questions sont donc à résoudre: l'âge de la ouèbemastère et si on peut lui (à Greg donc) trouver une place de travail sur Grimentz. La première pourrait relever d'un concours avec apéroblog Ă  la clĂ© si elle était seulement digne d'intérêt. Quant à la deuxième, ABE...!

lundi 8 janvier 2007

Commentaire sur Merci, Greg, pour ton super commentaire!

Greg a dit:

Je pense que oui on a dû se croiser chez Florioz à l 'occaz car j'y débarque souvent vers les 16h avec un pote et on est souvent les derniers à partir ou presque aux alentours de 19h30. Faut dire que ce magnifique chalet et tellement convivial, son patron tellement sympa et pas oublier les serveuses (Hein Clémence lol)

pour ce qui est de ton blog c'est franchement bien, ça change des blogs à 2 balles avec des fonds d'écran de ... censuré c'est bien rédigé bref t'es sur la bonne-voie!!!!

Alors pour ce qui est de passer dire bonjour au bureau ben durant mes 2 sem. de vacs en février je ferai un saut (suis malheureusemetn pas là pour celle du carnaval... j'aurai pu faire la noce avec toute une équipe de Grim)

Voilà voilo ah oui last question quel est l'âge de la ouèbemaster ;))) A la revoyure... et franchement je quitterai bien mon bureau à Genf pour bosser là haut... si y'a des jobs dans l'administratif et ou ce qu'il touche au bureau je serai preneur (musique d'avenir) Tschüss

Merci Greg pour ton commentaire!

Bonjour Greg,

Mille mercis pour ton commentaire dans le post précédent sur l'état des pistes de ce weekend, ça m'a fait super plaisir! Et aussi plaisir que tu aimes venir ici et que tu en profites bien.

Ce message me permet de rappeler ou faire connaître les ambitions de ce blog, soit:

- faire connaître ma région, ses coutumes, ses gens, etc.
- développer son actualité et la commenter, qu'il s'agisse de politique ou de manifestations villageoises, dans la mesure de nos moyens
- illustrer tout ce qui est possible par des photos ou des visites virtuelles, surtout les manifestations ou les beaux paysages (si quelqu'un en a, je suis preneuse pour nos lecteurs)
- commenter la météo pour le weekend à venir car, sur place, elle diffère un tantinet de ce qui s'annonce dans les médias (à Grimentz, que du soleil!), la météo du Valais central étant un microclimat qu'apparemment seuls les indigènes sont en mesure d'interpréter...
- donner un petit feed back comme je l'ai fait tout à l'heure du weekend écoulé
- parler du nombre de touristes qui investissent ou non les lieux les samedis car nous sommes aux premières loges, puisque nous les accueillons, pour vous en parler

etc.

S'il manque des points intéressants à traiter que vous souhaiteriez lire sur ce blog à propos de Grimentz ou de ce qui s'y passe, vos remarques et commentaires sont tous les bienvenus!! J'ai plein d'idées pour continuer, mais si les vôtres sont meilleures, pourquoi s'en priver?

Quant à toi, Greg, c'est sûr qu'on a dû s'asseoir une fois ou l'autre à peu de distance au Florioz (sourire). Comme je ne te connais pas, je te suggère de passer quand tu veux me faire un coucou au bureau, ça me ferait plaisir de faire ta connaissance. D'ici là, regarde si tu te repères sur la terrasse de la photo ci-dessus, elle date d'il y a quelques jours.

NB. Notre agence est aussi connue pour ses Ricola, au guichet. Certains ne viennent nous dire bonjour, nous en sommes quasi sûrs, que pour s'en délecter. Avis aux amateurs!

Commentaire sur Etat des lieux sur les pistes ce weekend

Greg a dit:

rhaaa pas sympa de nous donner envie moi je redescends de ce petit coins de paradis ou les gens sont si sympa... la 1ere semaine avant noel n'était pas tété question neige mais la 2eme pas mal du tout. et quel bonheur de se retrouver chez Florioz autour d'un vin chaud...fort heureusement je pourrai y monter tout les weekends chez des amis. Longue vie à ce petit coin de terre qui a su gardé son charme. Bien à vous tou s anniviardes et anniviards de la part d'un jeune Yverdonnois ;)

Etat des lieux sur les pistes ce weekend

La matinée de hier fut maussade. Il semblerait qu'il pleuvait un peu. Mais c'était avant mon réveil. Puis le temps s'est magnifiquement dégagé et les pistes étaient tout simplement superbes. Une qualité de neige un peu humide, mais qui crochait d'une fort agréable manière. De plus, la station s'est désemplie. Il y avait donc peu besoin de faire attention à sa trajectoire. Un vrai bonheur. Le restaurant d'altitude était pourtant plein et l'ambiance chaleureuse car de nombreux indigènes y avaient repris le chemin, souvent en famille pour des repas fort animés et joyeux.

Bref, c'est le moment de monter si vous pouvez ;-)

mardi 2 janvier 2007

Encore!

Elle est enfin là et ça risque de durer encore bien des heures! Je vous passe les images féériques du village sous la neige et des gens qui le traversent tout joyeux, ce soir. Le rire n'était pas autant présent sur les pistes dans la journée car les conditions de neige et de brouillard ne sont pas évidentes pour tout le monde. Mais les restaurants d'altitude ont fait le plein et l'ambiance y était fort chaleureuse ;-)

C'est vrai, le paysage enneigé sous les flocons et les lumières de Noël dépasse certainement votre imagination, mais il en demeurera ainsi car elles sont plus belles là où elles sont (à part sur place, mais bon). C'est pourquoi je ne vous l'illustrerai pas. Pas maintenant, en tout cas. Peut-être demain. Il continue de neiger, de neiger, de neiger...

A propos webcam. Je vous en parlais hier. Renseignements pris, le vent n'était pas l'origine des secouées que j'apercevais sur mon écran. En l'écrivant, j'en doutais d'ailleurs car ce genre de condition météo est extrêmement rare, dans notre vallée. Non, l'image perturbée était due au télésiège lui-même. La webcam étant posée sur un pylône, chaque siège, sur son passage, la malaxait assidûment. D'ici à la fin de la semaine (ça dépend du temps), elle sera installée sur un mât spécifique et indépendant. Nous pourrons ensuite l'actionner vers l'une des six directions programmées. On se réjouit.

L'encart pub étant fait, Immobilia vous souhaite une excellente soirée et peut-être à demain pour de belles photos!

lundi 1 janvier 2007

test

Technorati Profile http://technorati.com/account/blogs/claimchoices?url=http://blog.i-g.ch

La neige

Elle arrive!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! (cliquez sur l'image pour visionner l'image actualisée)

Ă‚mes sensibles, abstenez-vous!

En chargeant l'image webcam du sommet du télésiège des Grands-Plans ce matin, j'ai tout d'abord cru à l'imposture. Qu'elle avait, durant la nuit, subi les mêmes dégâts que bien des crânes au réveil ce matin. Une image grise. Tant de gris uniforme, c'est saisissant! Mais aux variations de tons à peine perceptibles, le focus de la caméra qui ne cesse de se réajuster, j'ai compris que c'était bien l'image réelle du paysage tout là en-haut. J'ai donc décidé d'aller vérifier.

Il faut vous dire qu'il pleuvait au village. Le souci de chacun est donc de savoir quelles sont les conditions sur les pistes. A peine arrivée à la télécabine, le découragement fit peu à peu place au soulagement. Les gouttes se muaient gentiment en flocons. Il ne faisait pas froid, mais les précipitations s'infiltraient de toute part, si on n'y prend garde et ne s'emmitoufle jusqu'au bout des cheveux.

Âmes sensibles, abstenez-vous! Savez-vous que le brouillard est le pire ennemi d'un estomac mal accroché??? Pour un premier de l'an, il n'en fallait pas plus! Même la vidéo complète de la pendaison de Saddam ne vous laisse pas tremblant, le coeur au bord des lèvres et transpirant tout à la fois qu'un brouillard opaque qui vous mélange nord et sud, ciel et terre en un tourbillon d'écoeurement.

15:52, la webcam des Grands-Plans bouge! Elle se projette sur une masse sombre dans sa partie droite de l'image, une autre un peu moins épaisse et dense sur la gauche, plus en hauteur. Elle n'arrive pas à stabiliser, semble chahutée (le vent?). Puis les masses sombres disparaissent. Le néant à nouveau. Le brouillard a apparemment totalement repris ses droits sur le paysage.

A deviner, c'Ă©tait une vue sur la Tsarva...

Peut-être est-ce le moment d'en faire autant, de rejoindre ce même néant, afin de se remettre de toutes ces émotions?

Bonne année à chacun de nos lecteurs - assidus, je n'en doute pas une seconde... bonne année et tous nos voeux pour 2007!

PS.
16:05. Plus nette mais toute aussi chahutée, l'image dévoile une vue surprenante sur le nouveau départ du téléski de l'Orzival et la buvette, juste au-dessus. Etonnant, très étonnant, cette image! Et 2 skieurs que j'entraperçois descendre en live. Etonnant, très étonnant!

Premier billet

Ceci est le premier billet sur Dotclear. Éditez-le.

Les événements précédents seront peu à peu transférés de notre ancien Immoblog (adresse en link à droite). Merci pour votre patience et "gros becs"
Add to Technorati Favorites blogCloud