L'immoblog ou les vacances Ă  la montagne

Immobilia-Grimentz

mercredi 31 décembre 2008

Tous nos voeux pour l'an 9!

C’est avec tout plein d’étoiles,
un grand soleil
et des tas de neige
que l’immoblog et moi-même vous souhaitons
de passer de très bonnes fêtes de fin d’année
et tout le meilleur pour l’an neuf à venir !



Quoi ?!? Vous n’êtes pas sur les pistes ??
L'immoblog peut-il vous réconforter?

Lire la suite

lundi 15 décembre 2008

Attention, danger!

«Regarder l’avenir dans un rétroviseur, c’est entretenir un miroir aux alouettes et faire un combat d’arrière-garde pour préserver des rentes de situation. Autant, dès lors, s’accommoder des réformes en marche.»

Si la phrase de notre célèbre homme politique Anniviard et premier président de commune d’Anniviers [janvier 2009, dans quelques jours] Simon Epiney a bien fait rire le maire de Champignac, elle revêt pour nous un attrait tout à fait d’actualité si on en extrait l’un des mots-clé de l’alambiquage.

Notre miroir aux alouettes plonge incontestablement dans la neige.

Lire la suite

lundi 8 décembre 2008

Le curé, le promoteur, la vache, la femme et le président

«Revenue au pays» tout juste 2 paires d’années après lui et loin, bien loin, d’avoir son bagage sociologique [malgré une tentative universitaire dans cette direction], l’étude menée par Bernard Crettaz dans sa toute récente publication «Le curé, le promoteur, la vache, la femme et le président» aux éditions Porte-Plume me laisse en tant qu’Anniviarde songeuse. En le lisant, dois-je m’imprégner d’une identité historique ou reconnaître une réalité que je n’ai jamais rencontrée [voulu rencontrer, peut-être]? La mise en perspective a pour le moins le mérite de soulever les questions. Tout comme le bouquin qui soulève de nombreuses pistes de réflexion[s].

Avant cela, l’immoblog vous propose de faire le tour des commentaires de la presse et des médias.

  • Le Nouvelliste. C’est assurĂ©ment par l’article de Jean-Yves Gabbud qu’il faut dĂ©buter. Non sans une pointe de provocation, il introduit très bien le sujet et le cheminement du livre.
  • L’Hebdo. Les «pages les plus savoureuses» Ă©voquĂ©es par le journaliste Michel AudĂ©tat furent assurĂ©ment celles qui rĂ©voltèrent l’immoblog au point de… Non. Pour quelqu’un qui s’est ingĂ©niĂ© Ă  soulever les paradoxes de notre histoire, c’est pas mal. Bref. On continue notre cheminement littĂ©raire.
  • La RSR enfin. Une bonne discussion qui replace bien certains contextes et offre une analyse d’actualitĂ© intĂ©ressante. Le must: l’interview du promoteur qu’on perçoit comme si on y Ă©tait au milieu du vieux Vissoie. [Ou ici. L’émission Rien n’est jouĂ©].
Ceux-ce ne sont que des extraits connus. S’il en existe d’autres qui nous ont échappé, n’hésitez pas à les mentionner en commentaire ou nous les faire parvenir.

Lire la suite

mercredi 3 décembre 2008

Le retour

Aller. On s'assied encore une dernière fois tranquillement.

Sur les 1032 kilomètres parcourus ce jour-là, les 30 derniers furent les pires. Et en plus, les sinus de notre vallée me sont connus... Nos amis nordiques - ce territoire s’étendant en gros de la Belgique au nord de l’Allemagne - ont beaucoup de mérite lorsqu’ils débarquent chez nous pour prendre un bol d’air et refaire le plein d’énergie sur nos pistes. A l’avenir, c’est avec une immense sympathie que je roulerai derrière eux dans la vallée car j’ai dû - j’ai VOULU, moi aussi par excès de fatigue, mettre le signofile [clignotant pour nos amis français] pour laisser passer les véhicules qui me rattrapaient à une vitesse que je jugeais alors fulgurante. Pour autant qu’ils en fassent de même, nous rétorquerez-vous? Vaste débat...

Lire la suite

Add to Technorati Favorites blogCloud