L'immoblog ou les vacances Ă  la montagne

Immobilia-Grimentz

vendredi 9 octobre 2009

Le guide ami du monde

Un personnage encore pour vérifier l'amour du prochain porté par la profession si exigeante de guide de montagne. L'image d'Epinal le veut taciturne. Ils sont avant tout au service des autres, impossible de pratiquer cette activité sans altruisme. Tel ce guide, raconté par Guy Genoud [Itinéraire d'un guide de haute montagne, éditions Porte-Plume] qui réussit contre vents et marées à ramener son groupe au pied du Cervin: Eux sont maintenant en bas du mur, saufs. Ils attendent Carrel... pourtant Carrel ne viendra pas: dix mètres au-dessus d'eux, devoir accompli, il meurt, épuisé. La montagne l'a gardé pour l'éternité.. (coeur_brise)

Michel Zufferey fut-il de ceux-lĂ ?

Uniquement de ceux-là. Sans une once d'égoïsme ni d'individualité, ce lucquérand et sociologue de formation laissa sa vie sur les chemins d'Afrique à tout juste 41 ans. A l'image de Carrel, il rentrait de mission.

Orphelin de père depuis la plus tendre enfance, arraché par la montagne, c'est vers elle qu'il se tournait plus tard, peut-être pour y puiser ses réponses, puis sa force. Un homme décrit comme discret et modeste, ce qui ne gâche rien, en plus d'être un homme de terrain, un homme d'action, mais avant tout un homme de coeur.

Lire la suite

vendredi 2 octobre 2009

Premières de cordée depuis 100 ans?

VoilĂ  un billet dont je fais une affaire toute personnelle. Mais n'est-ce pas dans le fond, le propre d'un blog?

Le Nouvelliste n'apprendra ici pas à beaucoup de monde que le métier de guide existe depuis près de 150 ans. Soit. Par contre, cela fait tout juste une trentaine d'années qu'il s'est ouvert aux femmes, suite à la votation de la loi sur l'égalité des sexes [au moins, ça, c'est légal], la profession avançant auparavant d'un même pas avec le service militaire.

Nicole Niquille s'est engouffrée dans la brèche en 1978 et a taillé la première marche.

Des années plus tard et pas tant que ça de guides femmes en plus - à compter une vingtaine dans toute la Suisse sur les 1500 guides que compte notre Helvétie - on en retrouve aussi dans notre entourage Anniviard. Et plutôt 2 fois qu'une!

Lire la suite

Add to Technorati Favorites blogCloud